AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Échange de bons procédés

avatar
Mortal ♦ Innocent
Messages : 334
Membre du mois : 85
Date d'inscription : 22/04/2017
Célébrité : Lily James
Crédit : tumblr
Caractère : Attentionnée » Baisse facilement les bras » Douce » Discrète » Indépendante » Manque de confiance en soi » Passionnée » Sensible à l’art » Trouillarde
Affinités :
Spoiler:
 


Mortal ♦ Innocent
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Échange de bons procédés   Mar 16 Mai - 12:03



Ole Lennart & Saara Nygård



Le 17 janvier 2018, aux alentours de 20 heures

En plein réflexion, Saara brasse l’air avec un carton d’invitation pincé entre ses doigts. C’est assez courant que les clients de sa galerie l’incluent dans la liste des invités élargis. Elle se passerait bien d’assister à la moitié des événements, mais se montrer fait partie des efforts à consentir pour la renommée de sa galerie. De plus, il y a parfois des ventes opportunistes à réaliser si on sait courtiser les bonnes cibles. Sans parler des contacts fructueux avec qui on se lie plus aisément l’alcool aidant. En entendant le bruit de la porte, elle tourne la tête vers l’entrée. Un sourire poli se plaque sur ses lèvres pour accueillir le nouvel arrivant. Elle pose l’invitation à une dégustation de vin sur le comptoir, qu’elle contourne ensuite pour aller à la rencontre de l’homme qui vient d’entrer. Il ne s’agit pas d’un visiteur qu’elle devra guider vers l’espace d’exposition. Elle le connaît déjà, et l’attendait en fait. « Bonsoir Monsieur Lennart. C’est bien que vous ayez pu passer aujourd’hui. ». La veille, elle lui a laissé un message sur le répondeur pour le prier de faire un saut à la galerie dès qu’il en aurait la possibilité. « Votre journée s’est bien déroulée ? », s’enquiert-elle histoire de parler. Elle le conduit vers un le carré canapés où ils s’assoient. Elle se penche vers la table basse pur se saisir d’un dossier duquel elle retire trois photographies de peinture. Avec autant de délicatesse que s’il s’agit des toiles réelles, elle dispose les illustrations les unes à coté des autres devant son interlocuteur. « Qu’en pensez-vous ? », sourit-elle avec l’espoir d’enfin le contenter. Cela fait plusieurs semaines qu’ils se voient régulièrement. Parfois, ils se croisent dans le vieux quartier et prennent alors le temps de se poser dans un café. Cela reste plutôt professionnel, elle l’aide à dénicher une peinture pour son appartement. Et pour un client difficile en matière d’art, il est de compagnie agréable, ce qui redore les préjugés qu’elle a sur lui…

Jamais deux sans trois, s’était dit la jolie blonde en décembre dernier lorsqu’elle a reconnu Ole Lennart dans sa galerie. Ne vous figurez pas un destin lié entre ces deux-là. Comme tant d’autres, l’agent du gouvernement n’a fait que des apparitions dans la vie de Saara. À deux reprises précisément, ils s’étaient trouvés au milieu des mêmes invités. Toutefois, aucune véritable rencontre n’a jamais eu lieu. La première fois que le nom de Lennart est parvenu aux oreilles de Saara remonte à l’hiver 2015, Olso. Un soir, à l’approche de Noël, la jeune femme assistait à un gala orchestré par un richissime client du cabinet d’avocat de son père. Peu à l’aise en danse ou en flirt, elle papillonnait parmi les groupes d’invités pour se faire connaître de ceux désireux d’investir dans l’art. Dans une conversation où elle s’était mêlée, le nom de Lennart était arrivé sur le tapis. Ne lui demandez pas à quel propos, elle ne s’est pas attardée. Néanmoins elle a machinalement gardé dans un coin de sa mémoire le patronyme dont la sonorité lui a plu. Des mois plus tard, leur route s’est à nouveau croisée lors d’une autre soirée. Cette fois-ci, une brève interaction au compteur : ils se sont servis des platitudes près du buffet. Pour tout dire, Saara n’aurait même pas eu conscience d’avoir échangé avec lui, si une invitée ne l’avait pas prise en aparté pour l’interroger sur ce dont elle avait parlé avec Monsieur Lennart. Hélas pour la curieuse, la galeriste n’avait rien de palpitant à confier. Elle écouta son interlocutrice la mettre en garde contre les manières séduisantes de l’homme qui traîne la réputation d’être un fléau pour les femmes. À partir de là s’éteignit le peu d’intérêt que son nom avait suscité aux yeux de la galeriste. En décembre 2017, lorsque l’homme poussa la porte de VeriArt, elle ne le resitua pas. Pour son métier, elle voit du monde à s’en donner le tournis si elle essaie de retenir tous les visages. Au cours de leur conversation, le visiteur lui apprit son récent emménagement à Vallhöl et sa quête d’une toile pour habiller un mur de son logement. Les peintures présentement exposées n’ont pas appelé un coup de cœur. Malgré un budget limité en comparaison de la clientèle usuelle de la galerie, il a porté un regard sur l’art qui fit mouche sur elle. Elle s’est donc engagée à lui procurer une œuvre conforme à ses attentes. En notant les coordonnées du nouveau client, le rapprochement a opéré et ce fut la douche froide. Néanmoins, elle n’a rien laissé paraître, faisant bonne figure contre mauvaise fortune. Et depuis, elle n’a pas eu à se plaindre, il gagne à être connu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Échange de bons procédés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bain et change dans une petite salle de bain...
» Je change tout le temps d'avis...
» Bon plan Réunions troc/échange à domicile
» Pour eliminer les insectes: tres bons trucs sur ce site
» pour que la balle change de couleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragnarök :: 
Valhöll
 :: 
Le vieux Valhöll
 :: 
VariArt Galleri
-
Sauter vers: