AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
[Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile

avatar
Messages : 689
Membre du mois : 57
Date d'inscription : 16/12/2017
Célébrité : Willa Holland
Crédit : HoneyLily
Caractère : Rationnelle > Impulsive > Dévouée > Sensible > Honnête > Rancunière
Métier : Chercheuse en Microchimie
Affinités : Jaana Raulne - Patronne au sein du CRNB
Aleksei Soloviev - Connaissance de la boxe
Philippe Raulne - le Mari de ma bosse

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: [Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile    Mer 27 Déc - 0:03

01 Mars 2018 - En soirée

Cela faisait déjà quinze jours que Leila ne travaillait plus. A la suite du cambriolage au CRNB, la sécurité avait fait fermer temporairement l’aile où la jeune femme travaillait. De ce fait, la brunette sortait de chez elle principalement pour faire ses courses et aller à ses cours de boxe. Aussi avec le temps qu’il fait, la motivation de Leila pour sortir de chez elle n’était pas très grande. Elle passait son temps sur internet et dans ses papiers afin d’essayer des pièces de puzzle portant sur les loups garous. La jeune brune tentait tant bien que mal de démêler le vrai du faux concernant ces monstres poilus aux dents acérés. Elle n’imaginait pas qu’elle pouvait être si loin de la vérité. Aussi lorsqu’elle leva les yeux de son travail, Leila se rendit compte que son cours de boxe commençait dans une demi-heure. La jeune femme ramassa rapidement ses papiers et rangea le tout dans un gros dossier prévu à cet effet. Elle se saisit du dossier en question et se dirigea vers sa chambre pour le ranger à sa place. La brunette ouvrit sa penderie et prit sa tenue de sport habituelle : un legging de sport noir avec des filaments bleus, un débardeur et un gilet arborant les mêmes couleurs et sa paire de baskets bleus. Une fois qu’elle eut tout enfilé, Leila attrapa son manteau et son écharpe et sortit de son appartement.

Tout en se dirigeant à pied vers la salle de boxe, la jeune brune eut ce même réflexe qu’à chaque fois qu’elle arpentait ce chemin. Elle allait devoir être en contact avec des gens, un contact physique. Leila était toujours un peu craintive à cette idée. Les rares fois où des hommes avaient voulu la toucher parce qu’ils étaient en train de la draguer, ils avaient pris un méchant coup dans le bas du ventre et la jeune femme s’était enfuie. Bon il est vrai qu’elle avait eu de la chance car Leila avait réagi ainsi uniquement avec des personnes qu’elle ne connaissait pas. Concernant les personnes qu’elle « connaissait », ils avaient eu la main broyée comme signal d’avertissement. Ce qui était bien c’est qu’une fois que deux ou trois personnes avaient testé le terrain, le mot était passé à l’intégralité des hommes dans les parages. Enfin, c’est l’effet que cela avait eu à son travail pour le plus grand plaisir de Leila.

Arrivée à la salle, le cours ne tarda pas à commencer. Ils étaient nombreux ce soir, ce qui n’arrivait pas souvent. Après l’échauffement, le prof demanda de former 4 groupes de 2 afin de réaliser plusieurs exercices. Leila se retrouva avec Marius, un homme avec lequel elle avait l’habitude de s’entraîner. Il était plutôt sympa et beau gosse. Pour autant, elle ne lui avait jamais porté plus d’attention que nécessaire. Cela ne fut donc pas si difficile que cela de surmonter sa crainte du contact avec le sexe opposé, l’ayant déjà fait avec lui. Alors qu’ils en étaient au 4ème enchaînement, l’instructeur modifia les groupes à sa convenance. La jeune femme se retrouva avec Aleksei Soloviev. Elle n’avait jamais échangé plus avec le jeune homme que les commodités d’usages. Malheureusement, la brunette n’avait jamais boxé contre lui elle ne connaissait donc pas son niveau ou sa technique. Mais surtout, il ne l’avait jamais touché. Leila dut se concentrer pour surmonter cela. Une heure plus tard le groupe finissait de s’étirer, la séance était finie.

C’est alors que Marius attira l’attention de tout le monde afin d’aller boire un coup tous ensemble. La grosse majorité des boxeurs était réellement emballée par l’idée. Leila chercha une excuse le plus rapidement possible. La seule chose qui lui vint en tête était d’utiliser sa fatigue liée à l’entraînement comme prétexte pour rentrer se coucher. Malheureusement, Marius n’eut pas le même avis. La brunette fut embarquée avec tout le groupe dans le bar le plus proche. Lorsqu’ils arrivèrent, ce dernier était déjà bien rempli. Par chance, un côté de la salle était encore inoccupé aussi la jeune femme invita le reste du groupe à la suivre dans cette direction afin qu’elle puisse s’installer dans un coin et éviter un maximum de contacts. Le serveur vint les saluer pour prendre leur commande. De toute évidence, certains membres du groupe étaient assimilés à de habitués de l’établissement. Leila commanda un verre de rouge et lorsqu’il lui fut amené, elle but une grande gorgée pour se donner du courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Vampire Myklebust
Messages : 65
Membre du mois : 20
Date d'inscription : 17/12/2017
Célébrité : Colton Hayne
Crédit : Robin
Métier : .

Vampire Myklebust
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile    Mer 27 Déc - 19:53

Aujourd’hui nous sommes mardi et comme tous les mardis le brun commence sa journée par ses cours de boxe,  si au début ce dernier trouvait cela sans intérêt et juste un moyen de se faire démasquer très vite à la prit goût à cette routine. Oui parler avec d’autres gens, se battre, s’entrainer à contenir sa force surhumaine sont des choses que le brun aime. Il s’est fait quelques connaissances que l’on pourrait qualifier d’amis à une chose près ce dernier ne croit pas vraiment en l’amitié. Les personnes se regroupent seulement par peur d’être seule, ils se soutiennent et s’aident seulement par peur d’être laisser tomber et ils appellent ça de l’amitié. Ce genre de truc le fait rire, oui parce que l’on va dire que ce n’est pas du tout son mode de vie. En fait il aimerait être comme eux, mais il le sait, il ne doit être fidèle qu’à un seul groupe d’individu et ce n’est pas les humains. Avec eux il rit, il parle de tout et de rien et il devient enfin la personne qu’il voudrait être, une personne libre comme elle le souhaite, sans lignée, sans règle seulement vivre sa vie et très vite il se rappelle de sa vie lorsqu’il était humain. Une vie rythmé aux journées de travail incessantes plus fatigantes les unes que les autres et pour au final avoir à peine de quoi vivre. Il se sent chanceux d’avoir connu Elise et d’être devenue un vampire il se sent d’autant plus chanceux d’avoir était aussi vite accepter et de tenir maintenant une bonne place parmi sa lignée. Depuis la mort de la brune Alek s’est peu à peu détaché de la lignée, ou plutôt dans sa tête il ne lui accorde plus la même importance, bien sûr il évite de le montrer sachant très bien ce qui l’attend s’ils le découvrent.

Nous retrouvons donc le brun devant son armoire en train de prendre ses vêtements de sport, un léger sourire présent sur son visage, oui c’est le meilleur de la journée, commencer ses journées par ses cours le rend vraiment heureux.  Il finit par terminer de faire son sac et sort son portable pour écouter la musique. Il traverse le domaine les écouteurs sur les oreilles saluant quelques vampires avant de sortir de la maison. La nuit vient à peine de tomber et un léger souffle d’aire frais vient caresser le visage du brun, chose qui le fait sourire un peu plus tout de suite. C’est un vrai temps d’hiver il fait froid, très froid et pourtant Alek esquisse un grand sourire nostalgique, ce froid que beaucoup de personnes craignent rappelle au jeune brun sa vie en Russie avec sa mère, puis seul avec son père. Oui une vie qui est à la fois lointaine et si présente dans l’esprit du vampire. C’est au bout de quelques minutes qu’il arrive à destinations il peut voir au loin les lumières éclairer les salles de sports, il enlève ses écouteurs avant de pousser les portes du gymnase il salut d’un geste amicale les personnes déjà présentes sur les lieux et va directement dans les vestiaires pour se changer et se mettre en tenue de sport.

C’est quelques minutes après que nous le retrouvons, les bandes déjà sur ses mains ce dernier ne tarda pas à ce mettre en binôme avec un son coéquipier, un mec avec qui il a plus ou moins sympathiser il à ses débuts.  Très vite le prof leur donne quelques exercices et mouvements à enchainer et aussi très vite est interpellé par le prof qui le met avec une autre perso. Il arque un sourcil avant de le suivre, très vite il comprend qu’il va devoir s’entrainer avec une fille, il déglutit difficilement en voyant la corpulence frêle de la brune en face de lui. Oui il a peur de ne pas pouvoir contrôler sa force face à elle.  Ils échangent quelques  mouvements, quelques coups, le brun esquisse un sourire amusé en voyant le niveau de sa coéquipière d’un soir. Oui elle est douée, pas aussi doué que lui mais elle gère. Il prend vite confiance et se retient un peu moins pour pouvoir rendre leur heure de boxe intéressante à la fois pour lui et pour elle.  C’est au bout d’une heure que le cour se termine. Le brun remercie la brune avant d’aller dans les vestiaires pour prendre une douche et se changer.

Ce n’est qu’en sortant qu’il voit tout un groupe encore présent dans le gymnase, très vite il comprend qu’ils vont boire un coup, ils proposent à Alek de venir chose que le vampire ne refuse pas bien au contraire. Il esquisse un sourire et suit le reste du groupe  tout en parlant à son coéquipier, c’est au bout de quelques minutes qu’ils arrivent au bar et très vite le petit groupe suit la brune qui à vu un espace avec plusieurs tables de libre. Il s’installe tous les un après les autres, Alek s’assoit en face de son coéquipier et à côté de la brune, ils échangent quelques paroles avec son ami avant que le serveur vienne prendre leurs commandes. Le jeune homme commande un cocktail avec un nom impossible à prononcer, à vrai dire il ne boit pas beaucoup, voir quasiment pas alors ce cocktail c’est plus pour tester que parce qu’il aime bien. Le serveur revient vite vers eux et dépose les verres sur la table c’est à ce moment qu’il remarque que la brune à côté de lui commence directement son verre avec une grosse gorgée. Il jette la regarde discrètement quelques secondes, il comprend tout de suite qu’elle n’est pas à l’aise. IL esquisse un léger sourire tout en lui lançant

«  En fait je crois que je n’aurais pas du prendre ça… C’est vrai regarde la tête du verre ça craint ! »

Ouais, son truc a une drôle de couleur et une texture qui ne donne pas vraiment confiance, mais en vrai il s’en fout, ouais tester des trucs chelous c’est son quotidien, à vrai dire ça l’amuse même ! Il lâche un léger rire et reprend vite la parole

«  S’il te plait si je deviens d’une couleur étrange appelle les secours »


Ouais ce n’est pas vraiment une bonne manière de faire connaissance, mais là n’est pas son but, il voudrait seulement que la brune puisse se détendre et passer une bonne soirée comme tout le monde ici présent avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 689
Membre du mois : 57
Date d'inscription : 16/12/2017
Célébrité : Willa Holland
Crédit : HoneyLily
Caractère : Rationnelle > Impulsive > Dévouée > Sensible > Honnête > Rancunière
Métier : Chercheuse en Microchimie
Affinités : Jaana Raulne - Patronne au sein du CRNB
Aleksei Soloviev - Connaissance de la boxe
Philippe Raulne - le Mari de ma bosse

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile    Jeu 28 Déc - 18:13

La première gorgée ne passa pas très bien. Leila se demandait comment elle avait pu se laisser embarquer dans cette soirée. Assise entre Marius et Aleksei, son partenaire habituel et son nouveau partenaire de boxe, la jeune femme se sentait à l’étroit entre ses hommes plutôt costauds chacun à leur façon. La jeune femme avait un grand besoin de se détendre, elle ne pouvait se permettre de littéralement péter un câble en présence de toutes ces personnes. Son regard croisa alors celui d’Aleksei. Ce dernier lui adressa un sourire avant de se moquer complètement de lui-même. Leila esquissa un sourire à son tour tout en observant la boisson de ce dernier. Il est vrai qu’elle préférait largement avoir son verre de vin rouge plutôt que le breuvage suspect de son voisin de table. Le jeune homme se mit à rigoler, ce son était imprégné de sérénité, cela faisait du bien à Leila. Aleksei demanda alors à la brunette de prévenir les secours si jamais lui-même prenait une couleur étrange. La jeune femme échappa un rire tout en lui accordant un regard reconnaissant. Il fallait qu’elle apprenne à se détendre. Saisissant son verre, elle but une nouvelle gorgée avant de s’adresser à son nouveau partenaire de boxe.

« Promis j’appellerais le plus vite possible. »

Leila reporta son attention sur l’ensemble de la table. En se retournant, elle constata que Marius l’observait. Celui-ci commença à la charrier comme quoi il avait dû lui manquer durant l’entraînement, n’ayant pas boxé ensemble. La brunette lui sourit tout en lui affirmant que cela s’était très bien passé avec Aleksei. Marius mit un léger coup de coude dans les côtés de Leila réaffirmant qu’il savait qu’elle préférait s’entraîner avec lui.  L’intention n’était pas méchante mais la jeune femme n’appréciait pas plus que cela son attitude. Cela faisait un moment que Leila côtoyait Marius étant donné qu’ils participaient tous les deux à ce cours de boxe depuis quelques années. Lorsque qu’ils avaient appris que leur ancienne camarade de boxe Adriana s’était donnée la mort, Marius avait essayé de soutenir Leila en la rassurant. Au départ, la jeune femme avait trouvé cela gentil de sa part mais très vite elle avait compris les arrières pensées du garçon. La brunette pensait avoir été claire à l’époque lorsqu’elle avait refusé ses avances. Contrairement à ses habitudes, elle l’avait repoussé gentiment ne souhaitant pas perdre son camarade d’entraînement. Mais aujourd’hui, Leila avait l’impression qu’il revenait à la charge. Il n’était pourtant pas question de faire un esclandre aussi la brunette essaya de la jouer finement en se repositionnant un peu plus du côté d’Aleksei. Elle espérait juste que cela ne gênerait pas ce dernier ni qu’il prendrait ça pour une invitation à copier son camarade.

« Il est vrai que je n’avais jamais boxé avec Aleksei auparavant mais il s’est avéré un formidable partenaire d’entraînement. »

Leila attrapa son verre et le porta à ses lèvres tout en s’installant un peu plus au fond de son siège. Elle était persuadée que beaucoup de femmes diraient d’elle qu’elle est folle de repousser les avances de Marius. Il est vrai que c’était un bel homme. Mais déjà, la brunette ne s’était jamais intéressée à un homme de sa vie. En plus de cela, elle ne se voyait pas avoir des discussions sérieuses avec un homme comme Marius. Il fallait dire ce qui était, il était un peu limité malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Vampire Myklebust
Messages : 65
Membre du mois : 20
Date d'inscription : 17/12/2017
Célébrité : Colton Hayne
Crédit : Robin
Métier : .

Vampire Myklebust
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile    Jeu 28 Déc - 19:50

Il semble avoir réussit à détendre un peu la brune en tout cas son rire faisait plaisir à Alek, oui c’est vrai c’est une bonne soirée alors pourquoi stresser ? Autant en profiter non ? Très vite il reporte son attention vers son camarade qui se trouve en face de lui. Ce dernier aussi avait commandé un truc bien étrange ce qui ne tarde pas à faire rire le vampire. Ouais il le sait que c’est déguelasse ce qu’ils ont commandés, il se demande même pourquoi il a fait ça, il a beau avoir plus de 100ans Alek est sans doute encore un grand gamin. Ils rient tout les deux de bons cœur, c’est ce genre de moment qu’Alek apprécie, oui rire de choses futiles, rire comme s’il avait encore 15 ans. Il finit par prendre le verre que lui tend son ami, peu rassuré par le contenue ce dernier observe le verre quelques secondes avant de reposer son regard vers son interlocuteur. Interlocuteur qui ne le quitte pas des yeux, il finit par pousser un long soupir, puis dans un élan de courage boit une gorgée du breuvage plus que douteux. Le gout n’était pas si mauvais que ça comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences, il mime une fausse grimace de dégoût adressé à son ami avant d’entendre Marius, un mec de son cours de boxe parlé à la brune à côté de lui. Très vite il comprend que la jeune femme à côté de lui n’apprécie pas vraiment la conversation, il la regarde discrètement du coin de l’œil pendant que son interlocuteur boit quelques gorgées de son verre. Ouais il comprend tout de suite ce qui se passe, mais décide de laisser couler le truc. C’est vrai ce ne sont pas ses affaires et la brune est bien assez grande pour se défendre. Lorsque Marius prononce le nom d’Alek ce dernier se permet de tourner la tête et c’est à ce même moment que la brune se positionne un peu plus de son côté, elle finit par répondre à Marius c’est alors que le brun décide de lancer une pique au partenaire de boxe de la brune.

« C’est vrai et moi je sais lire entre les lignes »

Il esquisse un petit sourire moqueur adresser à ce mec qui ne veut pas comprendre qu’il l’insupporte plus qu’autre chose. Il baisse quelques secondes son regard bleu vers la brune, avant de prendre son verre. C’est à ce moment qu’il regarde son ami et lui lance qu’il va lui aussi gouter son verre, ouais en vrai ce sont deux gamins, en vrai Alek n’est pas du tout comme ça. Disons qu’il aime jouer ce petit jeu, oui faire semblant d’être une bouffée d’air frais lui plait, ça lui plait d’être inconscient comme il l’est en ce moment. Puis surtout ça lui plait de pouvoir côtoyer d’autres personnes que celles présentes dans sa lignée. Le brun finit par porter son verre à ses lèvres, il reste comme ça quelques secondes avant de décidé d’y boire quelques gorgées. Lorsque cela fut fait le brun lève le pouce en l’air pour lui dire que c’est buvable. Il finit par avaler difficilement sentant l’alcool lui réchauffer la gorge, ouais ce qu’il a commandé c’est un truc fort, bien plus fort que ce qu’il avait bien pu penser heureusement pour lui et pour les autres Alek tien plutôt bien l’alcool, faut dire que vu son âge ce n’est pas le premier verre qu’il boit. Il finit par reposer son verre se disant qu'il devrait le boire petit à petit, il jette par la même occasion un regard à la brune assise à sa droite pour voir comment elle s'en sort avec son ami un peu trop insistant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 689
Membre du mois : 57
Date d'inscription : 16/12/2017
Célébrité : Willa Holland
Crédit : HoneyLily
Caractère : Rationnelle > Impulsive > Dévouée > Sensible > Honnête > Rancunière
Métier : Chercheuse en Microchimie
Affinités : Jaana Raulne - Patronne au sein du CRNB
Aleksei Soloviev - Connaissance de la boxe
Philippe Raulne - le Mari de ma bosse

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile    Jeu 28 Déc - 22:33

Posée contre la banquette, Leila vit Aleksei se tournait vers eux afin de s’adresser à Marius. La jeune femme dut se retenir de sourire. Heureusement qu’elle le fit d’ailleurs. L’intéressé rigola tandis qu’Alek se tourna de nouveau vers son compagnon de boxe pour discuter. La jeune femme continuait de siroter son verre. C’est alors qu’elle se rendit compte qu’elle l’avait déjà fini. Marius se mit de nouveau à la charrier sur le fait que son verre était déjà vide et qu’on ne pouvait trinquer et faire la fête avec un verre vide. Il appela le serveur qui revint rapidement avec deux nouveaux verres pour la brunette ainsi que pour lui-même. La jeune femme remercia son collègue et se saisit du nouveau verre pour boire une gorgée. La bonne humeur battait son plein, les jeunes gens discutaient et riaient. Leila jeta un œil à Alek et son ami qui s’’amusaient avec leur verre rempli d’un liquide à la couleur indescriptible. Tout le monde avait l’air de profiter pleinement de cette soirée. L’alcool commençait à agir légèrement sur Leila. Habituellement, la brunette supportait un minimum de boire. Mais il fallait dire aussi qu’elle n’avait pas plus mangé que ça aujourd’hui et qu’elle venait déjà de boire un verre de rouge après avoir fait un exercice physique intense. La jeune femme se redressa légèrement. Marius approcha son verre à ce moment-là pour lui indiquer qu’il souhaitait trinquer avec elle. Lorsqu’elle avança son verre pour l’amener à celui de jeune homme ce dernier se pencha vers elle au point qu’elle sentait son souffle sur sa peau. Il lui murmura à l’oreille « En espérant que cette soirée se finisse aussi bien qu’elle a commencé ». La jeune femme eut un frisson, elle se recula au fond de la banquette pour essayer de mettre un peu de distance entre Marius et elle.

« Cela ne tient qu’à toi que la soirée se passe bien »

Leila était en train de foudroyer le garçon du regard. Ce dernier se pencha à nouveau vers elle afin de lui dire qu’il aimerait bien prolonger la soirée en tête à tête afin d’en apprendre plus à son sujet. La jeune femme le repoussa gentiment à l’aide sa main tout en murmurant à son attention :

« Tu sais très bien ce que j’en pense alors ne gâche pas cette soirée qui se passe si bien »

Son regard est lourd de sens. La jeune femme se contient tant bien que mal. Vu qu’elle ne supporte pas la proximité avec les gens, cette dernière aurait bien repoussé Marius un peu plus violemment mais cela aurait été mal venu et mal perçu par les autres membres de la bande. La brunette porta à nouveau son verre à sa bouche lorsque Marius effleura sa cuisse du dos de sa main. Un frisson parcourut sa colonne vertébrale tandis que la jeune femme reposa son verre un peu fort sur la table tout en bousculant légèrement Aleksei. La brune n’avait pas pu s’empêcher d’avoir un recul vis-à-vis de cet homme abject et lourd. Leila adressa des excuses à Alek avant de se tourner vers Marius et le reste de la table. Le reste du groupe rigolait de toute évidence. Elle n’était pas du genre à gâcher la fête mais le jeune homme allait trop loin. Elle se pencha vers lui sans le toucher et lui murmura :

« Ne me touche plus jamais »

En se redressant, Leila avait un regard dur et déterminé. Elle ne comptait pas céder à cet homme qui l’importunait. Changer de partenaire de la déranger guère si cela permettait d'éviter Marius, elle prendrait sur elle. Le jeune homme but d’un seul coup son verre. Il n’avait pas l’air d’être prêt à en rester là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Vampire Myklebust
Messages : 65
Membre du mois : 20
Date d'inscription : 17/12/2017
Célébrité : Colton Hayne
Crédit : Robin
Métier : .

Vampire Myklebust
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile    Jeu 28 Déc - 23:36

La soirée bat son plein, oui tout le monde s'amusent, tout le monde sauf la brune assise à côté de lui. Il ne peut pas s'empêcher de garder un oeil sur ce qui se passe à côté de lui. Ouais ce genre de comportement c'est le genre de truc qui l'énerve, lorsque Marius recommande un verre pour lui et la brune Alek ne peut s'empêcher de pousser un soupir. Cette technique est vieille comme le monde, faire boire la fille pour pouvoir arriver à ses fins. Il trouve cette technique tellement lâche et pathétique, lorsque la brune le bouscule un peu ce dernier se contente simplement de lui dire que tout est ok, il voudrait bien lui dire qu'il peut s'occuper de son problème avec son camarade, mais il n'est pas sûre qu'elle apprécie quel quelqu'un se mêle de ses affaires. Personne ne semble vraiment voir ce qui se passe ce soir, et pour cause tout le monde est en train de rire aux éclats. D'un côté c'est mieux comme ça, ça aurait été une mauvaise que tout le monde s'en mêle. C'est lorsque qu'il voit la brune lui murmurer un truc à l'oreille qu'il comprend que la soirée va se terminer. Il pousse un léger soupir se retenant de le frapper. Il finit son verre puis attends quelques secondes sans trop bouger et affiche une mine paniqué. Oui il a un plan dans la tête, même si c'est un truc de dernière minute il a trouvé quelque chose, il finit par se lever tout paniqué et apeuré se qui attire l'attention de toute la table. Dans sa tête il le sait, on ne doit pas voir qu'il joue la comédie il leur lance alors de sa voix faussement paniqué.

« Il y avait de la myrtille dans mon cocktail, je suis allergique à la myrtille ! Je sens ma langue gonflée, j'ai besoin aux urgences ! Leila accompagne moi s'il te plaît »

Il n'attend pas la réponse de la brune et la prend doucement par le bras et la tire hors du bar d'un pas pressé. C'est une fois dehors qu'il lui lâche le bras, il attend quelques minutes levant yeux vers le ciel. Il voit quelques flocons de neige qui tombent doucement sur ses joues. Il finit par se tourner vers Leila et lui lance d'un ton amusé.

« Tu sais, j'adore les myrtilles »

Il se retient de rire, et commence à marcher fermant sa veste et en rabaissant la capuche de son gilet qui se trouve sous sa veste. Il sourit, profitant de cette nuit particulièrement fraîche. Il pousse un soupir d'aise, oui il préfère mille fois être dehors à l'air libre, que d'être entassé dans un bar. Il ne sait pas trop comment se comporter avec la brune, il ne veut pas qu'elle se fasse des idées sur ses intentions. Il préfère marcher tranquillement dans les rues tranquilles et enneigées. Voulant quand même mettre les choses au clair le vampire ne peut s'empêcher de reprendre la parole.

« Je n'ai pas d'arrières pensées si c'est ce à quoi tu penses »

Il la regarde dans les yeux d'un air sérieux, s'il a fait ça c'était seulement pour l'aider. Il ne peut pas lui reprocher d'être méfiante, car rare sont les personnes qui font les choses surtout de bonnes actions sans arrière pensée. Maintenant le voilà, seul dehors avec une parfaite inconnue, une femme dont il ne connaît presque rien et à vrai dire il ne sait pas trop comment se comporter avec elle. Il finit par regarder ailleurs, avant de reprendre sa route, l'ambiance est un peu tendu et pour faute le brun n'a pas vraiment l'habitude de sauver une jeune femme en détresse.

« Tu veux aller manger quelque chose ? »

Ouais il aimerait bien prendre un truc à emporter et manger dans un coins abrité, puis avec ce qu'ils ont bu manger ne le fera que du bien. Puis dans un sens ils pourront faire connaissance sans trop se prendre la tête.

« Si tu veux je peux te raccompagner chez toi, ne t'inquiète pas je ne vais pas insister »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 689
Membre du mois : 57
Date d'inscription : 16/12/2017
Célébrité : Willa Holland
Crédit : HoneyLily
Caractère : Rationnelle > Impulsive > Dévouée > Sensible > Honnête > Rancunière
Métier : Chercheuse en Microchimie
Affinités : Jaana Raulne - Patronne au sein du CRNB
Aleksei Soloviev - Connaissance de la boxe
Philippe Raulne - le Mari de ma bosse

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile    Ven 29 Déc - 0:53

Marius avait un comportement pesant. La jeune femme était obligée de guetter le moindre de ses mouvements. Leila boit de nouveau une gorgée de vin rouge. Elle eut tout juste le temps de reposer son verre afin de ne pas renverser et attirer l’attention. Marius lui avait de nouveau effleuré la cuisse de bas en haut à l’aide du dos de sa main. Leila était sur le point d’exploser. Elle fusilla le jeune homme du regard et comptait lui passer un savon monstre en finissant par le gifler comme il le méritait lorsque son autre voisin de table, Aleksei, se leva totalement paniqué. Son intervention permit à la brunette de rester calme. Alek était-il saoul pour agir de la sorte ? C’est alors qu’il avoua être allergique à la myrtille et demanda à la jeune femme de l’accompagner aux urgences. La brunette fut debout en une fraction de seconde avec sa veste à la main qu’elle enfila aussi sec. Elle déposa un billet sur la table pour ses consommations. Il était hors de question que l’autre lourdaud puisse dire qu’il l’avait invité. La brunette adressa un geste à tout le monde pour les saluer puis elle fut tirée gentiment par Alek qui s’était saisit de son bras. Leila eut une certaine réticence mais fit en sorte de ne pas le montrer. Involontairement, l’allergie du jeune homme lui sortait une belle épine du pied.

Ils sortirent par l’arrière du bar et une fois que la porte s’était refermée, le jeune homme lui lâcha le bras et s’éloigna de quelques pas en regardant le ciel. Quelques flocons de neige tombaient doucement sur la ville. Leila avait toujours adoré les paysages enneigés. Aleksei se retourna pour lui faire face avouant qu’il adorait les myrtilles. On aurait dit un enfant qui se retenait de rire. Alors le jeune homme ne faisait pas de réaction allergique. Ce qui voulait dire qu’il avait suivi la scène entre Marius et elle. Elle eut un pincement au cœur à la pensée qu’il l’avait potentiellement sauvé pensant qu’elle était faible. D’un autre côté, il n’était peut-être pas mieux que Marius et avait juste été plus malin en saisissant une occasion. Comme s’il avait lu dans ses pensées, le jeune homme lui assura qu’il n’avait pas fait ça pour tirer parti de la situation. Pourquoi était-il obligé de préciser ce point en question ? Ses paroles augmentèrent la suspicion de la jeune femme. Mais ses yeux semblaient lui dire la vérité. Leila était un peu déroutée. Elle ne savait pas du tout comment se comporter avec Aleksei. Après tout, elle ne le connaissait pas vraiment alors pourquoi l’avait-il aidé à se sortir de là ? Il reporta son regard sur le paysage et lui proposa d’aller manger un bout.

D’un côté, maintenant qu’elle était dehors, la jeune femme serait bien rentrée chez elle pour enfin être tranquille. Mais d’un autre côté, Leila était intriguée par le comportement d’Aleksei et sa pseudo-franchise. Le jeune homme lui proposa de la raccompagner chez elle, chose que la jeune femme n’aurait pas accepté dans tous les cas. Mais Leila est bien trop curieuse pour rentrer chez elle. Elle observa un instant le ciel avec ces petits flocons blancs qui semblaient tout doux tout cotonneux. Puis la brunette reporta son regard vert sur le jeune homme.

« D’accord pour aller chercher un truc type sandwich chaud. Je n’ai pas vraiment l’envie de me poser dans un restaurant bondé. »

Ils se remirent donc en marche. Les deux jeunes ne mirent pas longtemps pour trouver un snacking où ils pourraient prendre une bricole à manger. La brunette opta pour un hot dog ketchup-moutarde et une frite. Pendant que leur commande était en train d’être préparé, elle réfléchissait à leur prochaine destination. La jeune femme ne se voyait pas marcher et manger en même temps, elle se voyait plus aller se poser dans un parc. Aussi elle pensa au petit parc non loin de son appartement qui avait un kiosque. La jeune femme soumit l’idée à Alek qui accepta. Une fois leur commande prête ils se mirent en route. Arrivés au parc, le kiosque était vide. C’était l’endroit parfait pour se poser afin de casser la croûte. Leila entama son sandwich puis leva les yeux pour observer la neige. Un léger voile blanc avait recouvert tout ce qu’il y avait autour d’eux. La brunette avait les yeux qui pétillaient à la vue d’un spectacle aussi magique. Elle finit par sortir de ses pensées et posa son regard sur Aleksei.

« Je suppose que je dois te remercier pour tout à l’heure alors merci. Mais pourquoi as-tu fait ça ? Ce n’était pas ton soucis après tout … »

La franchise et l’honnêteté de Leila étaient à la fois ce qu’elle avait de plus beau à offrir et ce qui pouvaient lui coûter le plus cher. Mais elle était comme ça après tout. Si comme le jeune homme l’avait dit plus tôt, il n’avait pas d’arrière-pensée derrière ses agissements alors la brunette était curieuse de connaître ses motivations. Dans tous les cas, la jeune femme était déterminée à comprendre ses intentions c’est pourquoi son regard ne le lâchait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Vampire Myklebust
Messages : 65
Membre du mois : 20
Date d'inscription : 17/12/2017
Célébrité : Colton Hayne
Crédit : Robin
Métier : .

Vampire Myklebust
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile    Ven 29 Déc - 23:08

La proposition plaît au brun,  oui lui aussi ne voulait pas manger dans un restaurant. De plus la nuit est parfaitement magnifique ce soir ce serait idiot de ne pas en profiter. Il suit la brune jusqu'à un snack dans lequel il commande un hamburger avec une sauce au curry à la place du ketchup. Ouais il a vraiment des goûts chelous, il aurait pû prendre un truc normal comme sa camarade,  mais non monsieur a voulu faire dans l'originalité. Une fois que chacun a payé sa commande et prit leur repas la brune dont il ne connaît pas encore le nom lui propose d'aller dans un parc. Il esquisse un léger sourire et approuve tout de suite l'idée de la brune. Ils marchent tout les deux silencieusement, il jette un coup d'oeil à son interlocutrice. Son sourire s'agrandit lorsqu'il remarque les yeux de la brune, elle semble apprécié tout autant la neige que lui. C'est lorsqu'il remarque qu'elle retrouve ses pensées qu'il fait comme si de rien n'était,  qu'il regarde devant faisant mine de ne l'avoir jamais regarder. Il écoute d'une oreille distraite sa question et met quelques secondes avant de lui répond.

« Disons que si je n'intervenais pas il y en aurait qui se sera une baffe,  de plus je pense que régler ses comptes devant toute la classe n'est une chose des plus agréables non ? »

Ouais il marque un point,  il sait très bien quel effet aurait eu ce conflit. Il y aurait eu des clans, des rumeurs, et surtout Marius qui aurait ouvert sa grande gueule de mec immature est totalement dénoué d'intelligence.  Ouais Alek n'a jamais pu le blairer,  ce type c'est tout ce qu'il déteste, s'il n'avait pas à protéger sa véritable identité il y aurait longtemps qu'il l'aurai tué. Sauf qu'il sait très bien que s'il le fait Maja ne va pas hésiter à le tuer à son tour. Du coup il se contente de l'ignorer et de lui balancer quelques piques de temps en temps discrètement.  Ce soir il est allé trop loin c'est pourquoi il s'est senti obligé d'intervenir. Il sait qu'il risque de revenir à la charge avec la brune, mais il sait aussi qu'elle est assez grande pour se débrouiller seule, de plus il n'est pas sûr qu'elle apprécierait qu'un inconnu se mêle de ses affaires. Ils continuent de marcher sa réponse semble avoir satisfait la son interlocutrice, il la suit toujours son burger dans les mains jusqu'à un petit parc. C'est à ce moment qu'il se permet de marcher devant sa coéquipière et s'approche d'un banc et enlève la neige avant de s'asseoir. Il lève la tête vers la brune et tapote la place à côté de lui. Une fois cette dernière assise le brun se permet d'ouvrir le papier dans lequel est emballer son repas. Il croque dedans à pleine dent avant de lancer.

« Sérieusement je comprends pas pourquoi personne ne met du curry dans son burger c'est ça qui donne tout le goût ! »

Ben écoute les goûts et les couleurs ne se discutent pas ? Il n'attend pas vraiment de réponse et continue de manger tranquillement. Il regarde en même temps les flocons tomber,  c'est un spectacle à la fois apaisant et nostalgique pour le vampire.  Oui il n'est jamais retourner en Russie il ne sait pas vraiment où son père a était enterrer,  il n'aurait jamais pensait que vivre une vie aussi longue aurait pu être aussi triste.  Il n'aurait aussi jamais pensé qu'un jour il adorait ce type de nourriture.  Ouais il y a pleins de choses qui ont changer est pour cause lorsqu'on a l'éternité devant soi on apprend de nouvelles choses, on change nos habitudes et surtout on évolue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 689
Membre du mois : 57
Date d'inscription : 16/12/2017
Célébrité : Willa Holland
Crédit : HoneyLily
Caractère : Rationnelle > Impulsive > Dévouée > Sensible > Honnête > Rancunière
Métier : Chercheuse en Microchimie
Affinités : Jaana Raulne - Patronne au sein du CRNB
Aleksei Soloviev - Connaissance de la boxe
Philippe Raulne - le Mari de ma bosse

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile    Sam 30 Déc - 1:37

Aleksei ne la regardait même pas. A quoi bon lui venir en aide si c’était pour l’ignorer par la suite ? Leila ne comprenait pas vraiment son attitude. Il daigna tout de même lui répondre après un bref instant. Dans un premier temps, la brunette se dit qu’il était bien mal venu de sa part d’avoir épargné une claque à Marius. Puis la fin de sa phrase fit totalement changer d’avis la jeune femme. Avait-il compris tout seul pourquoi elle retenait sa réaction ou bien était-ce vraiment une coïncidence bien étrange ? La jeune femme était perplexe face à l’attitude de son interlocuteur. Aleksei semblait bien mystérieux entre sa facette preux chevalier et sa facette « je m’en fous de tout ». Leila n’avait pourtant pas l’impression que le jeune homme avait agi en pensant pouvoir profiter de la situation par la suite. Il donnait plus l’impression d’être quelqu’un d’honnête qui n’avait pas voulu la laisser dans la panade.

Ils s’approchèrent alors d’un banc enneigé qu’Alek déblaya en un revers de manche avant de s’asseoir dessus. Puis le jeune homme lui fit signe de venir s’installer également. La brunette hésita un moment. Mais il fallait dire que le paysage était magnifique et que cela serait plus pratique de manger une fois assise. Aussi, la jeune femme prit place sur le banc en veillant à garder une distance correcte entre Aleksei et elle. Elle imita le jeune homme qui était en train de déballer son sandwich et ils se mirent à manger. Leila avait arrêté son regard sur une partie du paysage particulièrement magique. Le jeune homme fit alors une remarque concernant son choix de sauce pour son hamburger, choix plutôt surprenant. La brunette se demandait si le garçon se sentait obligé de faire la conversation ou s’il avait juste envie de faire une remarque sur son hamburger qu’il avait de toute évidence l’air d’apprécier. La brunette continuait d’observer le paysage.

« Je ne me suis jamais présentée je crois mais je m’appelle Leila, Leila Aune. Et personnellement je n’ai jamais eu l’idée d’essayer de mettre du curry dans un hamburger. »

Alors que les flocons tombaient un à un augmentant le niveau de la couche duveteuse qui recouvrait le sol, la jeune femme se perdit dans ses pensées après la deuxième bouchée de son hot dog. Il y a maintenant plus d’un an, Leila apprenait le suicide d’Adriana. La brunette avait mal vécu la perte de son amie, d’autant plus qu’elle connaissait son copain lycan. C’est à cette époque que Marius s’était rapproché de la jeune femme. A l’époque, il s’était montré très gentil et serviable. Pour autant, lorsqu’il s’était déclaré à la brunette au bout de plusieurs semaines, celle-ci avait coupé court au sujet en lui disant qu’elle n’éprouvait pas ce genre d’affection à son égard. A partir de ce moment-là, les entraînements furent différents. Dès qu’il le pouvait, Marius lui glissait une parole pour essayer de tâter le terrain de nouveau. Mais ce soir, le garçon était allé trop loin  et Leila savait déjà qu’elle ne pourrait plus jamais s’entraîner avec lui. La jeune femme redoutait la prochaine confrontation qu’elle aurait avec l’homme en question. Et s’il devenait violent ? Leila se rappela ses gestes déplacés dans le bar et eut un léger frisson. La brunette restait persuader que le jour où elle trouverait l’homme qui lui fallait, elle arriverait à surmonter ses problèmes liés au contact et au manque de confiance en elle qu’avait créé Trevor, son ex-père, en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Vampire Myklebust
Messages : 65
Membre du mois : 20
Date d'inscription : 17/12/2017
Célébrité : Colton Hayne
Crédit : Robin
Métier : .

Vampire Myklebust
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile    Sam 30 Déc - 21:07

Un silence commence à s’installer entre les deux jeunes gens, un silence qu’aucun des deux ne semble avoir remarqué, oui ils sont bien trop perdu dans leur pensées pour remarquer quoique se soit. C’est finalement Alek qui sort de ses pensées en premier, il tourne la tête vers la brune et comprend tout de suite qu’elle aussi est parti, il esquisse un sourire puis un léger rire se fait entendre. Oui il le sait, la neige à ce pouvoir, ce pouvoir tellement apaisant de nous faire remonter le temps l’espace de quelques instants. IL hésite quelques secondes avant de reprendre la parole et de tirer la brune de ses pensées

« Si tu veux je peux remplacer Marius pour les cours de boxe s’il va trop loin »


Oui il ne sait pas encore vraiment ce que la brune compte faire, si elle compte passer l’éponge sur ce qui s’est passé et lui donner une autre chance ou si au contraire elle veut mettre les choses au clair. Il lui propose juste de remplacer Marius, parce que oui ce serait bête que la brun arrête la boxe seulement parce qu’un type comme Marius à essayer de lui mettre le grappin dessus. Il mange tranquillement son hamburger et le finit au bout de quelques minutes. Il se lève pour jeter son papier dans la poubelle située à quelques mètres d’eux deux. Il prend e la neige dans ses mains il la regarde quelques secondes avant de reporter son regard vers la brune et lui lance d’une voix douce et posée.

« J’adore la neige… »

Il repose son regard vers la neige posée dans sa main puis finit par regarder la brune avec un sourire bien trop grand pour signifier qu’il allait reposer la neige par terre. Ce qui devait arriver arriva, dans un élan de joie et surtout d’inconscience qu’il balance la neige sur la tête de la brune avant de se mettre à courir. Sauf que manque de cul ce dernier ce glisse sur une plaque de verglas et se ramasse comme une merde sur le sol. Hé ouais mec ! Le karma ! Il éclate de rire n’osant même pas se relever, mon dieu il vient de se taper devant une fille qui vient à peine de connaitre. Ouais c’est sûr il va avoir l’image de bouffon maintenant. Il finit reste couché sur la neige et tourne la tête vers la brune, elle semble être amusé de la situation et c’est vrai que s’il avait était à sa place il aurait sûrement rit lui aussi. Non en fait c’est sûr il se serait foutu de sa gueule. Il tend alors la main vers le ciel comme pour inciter la brune à venir l’aider. Il attend quelques minutes avant que la brune ne vienne toujours aussi méfiante cette dernière ne semble pas vraiment lui faire confiance c’est une fois sa main dans la sienne que le brun la tire vers lui. NON je vous arrête il se décale pour éviter qu’elle lui tombe dessus il a très vus qu’elle n’aime pas les contacts. Il espère juste qu’elle ne s’est pas casser un truc, il la regarde quelques secondes et lui lance

« Excuse moi mais j’essaie de briser la glace »

Après cette blague d’un niveau super bas le jeune vampire éclate de rire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 689
Membre du mois : 57
Date d'inscription : 16/12/2017
Célébrité : Willa Holland
Crédit : HoneyLily
Caractère : Rationnelle > Impulsive > Dévouée > Sensible > Honnête > Rancunière
Métier : Chercheuse en Microchimie
Affinités : Jaana Raulne - Patronne au sein du CRNB
Aleksei Soloviev - Connaissance de la boxe
Philippe Raulne - le Mari de ma bosse

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile    Sam 30 Déc - 23:55

Perdue dans ses pensées, l’attention de Leila fut attirée par un son, un rire. Ce rire était doux, enfantin, il donnait envie de rire. Sans s’en rendre compte, la brunette eut un léger sourire qui se dessina sur son visage. Aleksei lui fit une proposition à la fois intéressante, suspicieuse et surprenante. Avoir Aleksei comme partenaire de boxe empêcherait Marius de l’approcher de trop près ce qui était plutôt alléchant. D’un autre côté, Leila songea pendant une seconde que le garçon faisait cela à nouveau avec une arrière-pensée. Elle chassa vite cette dernière se rappelant que depuis leur premier contact en début de soirée, Aleksei allait de surprise en surprise et que peut-être, ceci est un peut-être, Leila était tombée sur quelqu’un qui pouvait faire preuve d’honnêteté comme elle. Après tout il avait bien vu comment la jeune femme avait réagi au comportement de Marius, il savait à quoi il s’exposait s’il souhaitait jouer les lourdauds comme son partenaire de boxe. Aussi, Alek n’avait rien à gagner, seulement du temps à perdre, à agir pour les mauvaises raisons. Leila continua de regarder les flocons recouvrir le sol.

« C’est très gentil de ta part mais je ne suis pas sûre que ton partenaire actuel apprécie. Je ne voudrais pas qu’il m’en veuille de récupérer son émérite partenaire. »

La brunette se remit à manger. Mais elle s’arrêta à la moitié de son hot-dog. Elle n’arrivait pas à manger plus, la jeune femme sentait qu’elle avait toujours ce poids dans son estomac lié à l’affront de Marius. Alors qu’elle reposait son hot-dog dans son emballage pour le ranger dans le sac plastique, le jeune homme se leva pour aller jeter les déchets liés à son hamburger. Il avait une démarche élégante et sûre. Leila se dit que ce genre de personnes ne devait pas avoir beaucoup de blocages, d’hésitations, dans leur vie. La brunette le vit ramasser de la neige dans ses mains, il avait l’air tout aussi émerveillé qu’elle par ce duvet blanc. Aleksei la regarda de nouveau et Leila vit une étincelle au fond de son regard. A quoi pouvait-il bien penser pour avoir une telle joie au fond des yeux ? Il lui adressa un commentaire comme quoi il adorait la neige : oui, cela se voyait. Trop aspirée par sa curiosité, la jeune femme ne se méfia pas un seul instant du large sourire qui se dessina sur ce visage joyeux, enfantin presque angélique.

La boule de neige lui arriva en plein visage. Heureusement, il s’agissait de poudreuse. Leila fut seulement bien rafraichie par cet assaut. Aleksei tenta alors de prendre la fuite. Ce fut un échec majestueux. Il était tombé en essayant de s’éloigner de la jeune femme. La brune fut rapidement sur ses pieds, plus rapidement qu’elle ne l’aurait imaginé. Elle était en train de se détendre comme cela ne lui était pas arrivée depuis longtemps. La jeune femme aimait ce jeu. Aleksei restait allonger mais il tourna la tête vers la brunette. Celle-ci ria nerveusement, vous savez ce rire doux et sincère qu’on ne peut retenir, puis s’avança gentiment vers lui pour saisir la main qu’il lui tendait afin de l’aider à se relever. Leila n’eut ni frisson, ni sursaut, ni crainte de prendre sa main, ça aussi cela faisait longtemps que cela n’était pas arrivé. Elle fut d’ailleurs surprise de ce contact qu’elle ne craignait pas.

Dans un sens, elle aurait peut être eu raison de se méfier. Au lieu de se relever, le jeune homme l’attira au sol. Un instant, elle eut une bouffée de panique de peur de lui atterrir dessus, de le toucher, de lui faire mal et de se faire mal. La brunette s’écrasa au sol sur le côté, dos au jeune homme. Elle l’entendit alors s’excuser à moitié comme quoi il essayait de briser la glace. Il était vrai, elle le savait, que Leila n’était pas très avenante. On ne pouvait pas être parfait après tout. Le sourire du garçon s’entendait dans sa voix. La brunette eut confirmation de sa pensée lorsqu’il éclata de rire, un rire adorable il faut le reconnaitre. A son grand étonnement, la jeune femme avait envie de jouer. Tout en se retenant de rire, ce qui la faisait tressauter, elle ramassa un peu de neige à côté d’elle. Alors qu’elle sentit le garçon se calmait, peut-être s’inquiétait-il, elle se retourna et lui envoya de la neige en pleine face. Elle se releva tant bien que mal et s’éloigna de lui de quelques mètres un sourire aux lèvres.

« Je crois que tu n’es pas tombé assez fort pour briser la glace. Tu devrais peut-être retenter ta chance. »

Son regard était planté dans celui du jeune homme. Même si elle avait bien compris qu’il souhaitait la détendre un peu, la brunette n’aurait jamais parié que le début de soirée horrible se transformerait en un moment aussi joyeux. Elle qui avait le contact difficile avec les autres, le garçon réussissait de toute évidence à l’attendrir et à lui faire baisser sa garde. La jeune femme guettait la moindre réaction d’Aleksei afin de pouvoir réagir en conséquence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Vampire Myklebust
Messages : 65
Membre du mois : 20
Date d'inscription : 17/12/2017
Célébrité : Colton Hayne
Crédit : Robin
Métier : .

Vampire Myklebust
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile    Dim 31 Déc - 1:02

Son rire s'éteint doucement lorsqu'il voit que la brune ne se retourne pas. Un sentiment d'inquiétude s'empare alors de lui, serait elle mal tomber ? Il s'apprête à la secouer doucement mais Leila le devance en lui balancer une bonne poignée de neige dans la figure. Il lâche un rire amusé et surtout soulagé avant de voir la brune se lever alors qu'il se calme un peu sa réponse le fait sourire. ouais elle se détend et elle commence même à sourire chose qu'il apprécie particulièrement. Il se lève doucement pour éviter de ramasser une nouvelle fois. Une fois debout il adresse un sourire et un regard malicieux un regard qui voudrait lui dire ''fuit loin" il se prend une bonne grande poignée de neige et la lance en direction de la brune avant d'en prendre une autre et de recommencer. On dirait un enfant, un enfant de 12 ans avec son rire et ses yeux qui pétillent et pourtant c'est dans des moments comme qu'il se sent bien.

« La guerre est déclarée ! »

Il se cache derrière un arbre et commence à faire pas mal de boules de neiges. C'est une fois ses petites réserves de faites qu'il décide de toutes les lancés le plus fort possible pour essayer d'avoir la brune. Il finit par courir vers la brune se protégeant le visage avec son bras. Oui c'est insensé, oui il se prend pleins de boules de neiges en pleine face mais ça il s'en fout bien. C'est une fois arrivé devant la brune qu'il lui affiche un sourire satisfait, il finit par lui écrasé sa boule de neige sur le sommet de la tête et lui lance un.

« J'ai gagné »

Il finit par tourner le dos à la brune et va sur une des balançoires. Il monte sur cette dernière tout en s'accrochant aux chaînes et se pousse avant et en arrière. Il retourne vers la brune et lui lance

« Et dire que j'ai plus de vingt ans »

À vrai dire s'il ferait jour et il aurait jamais fait ça, oui il se serait bien tenu, mais avec la brune rien ne semble vraiment le gêner. Oui tout semble bien passé et pourtant cette dernière semble être assez réserver, la voir sourire lui a fait beaucoup plaisir il sent que petit à petit elle commence à se détendre et par la même occasion lui il fait moins attention à ses paroles et à ses actions tout commence à devenir de plus en plus naturel entre eux.

« Par contre si tu viens je refuse que tu sois debout tu t'assois sur la balançoire j'ai pas envie d'aller vraiment aux urgences »

En réalité ce qu'il redoute c'est plus qu'elle se blesse et qu'elle saigne. Oui même s'il sait se contrôler la vu du sang l'obsède toujours autant. A vrai dire il risquerait de beuguer sur sa plaie et de ce fait d'éveiller les soupçons de la brune qui est déjà bien assez méfiante pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 689
Membre du mois : 57
Date d'inscription : 16/12/2017
Célébrité : Willa Holland
Crédit : HoneyLily
Caractère : Rationnelle > Impulsive > Dévouée > Sensible > Honnête > Rancunière
Métier : Chercheuse en Microchimie
Affinités : Jaana Raulne - Patronne au sein du CRNB
Aleksei Soloviev - Connaissance de la boxe
Philippe Raulne - le Mari de ma bosse

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile    Dim 31 Déc - 15:15

Le regard que lui adresse Alek veut tout dire. Lui aussi apprécie ce moment et lui aussi veut jouer. Les étincelles qu’elle avait vu au fond de ses yeux étaient encore plus intenses. Il commence à s’armer et à envoyer sur la jeune femme boule de neige sur boule de neige tout en lui annonçant que c’était la guerre. La brune commença à ramasser de la neige pour lui en jeter également tout en reculant régulièrement afin de maintenir de la distance entre eux. Le garçon en profita pour se réfugier derrière un arbre. Leila n’avait pas cette possibilité aussi elle continua de creuser la distance qui les séparait afin que le brun ne puisse la viser trop facilement. A ce moment-là, Aleksei lança un assaut monstrueux. La jeune femme reçut plusieurs boules de neige en même temps, elle riposta comme elle pouvait et se protégea le visage à l’aide de ses mains. C’est ainsi que Aleksei remonta jusqu’à elle pour lui écraser une boule de neige sur la tête. Leila cria un coup à cause de la neige froide qui était tombée dans son cou. Annonçant sa victoire triomphante, le brun repartit dos à la jeune femme afin d’aller s’installer sur les balançoires.

« Bien joué ! Cela fait bien longtemps que je n’étais pas retombée en enfance ainsi. »

Cela faisait tellement longtemps que Leila ne s’était pas détendue ainsi. A vrai dire, la véritable question était : avait-elle réussi à se détendre rien qu’un petit peu, juste une fois, depuis la mort de ses parents ? La brunette rigola à la remarque de son interlocuteur puis se déplaça tranquillement vers les balançoires pour s’installer à côté d’Aleksei. Une fois assise, elle releva la tête pour observer le ciel étoilé. Le spectacle qui se déroulait devant eux était magique tout simplement. Si ce matin on lui avait dit qu’après qu’un homme lourd l’ait emmerdé, elle se retrouverait en charmant compagnie à passer un moment incroyable elle n’en aurait rien cru. Pour le coup elle était bien tombée. Aleksei était charmant et drôle. Son esprit s’évada à nouveau. Comment en était-elle arrivée à oublier de vivre ? Son travail au CRNB représentait absolument tout pour elle depuis 3 ans. Son envie de supprimer les lycans avait pris le pas sur l’ensemble de sa vie. Le départ précoce d’Adriana, dû à la disparition de son conjoint lycan et son enfant nouveau-né, avait renforcé cette rage et cette haine pour ses monstres qui vivaient parmi les hommes. Au bout d’un certain temps qui sembla être une éternité, Leila se releva de la balançoire et se tourna vers le brun.

« Je crois qu’il est temps de rentrer. »

Leila ne voulait pas abuser de la sympathie du jeune homme. Après tout, il avait montré à plusieurs reprises agir ainsi uniquement par gentillesse et la brune n’aimait pas s’imposer aux autres. Elle alla récupérer le sachet contenant le hot-dog et le jeta dans la même poubelle qu’Aleksei. La jeune femme n’aimait pas le gaspillage mais elle ne voulait pas se rendre malade pour autant. Elle revint sur ses pas et s’arrêta à quelques mètres du jeune homme. L’étincelle qui se trouvait au fond de ses yeux quelques minutes en arrière avait quasiment disparu. La folie du moment était en train de s’estomper. Durant une seconde, la brunette ne se reconnaissait pas. Joyeuse, amusée, elle se complaisait dans cet instant qu’elle partageait avec Aleksei. Mais au fond, elle pensait que ce moment tomberait bien vite aux oubliettes. Depuis qu’ils étaient partis du bar, Leila s’était détendue comme jamais auparavant. A croire qu’une magie l’avait ensorcelé, la jeune femme avait souri, ri, elle s’était amusée. La brunette n’avait jamais vraiment eu d’amis, Adriana était ce qui s’en approchait le plus mais cela n’avait pas franchement duré. Elle en était même venue à penser qu’elle était maudite et que quiconque s’approchait d’elle prenait le risque de mettre sa vie en danger. D’un coup, Leila prit peur à cette idée. Et si le temps qu’elle passait avec Aleksei lui faisait prendre des risques ? La jeune femme se rendit compte que cette possibilité lui faisait peur. En si peu de temps, elle s’était rapprochée du garçon qu’elle trouvait charmant et enjoué. Mais Leila ne pouvait se permettre de le mettre en danger juste pour prendre un peu de bon temps. L’étincelle de joie s’était éteinte au fond des yeux de la brunette ne laissant que des traces de ses blessures passées.

« Je te remercie encore pour ce soir. Bonne soirée Aleksei. »

La brunette fit demi-tour sur place et s’éloigna progressivement du parc inscrivant son passage dans la neige fraîchement tombée. Elle est redevenue la même, la jeune femme solitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Vampire Myklebust
Messages : 65
Membre du mois : 20
Date d'inscription : 17/12/2017
Célébrité : Colton Hayne
Crédit : Robin
Métier : .

Vampire Myklebust
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile    Dim 31 Déc - 20:01

Il sourit lorsque la brune le rejoint sur la balançoire situé à droite de la sienne, il la regarde quelques secondes, c’est con à dire mais il la trouve mignonne. Il reporte vite son attention devant lui pour éviter de se faire remarquer, oui il ne veut pas qu’elle l’assimile à Marius, rien que d’y penser un frisson de dégoût parcourt le corps du vampire. Vampire qui commence à avoir les crocs, dans vrai sens du terme. Il se contient, il se retient savant très bien qu’il n’a pas d’autre choix. Il ne se sent pas très bien et très vite ses pulsions commencent à se faire plus forte, il regarde la brune qui est juste à côté de lui. Son regard reste quelques secondes sur la nuque de cette dernière, il la regarde silencieusement, laissant ses pensées vagabonder, des pensées dans lesquels il abreuve sa soif. C’est les paroles de la brune qui le sort de ses pensées, très vite il secoue un peu la tête reprenant vite ses esprits. Il hoche la tête, oui c’est une bonne idée d’écourter cette soirée. Il repose ses yeux vers la brune et l’étincelle qu’il avait il y a quelques instants avait complètement disparu. Elle redevenue comme au début de leur rencontre, il lui lance un regard d’incompréhension se demandant bien ce qu’il a pu faire pour que sa joie retombe aussi vite. Très vite il se dit qu’elle l’a vu, oui elle l’a vu lorsqu’il fixer sa nuque, il n’a pas le temps de dire quoique se soit qu’elle reprend la parole le remerciant pour cette soirée. Il descend de sa balançoire mais ne s’approche par pour autant de la brune, il se contente de lui faire un signe de la main accompagné d’un de ses sourires. C’est une fois que la brune est à une distance convenable que le brun décide de baisser sa capuche et de partir à la chasse. Très vite il tombe sur un homme seul dans une ruelle, il ne perd pas de temps et attaque ce dernier par derrière avant de faire ce qu’il a à faire. Il essuie le sang avec un mouchoir en papier avant de s’occuper d’effacer la mémoire de sa victime. C’est quelques minutes après qu’il ressort de la ruelle l’air de rien laissant le corps inconscient au sol.

Il finit par retourner au domaine pour s’entrainer, il pense à cette soirée qu’il a passé avec Leila est bizarrement il sourit. Un sourire sincère, il est content et cela fait bien longtemps qu’il ne s’était pas autant détendu, seul un détail gène le brun, le faite que la brune se soit aussi vite refermé sur elle-même. Oui il ne sait pas vraiment ce qui a pu se passé et il n’est pas sûr de vouloir savoir. A vrai dire il ne sait même pas comment se comporter vis-à-vis d’elle s’il la rencontre un autre jour. Il finit par hausser les épaules et c’est une fois arriver au domaine que ses pensées s’envolent, il ne veut pas montrer qu’il éprouve un quelconque sentiment positif pour un humain. C’est seulement avec les pommes de sangs qu’il se permet d’être un peu plus libre, car après tout elles connaissent déjà l’existence des vampires.
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Livre I] Boire un coup n'a jamais été une épreuve aussi difficile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rennes] Boire un coup et/ou manger - Mardi 31 octobre, 19h au Safran
» Il ne faut jamais juger un livre sur sa couverture[PV Noct]
» Coup de coeur : livre
» Boire un p'tit coup... d'flotte....
» Le papier ne sera jamais mort ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragnarök :: 
Valhöll
 :: 
Le Valtechnologie
 :: 
Restaurants & Bars
-
Sauter vers: