AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Guerre et paix

avatar
ADMIN ♦ The Light we Met
Messages : 1383
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 29/08/2016
Célébrité : Laura Vandervoort
Crédit : Avatar (c) Torben. Gif Sign (c) Tumblr
Métier : Officieusement : informaticienne et maitresse d'école à mi-temps. Officieusement elle est Lieutenant des Gardes Rouges de la lignée Myklebust
Affinités :

ADMIN ♦ The Light we Met
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Guerre et paix   Mer 17 Jan - 20:31

Le 16 mars 2018




Pianotant mes doigts sur la table de la salle de réunion louée en ville par les bons soins de ma lignée terrain neutre oblige, j’attendais que la délégation des vamp orvandil arrive. Les miens étaient bien évidemment à mon image c'est à dire plus qu’en avance. Nous avions repéré avec minutie les lieux, cherchant d’éventuelles embuscades ou encore des pièges. Nos maitres avaient beau avoir signé un accord de paix ils n’avaient nullement ma confiance et ne l'auront jamais d’ailleurs. C'était pour cela que j'avais refusé que mon sire soit présent ce soir. J’étais une perte négligeable. Lui non. Je soupirais d’exaspération face à cette attente et sortais un poignard de l'une de mes planques que j'avais sur moi et commençais à m’amuser avec en la lançant puis en l’attrapant sans me blesser. Me lassant rapidement de ce jeu-là je l'envoyais vers les miens qui l’évitaient, la rattrapaient, avant de me la renvoyer. Et trouvant cela trop simple pour moi, je le faisais avec mon étole nouée sur mes yeux laissant mon pouvoir me guider lorsque le bruit de la lame fendant l'air ne le faisait pas. Je la rattrapais une dernière fois et la rangeais rapidement dans sa planque, c'est à dire dans l'une de mes bottes, en entendant une porte se fermer plus bas. Je fis signe aux miens de regagner leurs places autour de la table autour de moi dans une posture nonchalante, comme s'ils ne le tenaient pas à passer à l’action aux moindres signe de menaces, sur le qui-vive. C'était là quelque chose que je leur avais appris et comme le disait l’homme fou dans les livres Harry Potter VIGILANCE CONSTANTE ! Il m’arrivait d’attaquer mes gardes et les surprendre dans toutes sortes de situations. Cela faisait partie intégrante de leur entraînement après tout.  

Je fus la seule à me lever aux arrivées des autres vamp. Comme j’en avais donné l’ordre aux miens  ils ne bougèrent pas d’un fil. Je devais en tant que représentante de mon sire de me montrer polie et courtoise…  Mais cela ne s’appliquait pas à eux. Je fis signe aux nouveaux arrivants de s’installer sans un mot mais d’un vague signe de main avant de saluer leur plus haut gradé que j'avais déjà rencontré plusieurs fois dans d'autres pays et circonstances. Je savais que Hunter n’était plus là et je m'en réjouissais autant que cela me gênait. Au moins elle était une pro. Je ne pourrais le certifier pour sa remplaçante

Une fois tout le Monde installé, je pris la parole sans même faire la présentation des miens. Non pas par irrespect ni par manque de considération des miens mais parce que cela n'avait pas d'importance et que nous n'étions pas là pour ça.  Nous ne devions pas copinouter ni nous faire des amis après tout. Bien puisque que tout le Monde est enfin installé nous pourrons commencer. Nos maitres nous ont demandé de collaborer pour éliminer la vermine poilue. Nous sommes là pour trouver un compromis entre nos deux lignées installées en ville et un moyen de mener à bien cette mission. Vous siégez tous ici en égaux… Orvandil ou Myklebust. Et nous vous écouterons exposer vos idées, en débattre, pointer du doigt les avantages et les inconvénients de chaque méthode, de chaque ligne de conduite. Puis nous trancherons et rentreront tous chez nous.


_________________
Desire, I'm hungry. i hope you feed me. How do you want me, how do you want me? Baby I'll learn to touch you. I wanna breathe into your well. See, I gotta to hunt you. I gotta to bring you to my hell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org/

avatar
Messages : 54
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 06/01/2018
Célébrité : alicia vikander
Crédit : moi
Métier : //

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Guerre et paix   Jeu 18 Jan - 21:41



Le groupe garde une distance respectable avec Neva. Ils la savent passablement irritée et personne n'a envie d'apprendre à voler.
A mesure qu'elle marche, elle caresse machinalement la broche accrochée à sa veste. Son regard absent, elle est perdue dans ses pensées. Elle se rend jusqu'au lieu de rendez-vous parce qu'elle nourrit une loyauté sans faille pour son sire et que son général n'a pas pu s'y rendre. Autrement, jamais elle n'aurait accepté de les voir. Répondre à cette réunion est un mal nécessaire qui ne l’enchante pas. Les Myklebust sont bien trop impulsifs. Elle ne leur fait absolument pas confiance -en fait, elle ne fait confiance à aucun individu en dehors de sa lignée. Sans compter qu'elle devra gérer l'attitude d'une vampire qu'elle juge particulièrement arrogante. Maja Myklebust semblait démontrer que Neva ne l'égalerait jamais lors d'un duel. Comme si c'était tout ce qui importait... le duel. Elle oubliait, cette blondinette, qu'il y avait plusieurs manières de combattre. Que les fortes têtes étaient assez brillantes pour bouger leurs pièces en amont et laisser leurs fidèles se sacrifier. Avancer des pions et garder son siège en retrait... Ne l'avait-elle pas encore compris, au vu de sa prétendue reine ? Que l'expérience se gagnait au fil des années mais que le talent et la subtilité du jeu étaient, eux, un art presque inné ? Neva se souvient encore de la bataille racontée de Narva. 38 000 russes battus par 8000 Suédois. Plus puissants étaient les coups, plus grands étaient les moyens du fer, cela n'égalait jamais la stratégie. Sauf que pour les Myklebust, il leur suffisait de tenir du métal entre leurs mains pour jubiler comme des gogoles qui voulaient montrer qu'il avait la plus grosse... la plus grosse arme, bien sûr, qu'ils maniaient avec brio, ça, Neva devait bien l'admettre...

Ravalant un soupir rageur, elle demande l'heure à un de ses pairs. Ils seront là dans les temps. Arriver en avance était parfois mal vu. Mais les connaissant, ils risquaient tout aussi bien de s'offusquer qu'ils soient venus à l'heure... Elle lève une main pour leur sommer d'avancer. Une fois arrivée, elle ne jette pas le moindre regard au vampire qui leur ouvre la porte.

Le silence est assez oppressant quand ils s'engouffrent dans la pièce. Maja les invite à s'asseoir... ah, évidemment - elle jugeait qu'ils avaient besoin de son aval pour poser leur cul ou bien elle était juste très polie ? Sereine, Neva masque un sourire en coin et envoie un coup d'oeil discret à ses pairs. "C'est bon, prenez place" qu'elle leur signifie sans un mot, alors ils s'activent et elle salue Maja de manière professionnelle. Son visage ne trahit rien si ce n'est cet air inhérent à sa personne : un peu détaché et vidé par le ressac de ses mouvements ; des mouvements qui frappent quand on s'y attendait le moins. Elle s'assoit à son tour, laissant les regards la darder. Quand elle avait le choix, Neva s'affichait rarement parmi les autres vampires. Elle préférait s'occuper aux entraînements et aux missions qu'on lui reléguait. On restait souvent un peu pantois en la voyant... surpris qu'elle soit si calme, si douce. Les apparences, une véritable distraction. Elle déplore que Hunter ne soit plus là. Sa générale était une superbe créature qui rendait hommage à leur lignée, quoique plus très saine d'esprit, mais après tant d'années qui pouvait l'en blâmer ? Neva elle-même commençait à trouver le temps long...

Détachée, son regard ne quitte pas celui de Maja. Directe, la blondinette annonce la couleur. On repassera pour la subtilité de langage, mais ça concordait plutôt bien avec le style de la lignée. Quant à sa petite tirade sur leur prétendue égalité... Franchement hilarant, surtout quand elle discourait façon représentante ultime de ce comité. Dommage qu'un tel élément doué pour se battre -suffisamment pour que Neva aspire à l'égaler sur ce plan-  cancane en prenant de la hauteur. A vouloir grimper de la sorte, la chute risquait d'être douloureuse... Le silence retombe. Personne n'ose rajouter quoique ce soit manifestement, ou bien attendent-ils que la lieutenante ouvre le débat de son côté. Neva reste un peu absente. La tête penchée sur le côté, elle repense à cette humaine... celle dont elle avait gagné une certaine confiance.


— Depuis les derniers événements, ces chiens restent sur leurs gardes... ils ne se laisseront pas approcher aisément. lâche-t-elle finalement. Ses yeux aussi noirs que des puits sans fond replongent dans ceux de la blonde. Elle marque sciemment l'arrêt après cela. Elle déteste devoir échanger des tactiques avec de tels individus. Les tactiques, c'est un terme sans définition pour eux. Neva sait à quel point les Myklebust aiment la baston ; s'ils ne sentent pas offensés par son idée, il risque de la remanier à leur sauce. Bon sang, ce qu'elle ne devait pas faire pour son maître...

— Utiliser des humains en masse pourrait renverser la situation déjà précaire.., ajoute-t-elle avec précaution. Elle accompagne son explication en mimant la marche d'un bétail, pianotant ses doigts en l'air. Son geste est étrangement hypnotique.

— Les influencer puis les envoyer en pâture, leur cerveau est malléable. Cela forcera le gouvernement à briser toute cessation... tôt ou tard L'exercice de style ne sera pas évident ; les humains étaient devenus méfiants et, pour certains, extrêmement bien entraînés. Mais les faibles d'esprit restaient légions : beaucoup souhaitaient éradiquer la menace des lycans pour protéger leur famille ou se venger... Pour peu que les humains envoyés au casse-pipe échouent à abattre des lycans, leurs tentatives auraient le mérite d'augmenter la pression entre les deux camps. Les loups avaient déjà ouvert les hostilités : une belle étincelle mettrait le feu aux poudres. Une fois la guerre ouverte entre les loups et les humains, la menace des vampires passerait au second plan. Ces derniers n'auraient qu'à attendre le bon moment pour se rabattre sur une meute affaiblie.
En théorie, cela pouvait marcher. Mais la pratique en revanche... la pratique était toujours plus compliquée. Sans compter le facteur des démons qui se rajouterait à l'équation...



_________________
Neva


Ses cheveux étaient comme vraiment très noirs, ses yeux clairs comme vraiment très paisibles et limpides, le teint comme vraiment très tendre et pâle, mais d'une santé comme trop claire (...) et, en même temps, il avait comme quelque chose de repoussant. On disait que son visage faisait penser à un masque ; du reste, on disait beaucoup de choses.. Fiodor Dostoïevski

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Les idéaux sont pacifiques, l'Histoire est violente
Messages : 623
Membre du mois : 54
Date d'inscription : 16/12/2016
Célébrité : Boyd Holbrook
Crédit : Torben
Métier : Soldat

Les idéaux sont pacifiques, l'Histoire est violente
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Guerre et paix   Sam 20 Jan - 11:56

J’ouvrais les yeux lentement, lorsque vint le moment de sortir de ma léthargie mortuaire. Le soleil s’était couché… Encore bien tôt, semblait-il, mais les jours ne tarderaient plus à se rallonger. Je n’eus pas besoin de beaucoup attendre pour ressentir presque immédiatement le puissant effet de manque qu’avait induit Hunter Orvandil en moi. Honnie soit-elle, cette misérable… Pour ma « désertion », elle m’avait forcé de boire et son sang… Et ça avait été la descente aux enfers. Je n’avais pas pu lutter, pas contre ce désir empreint de folie qu’elle avait su faire naître en moi, et pas non plus contre ces cauchemars, ce besoin de violence, ce besoin d’elle… Cette foutue traînée s’était bien jouée de moi. Elle savait sans doute déjà qu’elle devait partir, et donc, que je devrais subir le manque lié à son sang sans jamais pouvoir étancher cette sensation. Bien sûr, je continuais d’accomplir mes ordres autour du CNRB et cela contribuait à me rapprocher de Jaana, sur qui je pouvais passer mes violentes et imprévisibles pulsions charnelles et sanglantes, mais je ne pouvais pas non plus la tuer ; il s’agissait d’une personnalité publique, l’attaquer aurait de trop graves répercussions. Et je ne le voulais pas non plus, d’ailleurs. Sous couvert de ma mission auprès d’elle, je pensais de plus en plus à la transformer. Dans ce pays plus étrange que les autres, les vampires pouvaient plus facilement se mêler à la population et avoir accès à ses informations sur l’Etat et ses recherches… Et cela éloignerait les démons induits par cette garce d’Hunter, tout en chassant les fantômes nés de ma relation passée avec ma mère, Morgane.


La non-vie devenait plus compliquée que jadis, il était difficile pour moi de m’en sortir sereinement. Je devais sans cesse composer avec les événements, les gérer les uns après les autres, tenter de m’en tirer sans y perdre trop de plumes. Une fois apprêté, je fais partie du petit groupe qui encadre Neva Sorokine, la nouvelle boss en Norvège. Je la connais plutôt bien, mais je reste sur des sentiments mitigés. Elle a jadis voulu m’aider, et m’a fait meilleur accueil que d’autres… Mais en pensant m’aider, elle m’a plutôt mis en danger, et elle a fini par rejoindre les cohortes de ceux qui me considéraient comme un traître ou plutôt, comme un individu peu fiable, retors, dont il fallait constamment se méfier. Je connais bien ce métier de Garde du Corps, jadis, je l’avais été au sein d’un régiment de cavalerie d’élite du Royaume de Saxe, à une époque où l’honneur et la force étaient encore respectés pour ce qu’ils étaient. Je restais deux pas en arrière, surveillais les alentours, et dans la voiture je restais côté passager, essayant de distinguer d’éventuelles menaces sur les bas-côtés et environs.


Sans un mot, je suivais ma chef en territoire Myklebust. J’avais déjà milité pour un rapprochement entre lignées, dépasser nos clivages, pour nous renforcer dans l’idée d’assurer notre forcer contre les humains et les loups-garous. Hunter m’avait ri au nez, et Maja Myklebust m’avait reçu avec mépris et désintérêt. Je ne militerai plus pour un rapprochement maintenant ; ces deux attitudes désinvoltes, dangereuses et infécondes étaient symptomatiques de ce que nous autres vampires étions devenus ; des factieux impénitents. Mais Sorokine était la nouvelle bosse ; elle n’avait pas à payer ma relation avec Hunter. Je pris la parole, d’un ton calme, neutre, pas indifférent mais sans vibrer de passion pour autant.



| Il est surtout temps de jouer cartes sur table. Les humains se sont mis tout seul en porte à faux vis-à-vis de la Meute, dont on sait qu’ils travaillaient ensemble. Les tensions sont très fortes. Je sais que Leygh Myklebust couche avec Jaana Raulne, du CNRB. Ou couchait, en tout cas, pour avoir des informations et lui fournir des sujets d’expérience. Cette manœuvre-là a bien réussi, de toute évidence. Je peux mettre à l’abri cet agent que j’ai converti totalement à notre cause, en échange de son aide pour déballer « par accident » tous les secrets du CNRB. Cela provoquerait une crise plus grave encore, car on connaît tous très bien les lycanthropes ; ils ne pourront pas tolérer que les humains les ont entubés aussi gravement, et cela poussera fatalement à l’escalade. Si en plus on retrouvait quelques corps humains déchiquetés… Cela ne ferait que précipiter nos rivaux et nos ennemis dans un conflit destructeur. |

_________________

"Les idéaux sont pacifiques. L'Histoire est violente."
||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Vampire Myklebust
Messages : 59
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 17/09/2017
Célébrité : Kate Beckinsale
Crédit : A voir
Caractère : Sans pitié » Ambitieuse » Clairvoyante » Manipulatrice » Perspicace » Séductrice »
Métier : Réalisatrice
Affinités : Johannes Von Reiner


Maja Myklebust


Vampire Myklebust
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Guerre et paix   Dim 21 Jan - 19:38


GUERRE ET PAIX
MOMO & LES VAMPIRES
Morgane observait la lame aller et venir devant elle. Elle était parfaitement aiguisée et le fil reflétait la lumière irisée. La vampire n'était nullement sur la ligne de mire mais elle se tenait sur ses gardes. Elle connaissait les façons de faire de Maja et cette dernière était capable de choses assez tordues pour vérifier la réactivité de ses sbires. Elle était agacée. Recevoir les Orvandil n'étaient pas spécialement pour lui plaire. Ces espèces de sous-vampire semblaient toujours savoir tout mieux que tout le monde alors qu'ils n'étaient que des parvenus, à peine digne de lécher la boue des bottes de sa lignée. Mais les parvenus cherchent toujours à monter de plus en plus haut. Morgane ignorait si Johannes allait être présent. Elle préférait ne pas y penser pour l'heure. Tout était si compliqué avec son enfant. Les sentiments se confondaient, se mêlaient et formaient un cocktail explosif. La dernière rencontre avec lui l'avait prouvé.

Pour l'heure, elle avait fouillé les lieux avec les siens, vérifiant l'absence de pièges et ils attendaient tous l'arrivée des Orvandil. Maja, pour se distraire, avait user de son pouvoir pour rattraper la lame du poignard qu'elle lançait dans les airs. Certains vampires l'avaient également attrapé. Morgane, non. Elle ne portait pas spécialement Maja dans son cœur. Elle l'avait rétrogradé et la vampire avait la rancœur tenace même si elle n'était pas assez stupide pour le montrer.  

Le petit jeu cessa enfin lorsqu'un bruit de porte se fit entendre. Maja les envoya chacun à sa place d'un seul regard et Morgane s'assit à la table, parmi les siens, le visage impassible. A l'arrivée de la délégation Orvandil, Maja fut la seule à se lever. Le regard de Morgane passa sur chacun des vampires avec dédain jusqu'à glisser sur celui de son infant. Elle ne montra aucun signe qu'elle l'avait reconnu. Mais ils se connaissaient assez l'un et l'autre pour qu'aucun ne soit dupe de cette apparente neutralité.

Morgane détailla surtout la Sorokine. Elle ne la connaissait que peu, elle savait seulement qu'elle avait pris le contrôle après la disparition d'Hunter. Elle se réjouissait d'ailleurs de cette disparition. A la fois pour les Myklebust mais également à titre plus personnel car cela privait Johannes de sa présence. Morgane n'aimait pas les rivales. Les discussions commencèrent et lorsque la Sorokine prit la parole, le silence fut total, chacun écoutait les propositions. Naturellement, monter les humains contre les lycans était la seule alternative viable. Les loups étant beaucoup trop méfiants pour une attaque directe. Il faudrait ruser.

Lorsque Johannes intervint, Morgane fixa son regard sur lui, impavide. Ainsi donc, voilà qu'il mettait sa catin sur le tapis. Fort délicat de sa part. Elle sentit la colère la saisir mais Maja était présente, elle ne pouvait décemment perdre sa maîtrise devant elle et chuter encore plus bas qu'elle ne l'était déjà.

Monter les humains contre les lycans est clairement la solution. Nous pouvons facilement alimenter les groupuscules anti-lycans qui fleurissent partout en ville. Nous devons les armer et ils feront le reste.  
code by bat'phanie

_________________
SIX FOIS A TERRE, SEPT FOIS DEBOUT  
Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c'est nos vies ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Vampire Myklebust
Messages : 67
Membre du mois : 24
Date d'inscription : 17/12/2017
Célébrité : Colton Hayne
Crédit : Robin
Métier : .

Vampire Myklebust
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Guerre et paix   Lun 22 Jan - 20:12

Ce soir Alek n'ira pas à la boxe, ce soir Alek est convié à une sorte de réunion, sans doute pour parler d'un plan d'attaque, ce soir Alek va devoir côtoyer les Ordanviles, ces vampires qu'il méprise plus qu'autre chose. A vrai dire rare sont les vampires qu'il apprécie, tous ont ce comportement d'insuffisance et force se sentant supérieur de tout à croire qu'ils ont oublié avoir était un jour humain. Avec le temps et surtout sous les conseil de sa défunte bien aimé Alek à très vite apprit à faire taire son opinion vis à vis de ce comportement. Il va même à jouer un double jeu laissant pratiquement pas paraître qu'il éprouve envers les humains lorsqu'un vampire est dans les parages. Alek est doué pour ce petit jeu et heureusement pour lui il n'est pas seulement doué à ça ses compétences au combat sont elles aussi hors norme. C'est sans doute le cas parce qu'à la mort de Sophia il s'est mit à s'entraîner de plus en plus jusqu'à oublier la perte de la brune. Devenir toujours plus fort est une pensée qui l'obnule encore aujourd'hui. A vrai dire c'est sans doute parce qu'au fond de lui il a peur, peur qu'un jour son double jeu soit percer à jour, peur des conséquences qui pourrait lui coûter la vie. Nous le retrouvons donc dans sa chambre assit sur son lit, il regarder les mur en face de lui d'un regard froid. Son regard qui est habituellement un peu trop chaleureux pour être celui d'un vampire est à présent aussi froid que de la glace. Il pousse un long soupir avant de se lever et de prendre sa veste en cuir noire et de l'enfiler. Il en profite aussi pour cacher quelques poignards au cas ou, c'est vrai qu'ils ont signé un accord de paix mais on est jamais trop prudent.

Il sort de sa chambre et sort du domaine pour aller au lieu de rendez-vous. Comme à leur habitude Alek est les autres sont en avance, c'est alors qu'ils prennent place dans la salle que leur lieutenant avait loué pour l'occasion. C'est sans un mot, silencieux qu'il va sasseoir. Ils attendent tous quelques minutes des minutes qui paraissent des heures. Heureusement pour eux leur supérieure s'est trouvé une petite distraction qui oblige bien évidemment tous ses sbires à garder l'oeil bien ouvert. Tous regardent la lame passer devant eux, certains l'interceptent puis la renvoie à la blonde, oui Maja est comme ça elle est capable de tester ses soldats n'importe quand et dans n'importe quelle situation, c'est sans doute pour ça qu'Alek est tout le temps sur ses gardes et près à attaquer à n'importe quel moment. C'est quelque temps après que cette dernière se stoppe avant de ranger sa lame dans sa botte.

Après ça les Ordanviles ne tardent pas à rentrer, Alek les détaille un à un. En réalité Alek sait très bien que sa présence ici n'est pas des plus importantes. Il s'est toujours contenté de suivre les ordres sans poser de questions, il n'a jamais participé à ce genre de réunion. C'est certainement cette raison qui a poussé Maja à l'obliger d'y aller, car après tout il est quand même un garde du domaine, il est donc normal qu'il sache un peu comment va se dérouler les choses. Très vite Maja rompt le silence elle lance une petite introduction histoire de se mettre dans l'ambiance et de commencer le débat.

Une jeune femme prend la parole, une jeune femme qui ne quitte pas son lieutenant des yeux depuis son arrivée. Son plan ne plaît pas forcément à Alek, oui même s'il n'a pas vraiment de liens avec les humains il trouve cela assez lâche de les envoyer en chaire à canon. Il trouve même cela assez lâche, pourquoi est ce qu'ils iront pas en finir eux même avec eux. Il esquisse un léger sourire Alek n'a jamais été du genre à laisser les autres faire le sale travail et encore moins les laisser mourir pour une cause qui les dépassent. Il ne dit rien et pour cause tout le monde appuie ses idées, chose qui ne l'étonne pas plus que ça. Il lui faut que quelques secondes pour penser comme eux et il doit avouer que même si c'est contre ses principes il ne voit pas vraiment d'autres solutions. C'est droit dans sa chaise que le brun ne dit pas un mot, qu'il écoute tranquillement. Il ne sait pas trop quoi rajouter, mais il sait que son silence pourrait aussi être mal interpréter. Oui, lui Alek un des gardes de la maison Myklebust ne dit rien, on pourrait prendre ça pour un manque d'investissement et pour ce qui est en réalité pour une pointe de réticence vis à vis du plan. Il lance un regard à Maja comme pour lui demander ce qu'elle pense de tout ça. Il préfère avoir l'avis de son lieutenant avant de prendre la parole et de commencer à réfléchir à comment il pourrait les aider.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ADMIN ♦ The Light we Met
Messages : 1383
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 29/08/2016
Célébrité : Laura Vandervoort
Crédit : Avatar (c) Torben. Gif Sign (c) Tumblr
Métier : Officieusement : informaticienne et maitresse d'école à mi-temps. Officieusement elle est Lieutenant des Gardes Rouges de la lignée Myklebust
Affinités :

ADMIN ♦ The Light we Met
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Guerre et paix   Dim 4 Fév - 17:28

Le 16 mars 2018





Je passe mon texte en hide !



_________________
Desire, I'm hungry. i hope you feed me. How do you want me, how do you want me? Baby I'll learn to touch you. I wanna breathe into your well. See, I gotta to hunt you. I gotta to bring you to my hell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org/

avatar
Les idéaux sont pacifiques, l'Histoire est violente
Messages : 623
Membre du mois : 54
Date d'inscription : 16/12/2016
Célébrité : Boyd Holbrook
Crédit : Torben
Métier : Soldat

Les idéaux sont pacifiques, l'Histoire est violente
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Guerre et paix   Dim 4 Fév - 23:35

Je pris grand plaisir à faire enrager Morgane. Du coin de l’œil, je la vis impassible. Ce qui voulait dire beaucoup, chez elle. Ce qui voulait dire aussi qu’elle était furieuse, et qu’il lui aurait fallu une énorme quantité de sang et de sexe pour se calmer les nerfs, pour être capable  de se contenir et de réfléchir à nouveau sereinement. Je n’étais quand même pas tout à fait certain qu’elle saurait se dominer jusqu’au bout. Et cela doit lui tirer deux mètres d’entrailles que de convenir, d’une certaine manière, que j’étais dans le vrai. En même temps, les chiens ne font pas des chats, et c’était elle qui m’avait tout appris. Sauf que maintenant, mes idées et mes arguments ne lui seraient plus d’aucun bénéfice. Je lui fais un clin d’œil en douce.


Tu as vu ça, mère ? Aujourd’hui, je n’ai plus besoin de toi. Et demain, c’est moi que tu verras briller, alors que tu te déssécheras, seule comme jamais. Et moi je me réjouirais de tout ça. Elle n’est pas soutenue en tout cas, par le dernier jeunot de la bande. Enfin jeunot… C’est ce qu’il paraît, mais quand on est un vampire, comme nous tous, c’était plus difficile à percevoir. Il ne dit rien, mais il est Myklebust. Je ne pense pas que ce soit le genre de Maja, qui s’enveloppe toujours dans sa morgue et ses principes débiles, convaincue qu’elle était, par ses valeurs, installée au dessus de la mêlée. Il n’en reste pas moins que je l’imagine mal s’aliéner qui que ce soit avec son con. En revanche, Morgane… A-t-elle déjà commencé à positionner ses pions sur l’échiquier Myklebust, à se compromettre avec tous ceux qui pourraient la désirer ? Elle était passée maîtresse dans l’art de la séduction. Se donner, c’était facile. Mais ça ne louait que la loyauté. Savoir quand se donner, c’était ce qui permettait de se l’attacher, parfois à tout jamais.


Je me retiens de lever les yeux au ciel quand Maja reprend la parole. La blonde ne m’avait pas manqué. Nous avions bossé efficacement ensemble, il y a longtemps, mais ça ne changeait rien au fond du problème. C’est le moment où je dois prouver ma loyauté. Et remettre l’arrogante à sa place. Sinon, même si Neva n’était pas Hunter, je passerais malgré tout un mauvais quart d’heure encore plus immérité que le premier. Cela ne faisait qu’une quinzaine d’années que j’étais dans la lignée, mais j’en connaissais malgré tout les principales ficelles.



| Pour une lignée sur le déclin, vous savez de quoi vous parlez. Les Myklebust que j’ai connus ne se seraient jamais alliés à qui que ce soit. |


Un prêté pour un rendu.



_________________

"Les idéaux sont pacifiques. L'Histoire est violente."
||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Vampire Myklebust
Messages : 59
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 17/09/2017
Célébrité : Kate Beckinsale
Crédit : A voir
Caractère : Sans pitié » Ambitieuse » Clairvoyante » Manipulatrice » Perspicace » Séductrice »
Métier : Réalisatrice
Affinités : Johannes Von Reiner


Maja Myklebust


Vampire Myklebust
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Guerre et paix   Lun 5 Fév - 14:41


GUERRE ET PAIX
MOMO & LES VAMPIRES
L’intervention de Maja a le don d’agacer Morgane. Elle reste de marbre, immobile, ses doigts pianotant sur la table d’un air pensif. Elle ne croise nullement le regard de Johannes qui l’insupporte d’autant plus. Le voir aux côtés de cette grande gigue Orvandil l’agace prodigieusement. Elle trouvera bien un vampire avec qui coucher après cette réunion pour passer ses nerfs sur quelque chose ou quelqu’un. Mais pour le moment, ils sont là pour discuter stratégie. On ne peut faire la paix qu’avec ses ennemis, aussi douloureux soient-ils. Les Orvandils n’étaient pas les vrais ennemis, seulement des rivaux si on pouvait appeler ce ramassis de pseudo-suçeurs de sang des rivaux. La responsable des Myklebust semble mécontente. En même temps, Morgane l’a rarement vu jouasse. Pas le genre. Du moins pas avec elle, clairement. Maja tapote de ses doigts sur la table, faisant mine de s’ennuyer ferme. Morgane ne s’y trompe pas. La vampire est agacée, tout comme elle.

Le discours de la blonde est éloquent, certes. Mais elle n’a pas tort de rappeler qu’en une poignée d’heures à peine, le demi-démon a éliminé une lignée entière. Sans être particulièrement timorée, Morgane estime qu’il faut peut-être faire preuve de prudence face à ce genre d’ennemi. On ne parle pas de ces chiens puants, là. On parle d’un Semi-Démon, rien de moins. Morgane n’est pas persuadée qu’utiliser les humains n’est pas une des choses à faire mais elle se garde bien de contredire Maja en public. Elle a déjà soupé du caractère de sa supérieure.

Morgane entend presque les rouages du cerveau de son infant lorsque celui-ci observe le jeune vampire à ses côtés. Il se demande sûrement si elle se le fait. Non. Pas encore du moins. Mais elle y pense. Johannes la connait bien. Il sait que la séduction est sa marque de fabrique, son arme préférée. Elle l’a si bien utilisée sur lui. Elle étouffe un sourire.

Les temps changent. Parfois, les Seigneurs doivent s’associer avec les raclures pour lutter contre le même ennemi extérieur... A mon grand regret.

Elle plonge son regard un bref instant dans celui de Johannes avant de regarder Maja.


code by bat'phanie

_________________
SIX FOIS A TERRE, SEPT FOIS DEBOUT  
Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c'est nos vies ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 54
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 06/01/2018
Célébrité : alicia vikander
Crédit : moi
Métier : //

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Guerre et paix   Mer 7 Fév - 3:50

Neva tapote doucement la table en écoutant, ça lui permet de se concentrer et de gérer ses émotions. Son geste est si discret qu'il n’émet aucun bruit, pas le plus petit... elle écoute, patiente, puis lève un regard impavide vers Johannes quand il parle du sire et de l'humaine. Son visage est indéchiffrable, tellement que c'en est presque un peu inquiétant, en fait. Coucher avec une humaine ne valait guère mieux, aux yeux de Neva, que de forniquer avec sa nourriture... déplorable.
Et cette humaine allait se ranger gentiment du côté des vampires, parce que Johannes l'avait ralliée à leur cause ? Elle ne voudrait rien d'autre en échange ? Par exemple, la vie éternelle, peut-être ? Ses doigts se resserrent lentement, mais pour le reste, rien, pas le plus petit sourcillement, pas la moindre ride d'expression. Puis une autre parle la parole. Neva ne connaît pas son nom, elle s'en fiche... enfin, jusqu'à ce que la femme prenne la parole.
Pour la première fois, Neva a le sentiment de croiser quelqu'un d'un tant soi-peu vif d'esprit. Ce qui est fort troublant, étant donnée qu'elle est une Myklebust, alors elle envoie à la vampire un regard légèrement surpris.
Mais celle-ci semble se focaliser sur Johannes. D'accord... avait-elle râté un épisode ? Est-ce que, par l'amour de son maître, tous ces Myklebust pouvaient cesser de se comporter comme s'ils se retrouvaient en famille un soir de noël ?!
Non, non ils ne peuvent pas... car Maja ouvre la bouche au plus grand déplaisir de Neva. Alors elle se radosse contre le dossier de sa chaise, sans émotion - mais en rêvant de prendre la première chose qu'il lui passerait par la main et de l'envoyer voler contre la blondinette ; un de ses semblables, par exemple. Sa tirade est longue et essouffle le peu de patience que Neva nourrit au quotidien, alors elle est obligée d'aller chercher dans ses réserves.
Car parmi ceux qui avaient pris la parole, il n'y avait que des Myklebusts, passés, présents, ayant changé de lignée, peu importe, le passé était tenace... trop, au goût de Neva.
Devrait-elle lui répondre ? Johannes s'en charge avant elle ; sans doute croit-il que cela serait une preuve suffisante aux yeux de Neva qu'il se sentait bien Orvandil. On a le droit de rire ? Est-ce que Neva en avait le droit ?
Si seulement il n'avait pas dit : "Les Myklebust que j'ai connus", si seulement il n'avait pas exprimé, de but en blanc, une comparaison avec ce passé qu'elle venait à peine de déplorer. Mais non, il est là, ancré, ce passé. Heureusement, ce qu'il dit par la suite est, au final, la seule chose qui aura de la valeur à ses yeux.

Il se retourne vers elle parce qu'il n'a pas le choix et qu'il connaît sa place. Taisant ses pensées à l'égard du soldat, Neva se contente d'un geste bref du menton. Son idée est bonne.
Il était affolant de voir à quel point ils avaient tous la langue plus ou moins déliée. Neva, pour sa part, écoutait les pistes mais si leur alliance était forcée, elle n'irait pas faire des efforts pour trouver un terrain d'entente entre les deux lignées. La condescendance et le mépris ramenés à chaque fin de tirade montraient bien que la confiance était impossible, encore moins ici... au moindre changement de décision, au plus petit revirement de situation, pour peu qu'un vampire ouvrirait la porte de cette salle à l'instant et dirait que les deux lignées redevenaient ennemis, Neva savait que Maja, tout comme le reste de sa clique, tenteraient de lui enfoncer un pieux dans le coeur.
Une autre semblait ne pas l'avoir oublié , la seule Myklebust qui avait etonné Neva. Son idée est bonne... mais ce "il faudrait" était un verbe à double tranchant.



_________________
Neva


Ses cheveux étaient comme vraiment très noirs, ses yeux clairs comme vraiment très paisibles et limpides, le teint comme vraiment très tendre et pâle, mais d'une santé comme trop claire (...) et, en même temps, il avait comme quelque chose de repoussant. On disait que son visage faisait penser à un masque ; du reste, on disait beaucoup de choses.. Fiodor Dostoïevski

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Vampire Myklebust
Messages : 67
Membre du mois : 24
Date d'inscription : 17/12/2017
Célébrité : Colton Hayne
Crédit : Robin
Métier : .

Vampire Myklebust
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Guerre et paix   Sam 17 Fév - 22:17

Alek reste silencieux à vrai dire ce genre de rassemblement ne lui plait pas plus que ça mais son rôle de garde oblige bien des choses et participer à ce genre d’événement en fait partit. Il esquisse un léger sourire lorsque Maja prend la parole, oui pour une fois il est totalement d’accord avec les paroles de la blonde. Il est satisfait de sa réponse même si apparemment cette dernière ne semble plaire qu’à ce dernier. Il détaille un peu les réactions de chaque personne présente autour de cette table, son regard s’arrête quelques millièmes de secondes sur Neva. Oui, c’est sûr il ne l’aime pas, mais vraiment pas en même temps rares sont les vampires avec qui il s’entend sincèrement. Il se contente de simplement faire semblant en espérant ne jamais se faire choper, son attention est vite reporter vers l’ancien Myklebust, il remarque qu’il le regarde, ne comprenant pas ce que ce dernier désire il arque un sourcil comme pour lui demander ce qu’il se passe. Oui Alek est silencieux, il essaie de ne pas se faire remarquer et se contente d’écouter, ne prêtant pas vraiment d’attention à l’ancien Myklebust et Morgan se sont les paroles de Neva qui le fait de son silence qui commençait à devenir un peu trop pesant.

« Je pense que ce n’est pas une question, mais plus une question de principe, nous nous disons fort et nous pouvons même pas affronter nos ennemis en face ? »

Il se racle doucement la gorge, sa voix est légèrement enrouer, le fait d’avoir était aussi longtemps silencieux n’a pas était sans conséquence. Il relève les yeux vers Neva son regard est froid, bien plus que lorsqu’il est entré dans la pièce, ouais cette personne il ne l’aime pas et ça il ne peut malheureusement pas le cacher. Il déteste ce que dégage Neva, un sentiment de toute puissance comme si elle était supérieur aux autres, oui ce genre de personne à vous prendre de haut, voilà à quoi il pense quand il la voit et l'entend.

« De plus envoyer les humains en chair à canon ne serais pas une si bonne idée, nous risquerons de manquer de sang surtout si de votre côté vous ne laissez pas en vie après vous être abreuver »

Son regard se porte ensuite vers Morgan et Johanne, il a très bien compris leur petit jeu et vraiment il ne trouve pas que se soit le lieu ou le moment de s’envoyer des piques. Il le sait et je crois que tout le monde le sait ici qu’ils ne peuvent pas se voir, mais faire preuve de maturité et ne pas dévier du contexte serais une chose trop difficile ? Après on dit souvent que la rancune est tenace et cela semble être le cas. Il reprend la parole toujours le regard tourné vers ce binôme.

« Restons objectif et ne dévions pas du contexte s’il vous plait »

Son regard se reporte alors vers Maja, oui il attend une réponse à la provocation de Neva, parce que pour être franc il aimerait bien qu’elle lui lance son couteau en pleine tête. Chose qu’il sait très bien qu’elle ne fera pas, il se contente de croiser les mains sur la table, et d’attendre une réponse, une réaction de la blonde. Depuis le début de la conversation Alek n’a proposé aucune idée est pour cause sa seule idée et d’aller régler leur compte eux même, comme des personnes normales. Sauf qu’il oublie une chose, cela fait bien longtemps qu’il n’est plus une personne normale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Guerre et paix   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre et paix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Gagner la guerre ne suffit pas à gagner la paix » par le général Pierre de Villiers
» ALGÉRIE GUERRE (1954-1962) - (repères chronologiques)
» « PARA DE LA PAIX » S'EN VA EN GUERRE
» La guerre du Vietnam
» La Guerre Froide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragnarök :: 
Valhöll
 :: 
Le vieux Valhöll
-
Sauter vers: