AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Gang of blond

avatar
DC ADMIN ♦ Certain(e)s mettent les dents
Messages : 155
Membre du mois : 33
Date d'inscription : 31/01/2017
Célébrité : Alex Pettyfer
Crédit : Avatar (c) Faith
Caractère : Protecteur - Insouciant - Rigolo - Dragueur - Tête brûlée - Ne pense jamais aux conséquences de ses actes - Vantard - Sociable - Volontaire

DC ADMIN ♦ Certain(e)s mettent les dents
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Gang of blond   Lun 17 Juil - 15:58

Le 17 janvier 2018


Crédit tumblr




Dégage connard ou j’t’envoie à l’hosto les poings serrés, j’grognais mes mots plus que j’les énonçais. J’le foudroyais du regard et ma posture agressive et dominante eut raison d’lui. Ah moins qu’son bon sens est r’fait surface ? Allez savoir. Il avait eu d’la chance quoi qu’il en soit, ouais vraiment beaucoup d’chance. Parce qu’si yavait pas eu autant d’témoin, j’l’aurais massacré et on aurait jamais r’trouvé son corps. J’me forçais à décrisper les poings en l’voyant s’éloigner, sur son vélo. Puis quand il tourna à un coin d’rue, j’reportais mon attention sur  Saara. Elle semblait avoir rien. C’était surtout l’sac qu’elle transportait qui avait pris cher. Il restait encore des objets par terre d'ailleurs. J’me penchais et les ramassais. Faire un truc m’aidait à m’reprendre et m’calmer. ça va vous avez rien ? demandais-je quand même à l’humaine. Elle sentait la peur, la confusion, la colère mais pas l’sang, mais tète que quelque chose m’échappait. Je lui tendais ses affaires au moment même où Gaïa pointa l’bout son nez. Manqué plus qu’elle tient. Cette nana… j’l’aimais pas. On se supportait pas l’un et l’autre. Et vu qu’j’étais en colère, ça arrangeait pas les choses. J’lui aboyais dessus d’ailleurs T’as vingt minutes de retard putain. Ca te tuerait d'prév'nir ou mieux d’être à l’heure ? A moins que tu sois aussi illettré que j’le pense et que t’es pas capable de lire une horloge et d'écrire ? Ouais c’était pas poli, mais si elle était pas à la bourre, tout ça se s’rait pas passé. Alors j’estimais qu’elle était aussi responsable que l’autre con. Je me passais une main sur le visage avant d’me retourner vers Saara. Vous devriez rentrer chez vous. Mon ton était beaucoup plus doux que celui que j’avais employé avec l’autre blonde et j’étais sincèrement inquiet de sa santé. Ok la femme était un peu bizarre (la dernière fois qu’on s’était vu elle s’était cassée sans raison, les larmes aux yeux), mais elle était sympa et elle faisait très bien son taf. Elle était pas exaspérante comme l’autre conne.

J’me faisais violence pour pas lui foutre mon poing dans la tronche à celle là. Ca faisait vingt minutes qu’on l’attendait comme des cons. Elle répondait pas à son téléphone en plus. A croire qu’elle les accumulait. Si elle avait été à l’heure, l’autre con aurait pas manqué de faucher Saara avec son vélo. Les humains étaient vraiment l’espèce la plus bête que je connaissais. Qui avait idée de regarder son téléphone tout en pédalant ? Résultat il nous avait pas vu. J’avais eu juste le temps de tirer Saara contre moi, avant qu’il ne la percute. Elle avait lâché ses affaires sur le coup qui s’étaient étalées sur le sol. Et le mec avait ensuite osé nous balancer de faire attention. J’avais répondu en donnant un violent coup de pied dans sa roue arrière ce qui l’avait fait tombé par terre. Et bien évidement, en se levant il s’était planté devant moi et avait essayé de me bousculer en me demandant quel était mon problème. Seulement pas de pot pour lui, il faisait pas l’poids. Il s’était heurté à un mur. Quand moi j’l’avais poussé à mon tour, il s’était étalé comme le déchet qu’il était au sol. Il s’était relevé, mais avait fini par comprendre qui était le mâle dominant et qui était le faible. J’étais le premier et lui le second. Sans lui laisser le temps de faire quoi que ce soit, j’relevais la manche d’la veste de Saara ainsi qu’son pull et lâchais un nouveau juron de colère. J’avais dû l’attraper fort au dernier moment… Et elle avait la marque d’mes doigts sur l’avant-bras. J’lui avais laissé un putain de bleu à cause d’un super connard qui avait manqué de la faucher à cause d’une connasse incapable d’être à l’heure. C’était juste… Génial.   Bordel. J’suis désolé. On f’rait mieux d’mettre de la glace d’ssus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
“Ange terrestre soumis à la tentation...”
Messages : 1171
Membre du mois : 137
Date d'inscription : 08/12/2016
Célébrité : Kerti Pahk
Crédit : Lilith
Caractère : Patiente » Secrète » Enjouée » Manipulatrice » Sociable » Jalouse »
Affinités :
Spoiler:
 


“Ange terrestre soumis à la tentation...”
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Gang of blond   Lun 17 Juil - 22:17

Le 17 janvier 2018


Crédit Lilith




Une éternité semblait s’être écoulé entre maintenant et le moment où j’avais passée cette commande des plus simples. Et en tant que serveuse, je savais parfaitement ce qu’il en était ! Je n’avais pas osé regarder mon téléphone qui avait vibré et n’avait pas les mains libres pour jeter un coup d’œil à ma montre. Je savais que j’étais en retard et cela ne me plaisait pas du tout car ce n’était pas dans mes habitudes. Je me doutais que Saara ne m’en tiendrait pas rigueur mais lui… Je soupirais déjà en pensant aux remarques auxquelles j’allais avoir droit d’ici peu. D’ailleurs le simple fait d’apprendre qu’il serait là m’avait donné à hésiter quant à ma réponse. Il me détestait… j’en étais sûre, je le savais ! Pourtant je ne lui avais rien fait si ce n’était que repousser ses avances. Le pire était que je ne l’avais pas fait parce qu’il ne me plaisait pas mais uniquement parce que je connaissais sa réputation… et que je tenais à la mienne. A la vraie ! Pas à celle qu’il m’avait inventée.
Bref, je chassais Mister de mon esprit car j’étais bientôt arrivée. Il ne me restait qu’une rue à traverser mais ce n’était pas à moi de passer et comme par hasard la circulation était dense. Comme je n’étais pas suicidaire je choisissais de vérifier ma commande. Je m’étais rendu dans le café où je savais que Saara y buvait du thé. C’était la boisson que je lui avais choisi alors que je m’étais pris un chocolat-cannelle et que j’avais opté pour un café noir sans sucre et sans lait pour Ezeÿel. Oui c’est comme ça qu’il le buvait et ne me demandez pas comment je le savais. J’avais même pensé à acheter trois quatre Skoleboller et donuts. Ce n’était pas forcément pour moi… mais ça me faisait plaisir. Enfin ça, c’était concernant Saara ! Pour l’autre, j’espérais seulement que ça le rendrait plus agréable.




 Mais voilà que j’entendais des éclats de voix… Et la voix ne m’était pas inconnue ! Il s’agissait de Zeÿ… Je traversais la chaussée en accélérant le pas et en observant dans la direction du blond. Mais lorsque j’arrivais près de lui et de Saara, impossible de savoir ce qui avait bien pu se passer. J’entendais juste l’artiste demander à la blonde si ça allait et je sursautais lorsqu’il s’adressa à moi. Enfin… Lorsque me hurla dessus ! « Tant que ça ? »  m’étonnais-je en apprenant mon retard. Puis j’entrouvrais la bouche quand à la suite des paroles du Don-Juan ! Moi ? Illettrée ? Et c’est lui qui me posait la question… Monsieur qui se servait de ses muscles avant son cerveau ! C’était ce que je crevais d’envie de lui dire mais pour le coup j’avais peur de m’en prendre une. Il était sacrément impressionnant quand il était en colère. Je haussais les épaules…



- Je suis désolée ! J’étais en avance et j’ai été nous prendre des boissons, répondis-je d’une voix calme. Je n’y peux vraiment rien si l’apprenti a du recommencer cinquante fois pour faire un café noir sans sucre et sans lait, ajoutais-je toujours calmement en indiquant le sac d’où s’échappait une délicieuse odeur et une légère fumée, et le tout en fixant Ezeÿel droit dans les yeux.


 Et ouais ! J’étais comme ça moi… Pas une de ces pétasses qui lui courraient après et qui baissaient les yeux en gloussant dès qu’il leur accordait un regard. J’aurais presque eu envie de le frapper ce con ! Mais je préférais reporter mon attention sur Saara en ignorant toujours ce qui avait pu se passer. Je n’eus pas à poser la question et j’ouvrais des yeux comme des soucoupes en voyant le bleu ou l’hématome qui s'était formé sur le bras de celle qui s’était proposé de devenir mon agent.


- Putain ! Oh… euh pardon, ajoutais-je rapidement car je n'étais pas une habituée des injures. J’ai pas de glace sur moi, dis-je sans regarder Grincheux, mais j’ai de l’arnica dans mon sac. Ça sera plus efficace et ça calmera tout de suite la douleur. Tiens ça, continuais-je en fourrant le sac contenant la commande dans les bras de Zeÿ. Merci ! précisais-je en fouillant dans mon sac pour trouver le tube. Voilà ! On devrait rentrer à l’intérieur pour être plus tranquille, ajoutais-je en indiquant la galerie.





.

_________________

  “Au Ciel, un ange n'a rien d'exceptionnel...
Autant rester sur Terre et vivre !”

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gang of blond
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EXERCICES - La gang des gilets bleus 2012-2013
» Le blond, c'est beau sur qui ?
» Rebonjour la gang
» Ange Blond Robe cuir été 2013
» Association The Pattoune's Gang (92)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragnarök :: 
Valhöll
 :: 
Le vieux Valhöll
 :: 
VariArt Galleri
-
Sauter vers: