AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Heureux soit le hasard, malheureux fut l'amour !

avatar
“Le chaos n'est qu'un principe méconnu de l'ordre.”
Messages : 1169
Membre du mois : 109
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 34
Célébrité : Michael Fassbender
Crédit : Tag
Caractère : Organisé » Impulsif » Séducteur » Manipulateur » Rusé » Menteur
Affinités :
Spoiler:
 


“Le chaos n'est qu'un principe méconnu de l'ordre.”
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Heureux soit le hasard, malheureux fut l'amour !   Mar 11 Juil - 23:07

Le 22 janvier 2018





Ce premier jour de la semaine avait été des plus tranquilles… voir même un peu trop mais je n’allais pas m’en plaindre. Je ne le ferai pas car un rendez-vous de dernière minute m’avait amené un client fortuné qui ne comptait pas se laisser dépouiller par un employé incompétent. Ce cas n’avait rien d’intéressant en lui-même à l’exception près que l’homme m’avait précisé qu’il dépenserait ce qu’il faudrait pour gagner face à cette vermine qu’il avait embauché. Évidemment il ne m’en avait pas fallu plus pour lui donner un nouveau rendez-vous en lui demandant de me rapporter de quoi étayer le dossier. Concernant l’ex-employé j’avais déjà mis un de mes indics sur le coup pour prouver que ce dernier n’était qu’un fainéant cherchant à extorquer de l’argent à un honnête patron.
Je me rendais alors compte que ce nouveau contrat méritait d’être fêté. J’allais dans la salle de repos de mon cabinet pour enfiler une tenue un peu moins professionnelle. Jean brut, t-shirt blanc et veste en cuir feraient l’affaire. Arrivé au pied de l’immeuble, je regardais autour de moi pour partir au hasard quand mon téléphone perso sonna pour afficher un numéro que je ne connaissais pas. Je fronçais les sourcils, hésitant, puis je finissais par répondre pour tomber sur une demande de rendez-vous. J’aurais refusé net si la voix ne m’avait pas étrangement semblé familière et si je n’avais pas été aussi curieux de savoir comment cette personne avait obtenu mon numéro personnel pour obtenir un rendez-vous professionnel.

Après plusieurs munies de marche durant lesquelles j’avais fumé deux cigarettes et attaqué une troisième, je m’étais retrouvé devant un pub où je n’avais jamais encore été. Jetant un coup d’œil autour de moi je me demandais même si j’avais déjà mis les pieds dans cette rue. Cette remarque me fit sourire alors que j’écrasais ma clope au sol pour pénétrer dans l’établissement dans lequel je devais retrouver la jeune femme qui avait modifié mes plans inexistants.
Séducteur né, mon regard se posa d’office sur la serveuse blonde derrière le bar auquel j’aurais volontiers pris place si mon attention ne s’était pas porté sur une séduisante brune qui ne m’était pas inconnue. Sans aucune gêne je la détaillais, légèrement étonné. J’avais du mal à croire que la jeune femme en question puisse être celle de l’appel et pourtant… cependant, je me trompais peut-être et une autre femme m’attendait dans ce pub ou allait arriver pour me voir.



- Jaana ? Quel plaisir, déclarais-je en toute franchise en allant à sa rencontre. Je ne pensais vous revoir… ou du moins pas aussi rapidement. Un nouveau rendez-vous avec une amie ? demandais-je curieux.


Cela aurait été amusant… du moins si j’avais l’ombre d’une chance pour que mon rendez-vous à moi ne vienne pas ! Cela n’était malheureusement pas très envisageable. Après tout, mon éventuelle future cliente avait réussi à obtenir mon numéro perso pour avoir un rendez-vous rapide. Il serait étonnant qu’elle ne se présente pas non ?
J’observais d’ailleurs les lieux, à la recherche d’une femme seule. Il n’y avait que la serveuse et je ne pensais pas qu’elle soit à l’origine de l’appel. Sinon, il y avait Jaana sur qui je reportais mon attention.



- Moi c’est un rendez-vous professionnel de dernière minute qui m’amène ici, racontais-je simplement. D'ailleurs j’espère que ma cliente ne me tiendra pas rigueur de ma tenue pas très... pro, déclarais-je en apercevant mon reflet dans le miroir derrière le bar. Parce que je ne colle pas vraiment à l’image que l’on se fait d’un avocat en cet instant précis, dis-je en souriant à l’attention de la brune.




..

_________________
Child of the Demon
“Quand les démons veulent produire les forfaits les plus noirs, ils les présentent d’abord sous des dehors célestes.” .•°¤ Othello.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Heureux soit le hasard, malheureux fut l'amour !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amour est-il nécessaire au bonheur ?
» Le travail rend il l'homme heureux ?
» Lignée Payet dit St-Amour
» Je passe de l'amour total à l'agacement complet !
» Trouvé au hasard de mes recherches... Profession mendiant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragnarök :: 
Valhöll
 :: 
Le Valtechnologie
 :: 
Restaurants & Bars
-
Sauter vers: