AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
[FB] Si je doute et doute de mon doute, je trouve là mon lot d'absurdités.

avatar
Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Messages : 400
Membre du mois : 42
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 29
Célébrité : Mads Mikkelsen
Crédit : Schizophrenic
Caractère : Ferme » Suspicieux » Créatif » Intransigeant » Discret » Dénué de compassion
Métier : Garde Myklebust
Affinités :

Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: [FB] Si je doute et doute de mon doute, je trouve là mon lot d'absurdités.    Lun 11 Sep - 11:26





Le 12 février 2018



Ces derniers jours avaient été forts en sensations. L'invitation que nous pensions être un piège l'était bien. A peine le temps d'entrer dans le bâtiment mystérieux que la police débarqua. Les Orvandil firent encore preuve de leur grand courage en restant à l'extérieur. La même nuit une autre lignée d'incapables fit parler d'elle en quelque sorte. Les Eskill disparaissent de Norvège, tous éliminés un à un.

Nos investigations nous amenèrent rapidement à rencontrer la nouvelle lignée de Reiner quelques jours plus tard, ces frileux d'Orvandil, tant cet évènement ne devait pas être ignoré, tout comme ce que nous avions trouvés eux et nous. Une conclusion: Baël et ses sbires étaient les exterminateurs d'Eskil. Nos relations avec cette autre "force" en Norvège n'étaient jusqu'alors pas plus tendue que cela. En effet il nous arrivait de traiter parfois avec eux, mais si désormais leur objectif est d'éliminer les lignées vampires nous ne pouvons décemment pas les laisser faire. Bien que personnellement je les laisserai bien éradiquer les Orvandil, si seulement nous pouvions avoir l'assurance qu'ils ne s'en prendraient pas à nous ensuite. Quoi qu'il en était cette alliance avec les Orvandil était toute fraîche et je m'en méfiais grandement mais suivrai les instructions.

Eais ce soir c'était autre chose qui m'avait conduit hors du domaine. Maja m'avait confié une nouvelle mission. J'avais un mois pour trouver la maîtresse du frère Raulne et j'arrivais bientôt à la fin de cette échéance. Comme point de départ j'avais utilisé la clé usb contenant toutes les données que j'avais siphonnées des téléphones de Philippe et Cassandra Raulne, et épluché tout cela. En fouillant je pus trouver des conversations et des messages, des historiques de géolocalisation, et d'autres données utiles. Ce fut d'ailleurs le passage de l'une des conversations du frangin avec ce qui semblait être son amante que j'ai envoyé à sa femme par mail, pour nouer un contact avec cette dernière.

Je lui ai par le même mail donné rendez-vous ce soir dans un des chalets récemment construits dans Trollheimer et avec son unique piste de ski. J'avais réservé la petite habitation pour deux jours afin de ne pas avoir à jouer avec le couvre-feu. J'avais déjà collecté des informations au sujet de la maîtresse de son mari, mais j'hésitais encore à la rencontrer. Peut-être que ma rencontre avec madame Raulne allait m'aider à décider. Dès le soleil couché j'avais foncé pour rejoindre le lieu du rendez-vous au plus vite, espérant ne pas me déplacer pour rien. Une fois sur place je me postai à l'abri de la lumière de l'astre nocturne à l'extérieur du chalet afin de ne pas m'y faire piéger si quelqu'un d'autre qu'elle y venait.

Viendrez-vous ce soir madame Raulne? me dis-je à moi-même, peu confiant pour le coup.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Mortal ♦ Agent de l'Etat
Messages : 522
Membre du mois : 43
Date d'inscription : 05/11/2016
Célébrité : Gal Gadot
Crédit : Kanala
Caractère : Intelligente » Travailleuse » Rieuse » Déterminée » Tacticienne » Esseulée »
Métier : Directrice du CNRB

Mortal ♦ Agent de l'Etat
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Si je doute et doute de mon doute, je trouve là mon lot d'absurdités.    Dim 1 Oct - 19:23

J'ai toujours été quelqu'un de raisonné. Tout du moins, j'ai toujours aimé m'en persuader. Réfléchir avant d'agir, peser le pour et le contre des conséquences de chacune de mes actions. Et pourtant, ces derniers mois, j'ai l'impression que tout part à vau l'eau. Que je suis incapable de réfléchir correctement, de prendre les bonnes décisions et de savoir comment agit au mieux pour les miens. Je ne me parle même pas de ma carrière qui, pour le moment est un des pires sujets de conversation que je pourrais avoir. Avec mon mariage. A choisir, je ne saurais pas lequel des deux je souhaite le moins aborder en réalité.

Alors, forcément, quand j'ai eu ce message sur mon répondeur, j'ai longuement hésité. J'ai passé des heures à en assimiler chaque mot et à essayer de comprendre où était le piège. Il y en a forcément un non ? Parce que ce mail, ces mails-même, ne pouvaient être qu'une mauvaise blague. Alors, pourquoi je suis en route pour ce chalet ? Pourquoi je ne suis pas allée voir directement Philippe pour lui demander des comptes ? Parce que je n'ai plus la moindre confiance en lui déjà, ce qu'il me rend bien. Mais bon, c'est un peu justifié, pour lui comme pour moi. Et que je veux savoir. C'est une pensée tellement malsaine et pourtant, il faut que j'en sache plus. Pour comprendre, me faire du mal ou tout autre chose. Aucune idée. Mais je dois le savoir.

J'inspire alors que j'arrête le moteur, à quelque mètres à peine d'un des petits chalets dans lequel mon interlocuteur m'a donné rendez-vous. Et si c'est un piège ? Un piège tellement gros que je ne l'aurais pas vu venir ? Il se passera quoi si c'est le cas ? Le pire, c'est que je me rends compte qu'une part de moi s'en moque un peu. A quel point ? Je ne saurais le dire. Parce que la curiosité, l'envie maladive de savoir ce qu'il en est, supplante tout le reste. J'hésite pourtant un instant à faire demi-tour. A rentrer et à montrer les mails à Philippe. Avant d'inspirer et de sortir, resserrant mon manteau épais avec un frisson. Je fais quelque pas dans la neige, regardant autour de moi. On dirait que les autres chalets sont inoccupés. Pour un peu, je croirais au début d'un film d'horreur. J'arque un sourcil à cette pensée, me demandant à quel moment du film je vais donc me faire trancher la gorge mais je lâche, d'une voix tranquille. "Il y a quelqu'un ? Je suis Jaana Raulne. J'ai reçu vos messages et… me voilà donc." Bien, énoncer l'évidence dans la nuit, voilà qui me parait probablement la chose la plus intelligente à faire. J'espère tout de même que si rencontre il y doit y avoir, elle sera à l'intérieur. Ou alors je vais mourir de froid en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Et l'espace d'un instant, je me dis que je suis peut-être en train de parler toute seule comme une idiote. Pourtant, mon arrivée n'a pas du être des plus discrète, les phares de la voiture ayant percé la nuit à des kilomètres à la ronde. Enfin, je vais rapidement être fixée. Je suppose.

_________________


 
Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi, ils vivent à l’intérieur de nous. Et parfois… ils gagnent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Messages : 400
Membre du mois : 42
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 29
Célébrité : Mads Mikkelsen
Crédit : Schizophrenic
Caractère : Ferme » Suspicieux » Créatif » Intransigeant » Discret » Dénué de compassion
Métier : Garde Myklebust
Affinités :

Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Si je doute et doute de mon doute, je trouve là mon lot d'absurdités.    Lun 2 Oct - 11:42





Le 12 février 2018



Le temps s'écoulait différemment pour nous autres vampires, aussi patienter quelques heures ne représente rien. Seul dans l'obscurité j'écoute, je renifle, mon environnement tout en faisant travailler mon esprit pour la mission qui m'a été confiée. Des phares crevant la nuit me tirent de mes pensées et m'amenèrent à focaliser mon attention sur qui arrivait en voiture.

Satisfait de voir mon invitée ce soir, je tournais les talons sans un bruit pour entrer dans le chalet par l'arrière, en rejoignant l'entrée du bâtiment. Les lumières étaient déjà allumées, la cheminée en action autant pour l'ambiance que pour favoriser une atmosphère agréable pour l'humaine. J'ouvris la porte d'entrée et descendis les marches jusqu'à planter mes pieds dans la neige qui crissait sous mes chaussures.

Bonsoir Madame Raulne. lui dis-je d'un ton cordial sans pour autant paraître mielleux. Je suis Harry.

Je vous remercie d'avoir accepté mon invitation.
ajoutai-je en tendant le bras vers le chalet en signe d'accueil. Bien que je sois conscient que la situation ne soit que peu engageante.

Souhaitez-vous une boisson chaude Madame? Thé, café, chocolat? Ou un autre type de boisson encore? demandai-je à mon invitée, j'avais fait quelques courses pour l'ensemble de la réservation du chalet. Elle serait libre d'y demeurer après notre entretien si elle le souhaitait.

Il était important qu'elle se sente un minimum à l'aise ce soir, condition à laquelle elle pourrait finir par s'ouvrir un peu à moi. Bien entendu j'allai lui fournir quelques informations au sujet de celle qui couchait avec son mari, mais si dans le même temps je pouvais en apprendre davantage à leur sujet à tous les deux alors autant ne pas me priver.

Je demeurais debout face à elle après qu'elle eut pris place dans un des large fauteuils dans le salon du chalet. Bien que n'ayant pas choisi le chalet le plus luxueux, j'avais tout de même opté pour un bien confortable.

J'espère que mes messages ne vous ont pas causé trop de troubles. lui demandai-je en attendant qu'elle m'indique si elle souhaitait choisir une boisson.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Mortal ♦ Agent de l'Etat
Messages : 522
Membre du mois : 43
Date d'inscription : 05/11/2016
Célébrité : Gal Gadot
Crédit : Kanala
Caractère : Intelligente » Travailleuse » Rieuse » Déterminée » Tacticienne » Esseulée »
Métier : Directrice du CNRB

Mortal ♦ Agent de l'Etat
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Si je doute et doute de mon doute, je trouve là mon lot d'absurdités.    Mar 3 Oct - 13:02

C’est probablement une des plus mauvaises idées que j’ai eu dernièrement. Et Dieu sait si j’en ai eues. Pourtant, quand je vois la silhouette se dessiner à l’entrée du seul chalet allumé, au lieu de prendre mes jambes à mon cou, je fixe l’inconnu, la mine curieuse, essayant, sans succès, de me rappeler si je l’ai déjà vu quelque part. Je continue de l’observer alors qu’il se rapproche, sans même chercher à m’en cacher et je retiens un frisson d’inquiétude quand il me salue. « … dois-je vous appeler Monsieur Harry ? Quant à moi, ce sera Jaana. Après tout, vous semblez en savoir suffisamment pour qu’on ne s’encombre pas de ce genre de politesse. » Je hoche simplement la tête à ses remerciements, me dirigeants avec un claquement de dents frigorifiés en direction du chalet. Il fait encore plus froid que je le croyais ou alors je suis plus fatiguée que je ne veux bien le reconnaitre.

« La situation n’est effectivement pas vraiment engageante, je veux bien le reconnaitre. Mais ce n’est pas comme si vous comptiez me prendre par surprise en m’assénant des scoops après m’avoir proposé un weekend au ski. Au moins, je sais ce qui m’attend. » J’ai un silence tout en examinant la pièce principale et en me débarrassant de ma veste. Il fait chaud, c’est déjà mieux que rien. J’ai une grimace à sa question avant de souffler, non sans un sourire sans joie. « Un thé pour le moment. Mais je suppose qu’il me faudra surement quelque chose plus fort à mesure que vous me révélerez ce que je n’ai pas envie d’entendre. »

Et, d’un coup, je me demande si je veux vraiment savoir qui elle est. Si je veux des informations sur elle. Je sais, j’ai parlé de curiosité malsaine et de ce genre de choses mais, à mesure que je m’approche du moment fatidique, je me rends compte que j’étais bien mieux avec mes œillères, à imaginer que Philippe m’avait sorti ça juste pour me faire du mal. Oui, oui, une part de moi avait encore et tout envie de s’en persuader. Ridicule n’est-ce pas ? Je réprime un soupir alors que je m’installe dans un des fauteuils tandis qu’Harry, qui doit certainement porter un tout autre nom dans la réalité, m’observe. Tout du moins, c’est l’impression qu’il me donne. « A votre avis ? On vous envoie un message pour vous dire que votre mari vous trompe et qu’on a des informations. Difficile de ne pas être troublé non ? » Je me passe la main dans les cheveux et j’inspire, avant de reprendre, d’un ton pensif. « Je suppose que je devrais vous demander un tas de détails et commencer à vous assaillir de questions mais… en réalité j’ai besoin de savoir. Pourquoi ? Pourquoi m’avoir envoyé ce message ? Vous seriez sa maitresse et vous voudriez que tout se sache, je pourrais l’entendre, mais là… » Je le fixe, la mine interrogative, comme si les réponses qu’il pourrait m’apporter allaient tout changer.

_________________


 
Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi, ils vivent à l’intérieur de nous. Et parfois… ils gagnent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Messages : 400
Membre du mois : 42
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 29
Célébrité : Mads Mikkelsen
Crédit : Schizophrenic
Caractère : Ferme » Suspicieux » Créatif » Intransigeant » Discret » Dénué de compassion
Métier : Garde Myklebust
Affinités :

Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Si je doute et doute de mon doute, je trouve là mon lot d'absurdités.    Sam 14 Oct - 23:01





Le 12 février 2018


Appelez moi Harry simplement. lui dis-je simplement, un léger sourire sur les lèvres. Effectivement nous pouvions faire l'impasse sur les politesses de façades, du moins c'était ce qu'elle souhaitait. Pour ma part je n'y accordais pas trop d'importance, tout à mon personnage ce soir, cela me faciliterait les choses en somme.

La dame Raulne semblait posséder le même courage que son mari, bien que pour le moment il ne s'agissait que de se présenter à un rendez-vous avec un inconnu et non vouloir lui tirer dessus pour défendre sa frangine. Tout en l'écoutant parler brièvement je me dirigeai derrière le bar de la cuisine ouverte sur la pièce de vie pour allumer une bouilloire électrique. J'y demeurai durant les deux minutes de chauffe puis revint avec une tasse d'eau chaude et une boite en bois contenant un assortiment de thé en sachet que je déposais sur la table basse entre son fauteuil et celui où j'allai prendre place.

J'accueille ses questions sans sourciller, j'avais préparé cette entretien avec soin tout comme ma couverture ce soir. Aussi je soutins son regard un instant avant de lâcher un soupir léger mais visible, et volontaire. J'avais un rôle à endosser ce soir, laisser filtrer certaines choses et en dissimuler d'autres. J'aurais pu opter pour le costume du mari cocu mais j'optais pour une tout autre voie plus audacieuse.

La situation m'impose d'être directe aussi je vais devoir vous dévoiler certaines informatisons et en taire d'autres. Libre à vous de me croire ou non, vous ne pourrez qu'espérer que je sois porteur de vérité. Et comme toute vérité certaines choses pourraient vous déplaire, pour autant je m'excuse d'avance si tel est le cas car ce n'est pas mon intention. débutai-je d'un ton formel mais cordial.

Je travaille pour une organisation d'état qui veille aux intérêts de notre pays et de sa souveraineté. A ce titre mon travail m'impose de mettre de côté des éléments tels que l'empathie, la compassion ou encore le jugement. Au contraire je dois analyser, étudier et agir. dis-je encore avant de me taire un instant puis de reprendre.

Tout en parlant j'avais observé mon interlocutrice. Le visage humain était une source d'information précieuse notamment lorsqu'il s'agissait de jouer avec la vérité. Jauger les réactions des autres est une chose cruciale en pareille situation et parfois un brin compliqué mais cela n'était pas un problème pour le moment.

La femme qui entretient une relation avec votre mari est surveillée par nos services, ne me demandez pas pourquoi. Les rapports qu'elle a avec votre époux posent problème car ils peuvent provoquer quelque chose de dramatique. Aussi si vous apportez des réponses peut résoudre notre problème, la situation sera moins sinistre qu'hier. ajoutai-je encore avant de me taire pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Mortal ♦ Agent de l'Etat
Messages : 522
Membre du mois : 43
Date d'inscription : 05/11/2016
Célébrité : Gal Gadot
Crédit : Kanala
Caractère : Intelligente » Travailleuse » Rieuse » Déterminée » Tacticienne » Esseulée »
Métier : Directrice du CNRB

Mortal ♦ Agent de l'Etat
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Si je doute et doute de mon doute, je trouve là mon lot d'absurdités.    Dim 5 Nov - 13:38

Je hoche la tête, inspirant doucement. "Harry donc. Très bien." Je n'ai de toute façon pas envie d'en savoir trop sur lui. Parce que je sais que je ne vais pas aimer ce qu'il va me dire, sinon, nous ne serions pas là, au milieu de nulle part et que je ne veux pas le connaitre d'avantage. Comme si cela pouvait me préserver, d'une façon ou d'une autre.  Je sais que c'est totalement stupide et que je ne peux plus vraiment espérer ce genre de choses mais, difficile de faire autrement. Je garde pourtant la tête haute et j'essaie de ne pas penser au pire. Même si c'est peut-être un peu tard pour ça.

Et voilà qu'il commence à me raconter ce qu'il en est. Je le fixe, essayant de garder une mine aussi neutre que possible, avec un succès tout relatif j'imagine. Je souffle alors, la mine pensive. "La vérité déplait souvent, surtout quand il s'agit d'un sujet aussi sensible. Nul besoin de vous excuser pour ça, c'est n'est pas vous qui avez jeté mon mari dans les bras d'une autre non ?" Mais je fronce les sourcils quand il me dit travailler pour une organisation d'état. Je ne sais s'il dit vrai mais, s'il ment sur ce point-là, c'est que la situation est suffisamment sérieuse pour qu'il en vienne à de telles extrémités. "Analyser, étudier et agir. Bien, je pense que je me fais une petite idée du tableau que vous allez me dépeindre. Et que je vais donc probablement détester."

C'est effectivement le cas. J'accuse le coup, sans chercher tout de suite à savoir s'il dit vrai ou non. Parce que, quelle que soit la réalité, la femme qui couche avec mon mari est un danger. Soit parce qu'elle est réellement surveillée par le gouvernement, soit parce que l'homme qui me fait face, si c'est bien un homme, lui en veut suffisamment pour inventer un délire pareil. A dire vrai, difficile de savoir sur quel pied danser. Il est vraiment calme, il a l'air sûr de lui. Et ça me donne envie de me lever pour fuir loin d'ici. Je me raccroche tant bien que mal au bras de mon fauteuil et je reprends, d'une voix neutre. "Vous savez qu'en me disant ce genre de choses, je vais forcément me demander pourquoi. Et… quel genre de drame cela peut-il provoquer ? Outre le fait de briser une famille, cela s'entend. Ce qui, au niveau d'un gouvernement est peu de choses, je veux bien l'admettre." J'inspire doucement, essayant de faire la part des choses même si mon cerveau a vraiment du mal à faire le point. Mais je craquerais plus tard. Pour le moment, je reste de marbre, encore et toujours. Parce que oui, je veux en savoir plus. Tant qu'à couler, autant faire ça bien non ? "Quelles sont les… questions qui vous viennent ? Ce ne serait pas plutôt à moi d'en poser ?" D'autant que je ne vois pas vraiment comment la situation peut être moins sinistre en réalité. Mais peut-être pourra-t-il m'éclairer.

_________________


 
Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi, ils vivent à l’intérieur de nous. Et parfois… ils gagnent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Si je doute et doute de mon doute, je trouve là mon lot d'absurdités.    

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Si je doute et doute de mon doute, je trouve là mon lot d'absurdités.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Doute sur la couleur de ma poudre
» Gros doute sur le prénom...
» [12*05] Doute et séquestration 02/04/2016
» Quel serait votre réaction ?
» Petite nouvelle, pleine de questions avant BB4 ! Je me présente...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragnarök :: 
Valhöll
 :: 
Les Vanes
 :: 
Trollheimer
-
Sauter vers: