AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
[FB] Quand on a du temps à revendre, les choses font en sorte qu'on en perd facilement

avatar
Messages : 733
Membre du mois : 29
Date d'inscription : 16/12/2017
Célébrité : Willa Holland
Crédit : HoneyLily
Caractère : Rationnelle > Impulsive > Dévouée > Sensible > Honnête > Rancunière
Métier : Chercheuse en Microchimie
Affinités : Jaana Raulne - Patronne au sein du CRNB
Aleksei Soloviev - Connaissance de la boxe
Philippe Raulne - le Mari de ma bosse

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: [FB] Quand on a du temps à revendre, les choses font en sorte qu'on en perd facilement   Dim 7 Jan - 16:25

02 Mars 2018

La veille, Leila s’était retrouvée embarquée dans une sortie au bar par ses collègues de boxe : l’occasion rêvée pour se faire emmerder en plus. Déjà que la brune n’aimait guère les contacts physiques, difficile d’y échapper à l’intérieur d’un bar étroit et bondé. Aussi lorsqu’un mec qui est censé être votre ami vous pompe l’air en mode dragueur à deux balles, la soirée s’annonce mauvaise. Mais que voulez-vous, parfois il faut réussir à passer inaperçu dans notre société. Ce n’était pas la première fois que Marius était ainsi avec elle. Et malgré le franc parlait de la jeune femme, ce dernier avait retenté le coup après avoir laissé de l’eau coulée sous les ponts.

Mais ce soir-là, Leila avait fait la connaissance d’un nouveau partenaire à la boxe. L’entraineur les avait fait échanger sur la fin du cours et elle s’était retrouvée avec Aleksei. Avant cet instant, la jeune femme ne lui avait jamais vraiment adressé la parole exceptée les politesses d’usage. Durant la fin de l’entraînement, ils n’avaient pas vraiment parlé. Mais après le bout de soirée au bar où le garçon avait prétexté une allergie afin d’extirper la brune des griffes du gros lourd, ils s’étaient retrouvés tous les deux dans un parc à jouer comme des enfants dans la neige. La jeune femme ne s’était pas décontractée ainsi depuis bien longtemps et cela lui avait fait du bien. Mais la peur de perdre quelqu’un à qui elle pourrait tenir de nouveau avait repris le dessus sur la fin de leur soirée.  

Aujourd’hui, Leila devait retourner au fast food et au bar. Elle s’était rendue compte le matin même qu’elle n’avait plus son permis dans son portefeuille. La dernière fois qu’elle avait touchée à ce dernier était la veille au soir au fast-food lorsqu’elle avait réglé son hot-dog et juste avant au bar, la brune avait déposé un billet pour régler ses consommations avant d’être tirée à l’extérieur du bar par Aleksei. Etant donné qu’elle ne travaillait pas en ce moment, la jeune femme en profita pour s’y rendre en pleine journée pendant que la majorité des gens travaillait.

Au réveil, la brune attrapa des sous-vêtements, un tee-shirt cache-cœur chocolat et un slim noir et une fois habillée, elle se mit en marche en direction du fast-food. Ecouteurs dans les oreilles, Leila esquivait à la perfection les passants. C’était presque devenu un art chez elle d’éviter les contacts. Arrivée au fast-food, le serveur de la veille n’était pas là. La brune sortit sa carte d’identité et demanda si un permis de conduire au même nom n’avait pas été retrouvé. La personne qui lui faisait face alla chercher la boîte des objets trouvés mais sans grand résultat.

Aussi, la jeune femme se remit en marche. Elle espérait avoir plus de chances au bar de la veille. Arrivée devant l’enseigne, Leila eut un frisson en repensant à la veille. Heureusement que la soirée avait mieux terminé qu’elle n’avait commencé. Se saisissant de la poignée, la brune poussa la porte du bar afin de s’introduire à l’intérieur. Evidemment en ce début d’après-midi, l’intérieur était relativement calme. Elle s’approcha tranquillement du bar où se trouvait un jeune homme châtain plutôt mignon dans son genre. Malheureusement, il ne faisait pas partie des personnes qu’elle avait vu la veille, il ne risquait donc pas de la reconnaître. Leila lui adressa un petit sourire et lui montra la table où ils étaient installés la veille tout en s’exprimant d’une voix assez douce.

« Bonjour, excusez-moi de vous importuner mais je suis venue hier soir. Nous étions installés dans le coin là-bas et je pense avoir égaré mon permis de conduire ici. L’auriez-vous retrouvé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
DC ADMIN ♦ Certain(e)s mettent les dents
Messages : 483
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 31/01/2017
Célébrité : Alex Pettyfer
Crédit : Avatar (c) Snape
Caractère : Protecteur - Insouciant - Rigolo - Dragueur - Tête brûlée - Ne pense jamais aux conséquences de ses actes - Vantard - Sociable - Volontaire - Terrifiant - Sans compromis
Métier : Etudiant en troisième année d'art & Artiste connu sous le pseudonyme de Zeÿ, vendant ses toiles et peintures
Affinités :


DC ADMIN ♦ Certain(e)s mettent les dents
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Quand on a du temps à revendre, les choses font en sorte qu'on en perd facilement   Dim 18 Fév - 20:54

Le 02 mars 2018




J’étais d’corvées au bar. Comme par hasard, j’étais l’seul qui était dispo pour se taper la foutue ouverture du bar. Et Sebatian m’avait pas laissé l’choix d’refuser bien évidement. J’devais le faire à point c’est tout. J’avais dû laisser Alek derrière moi, car il était pu question qu’elle quitte le domaine. Pas d’puis la dernière fois. Pas d’puis l’dernier coup. J’avais trop flippé quand elle avait disparu j’pouvais pas prendre l’risque qu’elle s’fasse attrapé. Pas tant qu’elle s’rait pas pu raisonnable. J’aimais cette gosse, et j’avais du mal à lui dire non. Mais il fallait qu’j’le fasse. Pour son bien.

J’avais r’mis en place la salle avant d’passer un coup d’serpillère par terre. J’avais briqué les tables, puis l’comptoir. Et ensuite j’avais été envoyé dans la réserve pour faire l’inventaire d’l’alcool. J’étais en plein comptage d’bouteille d’Vodka quand un autre loup vint prendre l’relais m’envoyant à l’avant du bar. D’retour dans la salle, j’me mis à laver les verres, avant d’les ranger par type, puis par taille. J’étais en train d’m’occuper des verres à bière  quand des pas s’firent entendre. J’me r’tournais pas vers l’humaine qui v’nait d’entrer. Elle était humaine et j’risquais rien. Et vu qu’j’étais pas d’bonne humeur, j’avais pas envie d’me montrer particulièrement prév’nant. J’finis quand même par la r’garder vu qu’j’étais corvée d’bar. Avant j’lui d’mande c’que j’pouvais lui servir, elle entra directe dans l’vif du sujet. J’balançais l’torchon au d’ssus mon épaule gauche et j’croisais les bras sur mon torse en la r’gardant. Bonjour… J’étais pas là hier mais j’peux renseigner. Vous voulez boire un truc ? … On s’connait nan ? lui dis-je en la dévisageant. Ouais, elle m’disait quelqu’chose, mais j’arrivais pas à r’trouver d’où. J'l'avais déjà vu avant, ça j'avais aucun doute maint'nant. Mais c'était pas une ex c'était certain. J'avais pas coucher avec elle sinon j'm'en s'rais souv'nu. C'était autre chose.
Mais quoi? Alors là j'avais aucune idée. J'dois chercher une carte à quel nom?

_________________
« Just because I don't care doesn't mean I don't feel. Just because I don't believe doesn't mean I don't understand. We are one in the unified field  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 733
Membre du mois : 29
Date d'inscription : 16/12/2017
Célébrité : Willa Holland
Crédit : HoneyLily
Caractère : Rationnelle > Impulsive > Dévouée > Sensible > Honnête > Rancunière
Métier : Chercheuse en Microchimie
Affinités : Jaana Raulne - Patronne au sein du CRNB
Aleksei Soloviev - Connaissance de la boxe
Philippe Raulne - le Mari de ma bosse

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Quand on a du temps à revendre, les choses font en sorte qu'on en perd facilement   Lun 19 Fév - 23:04

Le jeune homme n’avait pas l’air très content de la voir. A vrai dire, elle avait clairement l’impression de déranger, il faut croire qu’elle tombait mal. Ce dernier lui demanda si elle voulait boire quelque chose puis enchaîna sur le fait qu’il pensait la connaître. Leila fut surprise de sa dernière remarque. Son visage ne lui disait rien du tout à vrai dire. Alors qu’elle réfléchissait à ce qui aurait pu faire croire au jeune homme qu’ils se connaissaient, ce dernier la sortit de ses pensées et lui demanda son nom afin de chercher son permis de conduire. La brune n’aimait pas donner son identité vu son travail au CNRB mais elle n’avait pas trop le choix pour le coup.

Il est vrai que lorsqu’on voit les ennuis que Jaana Raulne, sa patronne, avait avec la révélation publique des lycans, il n’y avait rien à envier à annoncer publiquement qu’on était chercheur sur le projet. Aussi, des personnes savaient qu’elle travaillait au CNRB mais pas qu’elle avait fait partie des chercheurs sur ce projet. Leila faisait donc en sorte de ne pas sortir durant les horaires où elle aurait été au CNRB. Malheureusement, avec la perte de son permis, elle s’était décidée à sortir comme si elle avait été en congés. Elle ne comptait pas arpenter la ville à la recherche de sa carte le soir juste avant le couvre-feu. La brune aurait pris des risques pour rien et ça aurait été stupide.

Le permis est au nom de Leila Aune. Et je viens de parcourir tout le quartier à la recherche de mon permis donc oui je prendrais bien un truc à boire.

Elle marqua une pause le temps de sortir son portable. Il était 11h30 et la jeune femme avait du temps devant elle après tout. Même si le barman avait l’air de vouloir expédier sa présence, rien ne l’empêchait de rester seule face à son verre et de repenser à la veille. Cette soirée où le pire avait failli arriver et où l’inimaginable était arrivé avait été des plus surprenantes. Elle avait commencé la soirée avec un stress monstre essayant de faire comprendre gentiment à Marius qu’elle ne serait jamais intéressée. Cette même soirée s’était finie sur une note d’insouciance et de jeu avec Aleksei, sous la neige.

Je vais vous prendre un verre d’eau et un verre de rouge s’il vous plait.

Le jeune homme partit à l’arrière du bar. Il allait sûrement voir dans ce qui devait être les objets perdus voir si son permis s’y trouvait. Leila se mit à réfléchir à la remarque du barman. Il pensait la connaître. Etait-ce une technique de drague à deux balles ? Il y avait peu de chances en l’occurrence, vu l’amabilité que l’homme châtain avait eu à son égard au début de leur échange. Mais son visage ne lui rappelait absolument rien. Elle entendit quelqu’un se rapprocher, elle espérait que cela soit le barman avec, si possible son permis de conduire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Quand on a du temps à revendre, les choses font en sorte qu'on en perd facilement   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Quand on a du temps à revendre, les choses font en sorte qu'on en perd facilement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux petits vieux décident de prendre du bon temps.......
» Tétées nocturnes : ça s'espace quand?...
» Combien de temps avant les règles le col se modifie t-il ?
» Quand faire un test de grossesse?
» C'est quand le retour de couche ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragnarök :: 
Valhöll
 :: 
Les Vanes
 :: 
Restaurants & Bars
 :: 
Fullmåne
-
Sauter vers: