AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
[FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight

avatar
Moon
Messages : 150
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Célébrité : Kaya Scodelario
Crédit : Ephémère
Caractère : Amicale » Anxieuse » Perspicace » Terre-à-terre » Serviable » Discrète » Naturelle
Affinités :


~
Liens:
 


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Dim 14 Mai - 21:39




« Now we're lost somewhere in outer space »



Avec Lorenzo Knight, [Flashback] 15 Janvier 2018.





Mon premier jour de repos après une semaine agitée, enfin. Bien que n’étant pas non plus lessivée, j’éprouvais une fatigue bien plus traîtresse : pas physique mais mentale. J’avais réellement besoin d’une pause, et mon réveil aux aurores me l’avait fait comprendre, je m’étais directement rendormie, grognant contre la lumière qui filtrait des rideaux non-tirés. Je n’avais réussi à m’extraire de mon lit que plusieurs heures plus tard, avec un trop plein de sommeil et une envie évidente de ne pas être productive, aujourd’hui. Après un en-cas plus qu’un véritable repas, j’avais commencé à tourner en rond dans ma chambre, indécise, avant de finalement décréter que, si je ne devais rien faire ce dimanche, autant que le temps dépensé le soi pour me faire plaisir. Récupérant le dernier livre prêté par Brishen mais pas encore entamé – faute de temps, pas d’envie – j’entamais ma lecture, qui ne décolla cependant pas. Quelque chose n’allait pas. Un regard par la fenêtre toujours nue m’appris que la neige était toujours présente.
M’emmitouflant sommairement pour affronter le froid ambiant, écouteurs dans une main – pour ne pas être distraite par les éventuelles allées et venues – je quittais les quatre murs qui m’oppressaient ce jour-là pour un banc plus ou moins naturel (une souche d’arbre cachée par les ramures d’un haut sapin) et un tapis blanc. L’air frais me fait généralement du bien, quand je ne suis pas au meilleur de ma forme, et cette fois-ci ne faisait pas exception. Aussi confortablement installée que je peux l’être dans ces conditions, presque cachée, je me plonge enfin – pour de bon – dans mon livre.
Et le temps file, file, file. Je remets plusieurs fois ma playlist en route, me promettant de l’agrandir à la prochaine occasion, me détacher de l’histoire en cours devenant de plus en plus compliqué pour moi au fur et à mesure – j’ai toujours été du genre lectrice boulimique, je n’arrive pas à faire traîner mes lectures, et ce, depuis toujours, grappiller quelques minutes, oui, mais ne comptez pas sur moi pour commencer à lire, ou bien à faire quelque chose, plus généralement, si je n’ai que ces deux minutes pour ce faire. Je m’y remets tranquillement, détendue. Mais, après quelques pages, je ne peux m’empêcher de remarquer quelque chose. Une odeur vient troubler ma solitude et je ne remarque qu’après coup que ma musique – peut-être un peu forte – m’a empêchée d’entendre le nouveau venu. Je les ôte et lui adresse un signe de tête, il se rapproche. Si je me souviens bien – j’ai tâché d’apprendre les noms du plus grand nombre de membres de la meute, au moins ceux qui résident sous le même toit que moi - ...il s’appelle Lorenzo.


_________________
 



« The house was awake
With shadows and monsters »


« I'm meaner than my demons
I'm bigger than these bones »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 47
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 22
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit : @Lullaby
Caractère : Courageux - Impulsif - Protecteur - Possessif - Observateur - Tête Brûlée - Loyal

Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Dim 21 Mai - 12:58


Now we're lost somewhere in outer space [Flashback]


Featuring Théa Maya Thorsen


L'hiver avait fait son entrée il y a quelques mois de cela. Les nuages s'étaient amoncelés dans le ciel, impatients de pouvoir faire tomber toute la neige disponible en flocons de diverses tailles. C'était une journée comme une autre pour le Loup-Garou qui était professeur d'arts martiaux. Il s'était levé ce matin d'une merveilleuse humeur, il avait un cours à donner à l'université. Des humains y participaient souvent, des créatures surnaturelles se mêlaient à eux parfois. Lorenzo essayait d'avoir très de contact avec ceux-ci, il ne savait rien des Illuminati, n'appréciait pas les Semis-Démons. Les autres Loups-Garous le rendaient parfois indifférent. Il préférait garder une barrière « vie privée » et « vie professionnelle ». Il savait qu'il retrouverait ses élèves de sa race au domaine de Skoëll. Il pouvait alors réagir différemment, aider ceux en difficulté, donner des cours particuliers aux plus jeunes. Il aimait vraiment ce qu'il faisait. Il ne pensait pas qu'il pourrait vivre autrement. Mais qu'adviendrait-il de sa vie si les humains savaient qu'il était un être surnaturel ? Il préférait ne pas le savoir du tout. Il ne tenait pas à y penser.

Après des entraînements intensifs qu'il effectuait avec ses élèves, ils effectuèrent des combats amicaux pour mettre en pratique les différentes tactiques et les différents mouvements appris depuis le début. Certains avaient pas mal de potentiel et Lorenzo n'hésitait pas à leur faire signe qu'ils pourraient participer à des compétitions. Le cours passa à très grande vitesse sans qu'il ne s'en rende compte. Il dit au revoir à ses élèves avant de quitter le dojo. Il profiterait de la neige de la journée pour se balader à quatre pattes quand il aurait plus d'intimité. Vêtu d'un débardeur noir et d'un short noir, il courut jusqu'au domaine de Skoëll. Il aimait courir, aussi bien en bipède qu'en quadrupède. Il
quitta le quartier Valtechnologie pour atteindre le quartier des Vanes. Certains le regardaient bizarrement vu la façon dont il était vêtu, mais le froid ne lui mordait pas la peau et il courait, donc il se réchauffait encore.

Arrivé au Domaine de Skoëll, il croisa plusieurs loups, certains sous leur forme lupine et d'autres sous leur forme humaine. Il les salua tous et continua sa course. Il commençait à ralentir. Il avait sentit une odeur de louve. Une louve qu'il croisait de loin le plus souvent. Il avait toujours hésité à l'approcher. Après tout les louves étaient souvent demandés et certains mâles pouvaient se bagarrer pour l'une d'elles. Mais en valaient-elles la peine ? Il ne la connaissait pas, mais il commença à s'approcher un peu. Il savait qu'elle s'appelait Théa Maya Thorsen, qu'elle avait été mordu. Etait-elle déjà conquise par un autre mâle ? Il grimaça et songea à faire demi-tour. Il était d'un naturel protecteur et il avait passé un petit temps à l'observer chaque jour. L'avait-elle remarqué ? Il espérait bien que non, il se sentirait gêné sinon. Il la voyait en train de lire sur une souche d'arbre, des écouteurs sur les oreilles. Il hésita, incertain et elle lui fit un signe de la tête alors il s'approcha encore sans en avoir conscience. Mais que pouvait-il bien lui dire ? Il se sentait comme attiré par un aimant. Etait-ce normal ? Il avait vu le titre de sa lecture. Il lui arrivait aussi de lire souvent. Il détourna le regard, un peu gêné de la déranger.


« Bonjour Théa, je suis Lorenzo, on ne s'est pas vraiment rencontré auparavant... »

Il ne savait pas vraiment quoi dire d'autre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 150
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Célébrité : Kaya Scodelario
Crédit : Ephémère
Caractère : Amicale » Anxieuse » Perspicace » Terre-à-terre » Serviable » Discrète » Naturelle
Affinités :


~
Liens:
 


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Lun 22 Mai - 19:47




« Now we're lost somewhere in outer space »



Avec Lorenzo Knight, [Flashback] 15 Janvier 2018.





Le loup à l’air gêné alors je tâche d’en chercher la raison, me demandant si je ne l’ai pas plutôt dérangé. Il se rapproche encore, cependant, et j’éteins ma musique, décidée à encourager la discutions. Je ne l’ai jamais vraiment rencontré – rien d’officiel, en tout cas, ou rien qui, en l’instant, ne valle le livre que j’ai en main, bien qu’il soit excellent. Me voilà d’humeur bavarde, apparemment. Je pose ma lecture sur mes genoux, ayant la vague idée qu’il n’a peut-être aucune idée de qui je suis – les autres ne s’inquiètent après tout peut-être pas de se faire plus ou moins accepter par la meute, problème de « transféré », j’imagine.

- Bonjour Théa, je suis Lorenzo, on ne s'est pas vraiment rencontré auparavant...

Je m’accorde une victoire, cette fois, je ne me suis pas trompée. Je suis légèrement surprise qu’il se souvienne de moi, comme il vient de le dire, nous ne sommes qu’aperçus, ce qui, depuis novembre, tiens du miracle – j’exagère peut-être, nous sommes nombreux à vivre ici et le terrain comme la demeure sont immenses.

- Bonjour ! Oui, en effet, enchantée de te rencontrer enfin.

Je lui offre un sourire et me décale pour lui faire de la place – ma « cachette » étant assez grande pour que je puisse m’y blottir complètement sans y être à l’étroit – en l’invitant à s’asseoir d’un signe de tête plutôt avenant. Malgré une situation plutôt nouvelle, je suis incroyablement à l’aise. Pas de magie à l’œuvre, non, pas non plus un soudain regain de maturité – si on peut appeler cela ainsi, bien que j’en doute un peu, plutôt une espèce de confiance trop rapidement gagnée (voir donnée). C’est dangereux, oui, mais ce que j’entrevois là me donne, disons, envie de creuser. D’en voir un peu plus. Il y a définitivement quelque chose de franc dans son attitude. Et de toute façon, ce n’est qu’une conversation, rien de plus.

- Tu cours souvent par ici ?

Je pose ma question le plus naturellement possible, avant de me dire qu’elle est un peu saugrenue. J’ajoute alors :

- Enfin, c’est parce que je ne t’ai pas souvent vu par ici.. Peut-être juste une question d’horaires, après tout.

J’hausse les épaules et mon regard tombe sur la neige, encore intacte par endroits.


_________________
 



« The house was awake
With shadows and monsters »


« I'm meaner than my demons
I'm bigger than these bones »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 47
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 22
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit : @Lullaby
Caractère : Courageux - Impulsif - Protecteur - Possessif - Observateur - Tête Brûlée - Loyal

Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Mar 23 Mai - 17:31


Now we're lost somewhere in outer space [Flashback]


Featuring Théa Maya Thorsen


Lorenzo ne sait pas trop sur quel pied danser. Il s'était approché, histoire de faire un peu connaissance, mais il se demandait si c'était une bonne idée. Et si elle apprenait qu'il la suivait parfois ? Comment réagirait-elle ? Mal sans doute. Elle penserait peut-être qu'il l'espionnait, ne lui laissant alors aucune intimité. Il hésite, incertain. Devait-il la laisser tranquille ? Trop tard, elle avait éteint sa musique et posé sa lecture sur ses genoux. Il se mord la lèvre. Il n'aimait pas être gêné de la sorte. Si il avait été sous sa forme de loup, il aurait le regard et la tête détournés, la queue assez basse, pas de manière soumise cependant. Il acceptait la domination de l'Ulfric actuel, c'était certain, il s'était lié à la meute par lui avec la chair et le sang. Et pourtant il était l'enfant d'un Ulfric... Il ne songerait jamais à prendre cette place. Il n'en avait pas l'envie. Et il n'accepterait les ordres que de l'Ulfric lui-même.

Il chassa ses pensées de sa tête et retourna son attention sur la jeune fille. Il savait que devenir loup-garou, « rajeunissait » en quelque sorte. Alors elle paraissait jeune. Mais l'âge n'avait pas d'importance pour lui. Il l'observe, la détaille du regard. Il espère ne pas trop être insistant sur sa façon de regarder. Les longs cheveux bruns ondulés, des yeux époustouflants et étincelants, un corps mince avec des formes féminines. Tout en elle était magnifique. Il grogna intérieurement dans sa tête pour lui-même. Son loup intérieur voulait s'approcher, se frotter le flanc contre le sien. Il ferma les yeux et se calma avant de les rouvrir et de voir que Théa s'était décalée en souriant pour lui faire une place.


- Bonjour ! Oui, en effet, enchantée de te rencontrer enfin.

Après avoir vu le signe de tête de la louve, il se glissa auprès d'elle pour s'asseoir à ses côtés. Il hésite, son bras est en contact avec le sien. Mais en quoi cela le gênait-il ? Elle faisait partie de la meute, les contacts n'étaient donc pas si rare pour les loups. Etait-ce du à son ressentiment envers elle ? Au fait qu'il était attiré par elle ? Et pourtant, il se sentait terriblement bien et à l'aise avec elle. Elle demanda alors:

- Tu cours souvent par ici?

Il est un peu surpris par une telle question. Peut-être ne l'avait-elle jamais remarqué finalement. Et si tout cela était à sens unique ? Il grimaça et détourna le regard alors qu'elle ajoutait:

- Enfin, c'est parce que je ne t'ai pas souvent vu par ici.. Peut-être juste une question d'horaires, après tout.

Il la regarde de biais alors qu'elle hausse les épaules. Il a un léger pincement au cœur en la regardant. Elle a le regard tourné vers la neige. Etait-elle déjà « conquise » par un autre mâle ? Il espérait que non. Les femelles se faisaient rares, mais il voulait aussi avant tout apprendre à la connaître. Certes, son loup intérieur choisissait aussi mais bon... Il fixe alors la neige lui aussi.

« Je cours souvent par ici et dans d'autres endroits. Parfois sous ma forme lupine. Je ne dors pas beaucoup alors courir m'occupe l'esprit. Et puis, cela faisait un petit moment que j'hésitais à t'adresser la parole... »

Il se tut juste après et détourna la tête pour cacher son visage. Il était tellement gêné d'en avoir tant dit qu'il rossissait légèrement. Il n'aimait pas trop cette situation. Il avait soudain enfui de partir loin, de se transformer et de se cacher...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 150
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Célébrité : Kaya Scodelario
Crédit : Ephémère
Caractère : Amicale » Anxieuse » Perspicace » Terre-à-terre » Serviable » Discrète » Naturelle
Affinités :


~
Liens:
 


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Mar 23 Mai - 21:44




« Now we're lost somewhere in outer space »



Avec Lorenzo Knight, [Flashback] 15 Janvier 2018.





Par ici, la neige a été presque épargnée, seules deux traces distinctes de pas la décorent. Plus anciennes, et bien plus petites aussi – les miennes, puis celles, plus récentes, de Lorenzo. C’est fou comme on peut suivre ses foulées, et presque remarquer son hésitation. Il n’avait pas prévu de s’arrêter par ici, il a marqué un temps d’arrêt, ses pas se rapprochent.  Il semble crispé, son regard suit le mien. J’imagine pourtant que ses pensées sont d’un genre différent, qu’il n’analyse pas ses propres traces sur le sol. C’est bien la première fois que quelqu’un à l’air.. je ne sais pas, mal à l’aise, impressionné, peut-être ?, en ma présence, enfin, surtout : à cause de ma présence. Je relève les yeux, prends de l’avance – son regard imitera-t-il le mien, cette fois ? – et je le regarde. Avec moins d’insistance que pour la neige, mais pas moins d’intensité. S’il faut savoir quelque chose, c’est que, quand je regarde quelqu’un, je le fais vraiment. Certains pourraient presque sans offusquer, mais je considère les autres avec attention. C’est fou comme on peut regarder quelqu’un, lui parler chaque jour, et, au final, ne pas se rappeler de la couleur de ses yeux, par exemple. Après avoir fait ce constat, j’ai décidé de faire plus attention aux traits. Et me voilà donc, à m’assurer de me souvenir convenablement des deux yeux noisettes qui regardent la neige.

- Je cours souvent par ici et dans d'autres endroits. Parfois sous ma forme lupine. Je ne dors pas beaucoup alors courir m'occupe l'esprit. Et puis, cela faisait un petit moment que j'hésitais à t'adresser la parole..

J’hoche doucement la tête et me prend à sourire. Jamais je n’aurais imaginé pouvoir, disons, impressionner qui que ce soit. Quand on a l’habitude que tous soient plus grands, on en oublis qu’il y a d’autres critères. Et Lorenzo me dépassait bien d’une bonne tête, sinon d’avantage. Sa révélation me fait plaisir, aussi, quelque part. Tout comme le fait que mon impression d’honnêteté se révèle vraie.  Sa façon de presque baisser le visage, de se détourner était spontanée et.. adorable. Mon sourire s’agrandit légèrement, candide au possible.

- Quant à moi, je me terre un peu n’importe où, du moment que je suis bien accompagnée – je tapote ostensiblement le livre en équilibre sur mes genoux, me tourne d’avantage vers lui. Merci d’avoir fait le premier pas, alors. Je suis rarement aussi à l’aise – enfin, ce que je veux dire c’est que, pour une première rencontre, ce n’est généralement pas aussi.. comme ça.

J’attends que sa gêne diminue avant de poursuivre, attendant de rencontrer enfin son regard, qu’il a jusque là gardé loin du mien, certainement exprès.

- Que fais-tu, à pars courir ?

Je n’ai pas l’habitude de mener les conversations, mais cette discutions à tout d’une grande première, alors je mets de côté l’usuel qui, jusque là, s’est fait discret.


_________________
 



« The house was awake
With shadows and monsters »


« I'm meaner than my demons
I'm bigger than these bones »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 47
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 22
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit : @Lullaby
Caractère : Courageux - Impulsif - Protecteur - Possessif - Observateur - Tête Brûlée - Loyal

Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Jeu 25 Mai - 10:54


Now we're lost somewhere in outer space [Flashback]


Featuring Théa Maya Thorsen


L'hiver avance paisiblement, continue sur sa route alors que deux loups-garous parlent entre eux, assis sur un tronc d'arbre. L'un est gêné, l'autre est parfaitement à l'aise avec son livre sur les genoux. Ils sont pourtant très différents physiquement : la louve est de petite taille, de long cheveux bruns ondulés, des yeux bleu-vert selon la lumière, mince avec des courbes féminines ; le loup est de grande taille, avec une carrure assez imposante du fait de sa condition en tant que professeur d'arts martiaux, des yeux noisettes, les cheveux mi-long parsemés de blonds, de châtains de diverses variantes. Et pourtant une étrange attirance attirait ces deux âmes lupines. Cela semblait être une attirance mutuelle, réciproque. Mais qu'en était-il vraiment et jusqu'à où cela mènerait ces deux jeunes gens ?

Oui jeunes. Tous les deux. Lorenzo avait vingt-huit ans, mais physiquement il faisait plus jeune. Il ressentait des choses qu'il ne comprenait pas. Il n'avait pas eu le temps d'apprendre à aimer qui que ce soit, n'ayant pas eu le temps de tomber amoureux avec tout ce qui s'était passé durant son passé. Il avait un peu évité les louves également. Après tout, elles se faisaient rare et il n'avait aucune envie de se battre avec les autres. Pourtant, cette fille était en train de lui retourner littéralement le cerveau. Il se battrait pour elle et il ressentait un grand besoin de la protéger. Il voulait également tout lui dire sur le fait qu'il l'avait surveillé de loin. Peut-être qu'elle s'en doutait ? Il ne pensait pas, elle ne l'avait jamais remarqué donc c'était très peu probable.

Il voit du coin de l'oeil que Théa hoche la tête et qu'elle sourit. Elle répond en tapotant son livre à un moment:[b]


- Quant à moi, je me terre un peu n'importe où, du moment que je suis bien accompagnée. Merci d'avoir fait le premier pas, alors. Je suis rarement aussi à l'aise – enfin, ce que je veux dire c'est que, pour une première rencontre, ce n'est généralement pas aussi.. comme ça.

[b]Lorenzo tourne la tête vers elle et plonge son regard dans le sien. Son regard bleu-vert est attirant, il n'arrive plus à s'en détacher. Au fond de lui, sa moitié-loup trépigne, elle veut qu'il se rapproche, qu'il la prenne dans ses bras, qu'il la cajole, qu'il joue avec elle, peu importe la forme dans laquelle ils sont. Il respire lentement, tentant de refréner son instinct protecteur et de ne pas faire de bêtises qu'il pourrait regretter... Comme l'embrasser par exemple. Il grogne intérieurement à sa partie loup pour la calmer, il ne devait pas se laisser contrôler par cette partie, sinon ce serait un désastre... Théa fuirait certainement et il n'en avait aucune envie. Il garde son regard dans le sien alors qu'elle lui demande:


- Que fais-tu, à pars courir?

Il sourit et se contente de répondre:

« Je suis professeur d'arts martiaux, j'aide les plus jeunes à se contrôler. Je lis aussi quand j'arrive à avoir du temps pour moi. Peut-être que je pourrais te montrer ma collection. »

Il était surpris de parler aussi facilement. Il se tourna légèrement afin d'être un peu de face par rapport à elle et pose sa main sur sa joue. Il remet une mèche derrière son oreille et finit par ajouter avec un instant d'hésitation:

« Il faut que je te dise... Cela fait un moment que je te surveille parfois, depuis la première fois que j'ai posé les yeux sur toi quand tu es arrivée dans la Meute. Je ne pouvais pas m'en empêcher, je ne sais pas pourquoi... »

Il se mord la lèvre, il avait peur d'en avoir trop dit, trop fait...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 150
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Célébrité : Kaya Scodelario
Crédit : Ephémère
Caractère : Amicale » Anxieuse » Perspicace » Terre-à-terre » Serviable » Discrète » Naturelle
Affinités :


~
Liens:
 


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Mar 30 Mai - 20:13




« Now we're lost somewhere in outer space »



Avec Lorenzo Knight, [Flashback] 15 Janvier 2018.





Je me rends ensuite compte que mon livre se fait doucement la malle et la rattrape avant qu’il ne tombe – il n’est comme qui dirait pas dans mon intérêt que ce dernier se retrouve mouillé – pour le repositionner bien à plat sur mes cuisses. J’ai du mal à me rendre compte que nous sommes encore sur le terrain de la meute tant nous sommes excentrés, dans une bulle confortable et presque apaisante. Je me retrouve confrontée à quelque chose de nouveau, une fois de plus. A croire que ce jour me veut bousculer et sortir de mes habitudes. La proximité physique, quand raisonnable, ne me dérange ordinairement pas – non que ça soit le cas ici, au contraire.
Je ne le connais pas et pourtant, voilà que, déjà, la chaleur de son bras presque contre le mien ne me fait que du bien. Envolés les prises de tête, ici, tout est plus simple. Je le sens, le sais ami. Cette idée est bien ancrée, marquée au fer jusque dans mes entrailles, je suis en sécurité, là où je dois être. La situation a un goût de naturel qui me perturbe au plus au point. Qui serait si à l’aise avec une toute nouvelle connaissance ? Certainement pas moi, et c’est pour dire. La présence de Lorenzo change à priori beaucoup de choses. Je viens m’isoler, je l’invite à venir parler. J’interromps une lecture agréable. Je prends l’initiative. Non que je sois véritablement timide ou solitaire, non, mais, enfin, où sont donc les angoisses, la part de moi qui s’inquiète des interactions sociales avec les personnes que je ne connais pas bien, sinon pas ? Pouf, disparue.
Et tandis que je me perds, perplexe, dans mes réflexions, mon interlocuteur de loup se détend, me sourit.

- Je suis professeur d'arts martiaux, j'aide les plus jeunes à se contrôler. Je lis aussi quand j'arrive à avoir du temps pour moi. Peut-être que je pourrais te montrer ma collection.

Attentive, j’hoche la tête, me dit même que ces rôles lui vont bien. Ils sont en harmonie avec ce que j’en distingue, de la maîtrise, une envie de se faire protecteur, d’aider. Je lui souris en retour, il se tourne d’avantage vers moi et je me fige à demi en sentant sa main sur ma joue. Je me suis distraite toute seule et voilà que la surprise me rend plus nerveuse que je ne devrais l’être. Je n’ai rien contre son geste, non, mais je ne suis pas certaine d’aimer être touchée quand je ne m’y attends pas. La main en question repousse une mèche de mes cheveux derrière mon oreille et je ne peux m’empêcher de bien la coincer derrière mon oreille, refaisant le même parcours.

- Il faut que je te dise... Cela fait un moment que je te surveille parfois, depuis la première fois que j'ai posé les yeux sur toi quand tu es arrivée dans la Meute. Je ne pouvais pas m'en empêcher, je ne sais pas pourquoi...

Curieuse, flattée quelque part de recevoir une telle confession, je me retrouve à ne pas trop savoir quoi en faire. C’est étrange, quand même. Il a d’ailleurs l’air de s’en rendre compte, mi penaud mi gêné. Je l’imagine en dangereux stalker et éclate de rire. Il a  l’air si sérieux ! Je lui presse doucement la main, délaissant ma lecture un instant.

- Alors ça doit être pour cela que je me suis sentie en sécurité.

Je lui offre un sourire, pas certaine moi-même que ces mots soient judicieux. Je ne suis même pas sûre de leur véracité, et, pour le coup, n’ai pas envie de me repencher sur mes premiers jours ici. Il y a peut-être un lien. Peut-être bien que.. Bref.

- Tu es né dans le coin ?

Je suis un « transfert », et, les personnes dans mon cas se faisant rare, je mise de prime abord sur cette option-ci. Après tout, je l’ai toujours vu ici… Bien que ce ne soit pas si dur que ça, étant donné que je ne suis même pas ici depuis six mois.


_________________
 



« The house was awake
With shadows and monsters »


« I'm meaner than my demons
I'm bigger than these bones »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 47
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 22
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit : @Lullaby
Caractère : Courageux - Impulsif - Protecteur - Possessif - Observateur - Tête Brûlée - Loyal

Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Mer 7 Juin - 19:38


Now we're lost somewhere in outer space [Flashback]


Featuring Théa Maya Thorsen


La neige tombait toujours dans le quartier des Vanes sur le domaine de Skoëll. Les deux jeunes gens étaient toujours l'un contre l'autre dans le creux de l'arbre, à l'abri. L'ambiance n'était pas tendue, mais bienveillante, apaisante. Lorenzo se sentait très bien en la présence de Théa. Il était gêné par le geste qu'il avait fait : lui remettre une mèche derrière son oreille qu'elle avait ensuite bien recalé elle-même. Un pressement de la main et il fut surpris. Il ne s'attendait pas à un tel geste. Il n'était pas du genre tactile. Le peu de contact qu'il avait d'habitude c'était durant les combats et les entraînements. Tout ceci était totalement différent de ce qu'il se déroulait ici. Cela lui changeait tellement de sa vie habituelle ! Il détourne légèrement le regard et entend:


- Alors ça doit être pour cela que je me suis sentie en sécurité.

Le loup-garou grimace. Il doute qu'elle ait eut ce sentiment-là. Mais il laisse passer quand il la voit sourire. Il aime voir son visage rayonner de la sorte. C'était comme un rayon de soleil dans toute cette neige blanche et immaculée. Il ne savait plus trop quoi dire. Il avait presque envie de se transformer et de s'enfuir. Il se sentait bien et pourtant il avait l'impression d'être de trop auprès d'elle. Il ne dit rien et entendit la question de Théa:

- Tu es né dans le coin?

Lorenzo se figea. Il n'avait jamais resongé au passé. Il hésita, fixant la neige blanche, les flocons volant en fonction la légère brise qui commençait à se lever. Il soupira intérieurement et répondit d'une voix calme:

« Je suis né dans un autre pays. En Italie, du côté de Rome, ma meute a été massacré par les vampires... J'ai ensuite voyagé avant d'être transféré ici pour la meute. Tu n'étais pas là il y a six mois, j'en conclus donc que tu as été transférée toi aussi. »

Il ne peut s'empêcher de replonger ses yeux dans les siens. Elle avait de belles lèvres, c'était presque tentant, mais il savait se retenir. Pourquoi donc une telle attirance ? Etait-ce donc ainsi que l'on trouvait son âme-soeur ? Il n'y connaissait rien. Il n'en parlerait pas si elle ne parlerait pas du sujet. La timidité pouvait être pénible parfois!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 150
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Célébrité : Kaya Scodelario
Crédit : Ephémère
Caractère : Amicale » Anxieuse » Perspicace » Terre-à-terre » Serviable » Discrète » Naturelle
Affinités :


~
Liens:
 


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Jeu 15 Juin - 20:13




« Now we're lost somewhere in outer space »



Avec Lorenzo Knight, [Flashback] 15 Janvier 2018.





Je le sens nerveux et son sentiment à tendance à me gagner, je ne veux pas le voir anxieux, n’en supporte pas l’idée. Nos bras se touchent, je le sais tendu mais ne vois pour l’heure pas quoi faire. Ma question ne semble pas avoir fait de bien, je la regrette presque. Presque, parce que je veux en savoir plus sur lui. Je ne sais pas s’il m’a vraiment suivie, et jusqu’où, mais il doit en savoir plus sur mon compte que moi sur le sien. A moi de faire rétablir l’équilibre.. Ou de mettre en marche la conversation, peut-être. Parce qu’au final, elle retombe vite. Pas que j’ai peur du silence, non, mais je ne sais pas s’il en serait dérangé ou non. Ou s’il aurait été préférable de ne rien dire. J’ai aperçu sa grimace – est-il toujours aussi ouvert ou l’ai-je pris par surprise ? Quelque part, j’ai bien envie de mettre ses hypothèses au test : autrement dit,  le côtoyer d’avantage. Je me repose la question à moi-même : comment ai-je pu ne pas faire plus que l’apercevoir ? Je sais que le manoir et ses alentours sont vastes, mais tout de même ? Il est assez grand, sa stature assez imposante pour le rendre plus que remarquable – sans entrer dans plus de détails concernant son physique, qui est loin d’être désagréable.

- Je suis né dans un autre pays. En Italie, du côté de Rome, ma meute a été massacré par les vampires... J'ai ensuite voyagé avant d'être transféré ici pour la meute. Tu n'étais pas là il y a six mois, j'en conclus donc que tu as été transférée toi aussi.


Je grimace à mon tour et ses yeux rencontrent mon expression contrite, je pose ma main sur la sienne, me voulant excuser, en quelque sorte.

- Désolé, je ne voulais pas ramener de mauvais souvenirs à la surface..

Je me mords la lèvre, me demande si tous les cas de transferts ont un « bagage » si lourd, derrière eux. A croire que seul le sang et le malheur ne nous permette de se déplacer – c’est qui certainement le cas. Je secoue doucement la tête, remet une mèche folle en place avant de me lancer, la gorge plus serrée.

- C’est en effet le cas. J’ai bien peur que mes souvenirs de mes derniers mois sur place ne soient pas meilleurs.. Je soupire. Enfin bon, c’est fini.

Je ravale mon dégoût, me retrouve un instant à fixer la neige devant ce qui pourrait pour un lapsus révélateur à plusieurs niveaux tout en tapotant sa main avant de me reprendre et m’immobiliser. Mon mouvement involontaire – ou inconsidéré – me fait subitement réfléchir. Y a-t-il quelqu’un, dans la meute ou non, pour me reprocher ce genre de mouvements ? D’être ici très rapprochée ? Je me tourne vers lui pour me – si possible – rassurer :

- Tu es en couple ?

Bon. Ce n’était peut-être pas la meilleure des approches. Maintenant, s’il ne me pense pas intéressée ! Quoique. Est-ce que je le suis ? Je déglutie, plus très sûre de ma réponse.


_________________
 



« The house was awake
With shadows and monsters »


« I'm meaner than my demons
I'm bigger than these bones »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 47
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 22
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit : @Lullaby
Caractère : Courageux - Impulsif - Protecteur - Possessif - Observateur - Tête Brûlée - Loyal

Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Sam 17 Juin - 11:52


Now we're lost somewhere in outer space [Flashback]


Featuring Théa Maya Thorsen


La proximité de la louve apaisait Lorenzo. Il la touchait sans trop le vouloir, le lieu étant juste assez étroit pour que leur bras se touche. Il trouvait cela agréable. Elle l'apaisait, le rendait calme. Pourtant, il ressentait toujours le grand besoin de veiller sur elle, de la protéger. Dès qu'il entendait ou sentait un autre mâle dans les environs, il ne pouvait s'empêcher de grogner. Pour le moment, il ne grognait que faiblement. Rien de bien audible, même s'il pensait que Théa l'entendait parfaitement. Il sursauta alors qu'elle posa sa main sur la sienne comme pour s'excuser d'avoir ravivé le passé. Il la voit grimacer alors qu'elle s'excuse:


- Désolée, je ne voulais pas ramener de mauvais souvenirs à la surface..

Lorenzo hoche la tête pour signifier qu'il acceptait ses excuses. Il n'arriverait jamais à lui en vouloir. Rien qu'à cette idée, il n'y songeait pas. Il la voyait secouer la tête et remettre une mèche à sa place et ne put s'empêcher de passer un bras autour de ses épaules pour la réconforter.

- C'est en effet le cas. J'ai bien peur que mes souvenirs de mes derniers mois sur place ne soient pas meilleurs.. Enfin bon, c'est fini

Il entendait très bien le dégoût dans sa voix. Elle lui tapote la main avant de s'immobiliser comme si elle venait de penser à quelque chose. Il n'eut pas à attendre longtemps pour avoir la source de sa réflexion, même s'il ne s'attendait pas du tout à cette question:

- Tu es en couple?

Il se mord la lèvre et la regarde, surpris. Y avait-il un infime espoir alors ? Son loup au fond de lui avait envie de se frotter contre elle, de lui faire des câlins, de la rendre heureuse tout simplement. Il voulait se battre pour elle. D'autant plus que Lorenzo était toujours aux aguets et qu'il sentait toujours un ou deux mâles. Il tentait de ne pas s'énerver pour les faire partir, mais un grognement inhumain naissait dans sa gorge. Il ferma les yeux et tenta de calmer le loup en lui. Ce loup qui avait déjà choisi Théa pour compagne. Et si ce n'était pas réciproque ? Que se passerait-il alors ? Devrait-il partir et aller dans une autre meute loin d'elle ? Il soupira. Espoir et désespoir... Il finit par sourire tout de même, qui ne monta pas jusqu'à ses yeux et répondre:

« Non je n'ai personne dans ma vie. »

Il avait toujours son bras autour de ses épaules, il déposa un léger baiser sur son front. Comment réagirait-elle au juste ? Son loup voulait se révolter pour dire qu'il avait Théa dans sa vie maintenant. Mais Lorenzo ne pouvait pas en être sûr. Il doutait. Il finit par laisser son regard aller sur la neige avant de demander, pas sûr de vouloir savoir la réponse:

« Et toi, tu es en couple ? »

Il avait l'impression d'être torturé de l'intérieur, son loup le maudissait de poser la question. La douleur n'était pas terrible. Une très forte émotion risquait de le faire se transformer et il devait faire attention.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 150
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Célébrité : Kaya Scodelario
Crédit : Ephémère
Caractère : Amicale » Anxieuse » Perspicace » Terre-à-terre » Serviable » Discrète » Naturelle
Affinités :


~
Liens:
 


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Dim 18 Juin - 12:33




« Now we're lost somewhere in outer space »



Avec Lorenzo Knight, [Flashback] 15 Janvier 2018.





Prise dans mes pensées, j’ai à peine remarqué le bras qui frôle mes épaules. Ce qui me l’a fait comprendre, c’est la chaleur. Pas étouffante, non, même plutôt réconfortante. Un cocon agréable dans lequel on ne veut pas sortir. Le geste aurait pu passer pour possessif ou dominant, mais il ne l’est pas. C’est une présence, un léger soutien, rien de plus. Je lui lance un regard à la dérobée, légèrement perdue. Je ne l’imaginais pas tactile, je ne le suis pas spécialement non plus, d’habitude. Etre touchée me met mal à l’aise, même par accident. Je n’aime pas les foules ou les endroits exigus où l’on est compressés de toute part, effleurés et palpés. L’année dernière, c’en est presque devenu maladif. Si nous ne nous connaissons pas bien, toute proximité est à éviter. Je ne le supporte simplement pas. Alors… Pourquoi ?, Comment ? Que se passe-t-il ici pour que ce contact – qui n’est pas tout à fait anodin – ne pose pas de problèmes ? Ne me gêne pas ? Je ravale mes questions en voyant la surprise modifier ses traits. Puis je me demande si ma question a pu être prise pour ce qu’elle n’était pas, à l’origine. Avant de me demander si je n’ai pas envie qu’elle sonne de cette manière, au final. La réponse tarde et je me surprends à l’attendre anxieusement, comme si la réponse m’importait. Il soupire, j’ai le cœur dans la gorge.

- Non je n'ai personne dans ma vie.

Et la pression redescend d’un coup. Je ne sais plus si je dois être soulagée et contente, ou bien si je dois m’inquiéter concernant mes réactions. J’ai peur que Lorenzo me plaise plus que je ne veuille bien l’admettre. Je n’ai fréquenté personne depuis le décès ma famille, j’ai peur de ne plus en être capable. Faire confiance, aimer.. Et s’il apprenait, lui qui a perdu sa famille, que j’ai fait voler en éclat la mienne, et bien plus ? Et si, au final, il trahissait ma confiance ? J’inspire, essaie de me calmer. Rien ne me dit que je l’intéresse, nous venons juste de nous rencontrer ; rien n’est fait. Je m’accroche à cette idée et tâche de ne pas sursauter quand je sens ses lèvres se poser sur mon front. Je me fige plus ou moins, mais je n’arrive pas à le rester.

- Et toi, tu es en couple ?

Je me sens en sécurité, en confiance. Alors je me détends, me laisse aller, et prends une longue inspiration : l’odeur froide de la neige ; des aiguilles de sapin et parmi la faune et le reste de la végétation, quelque chose de plus musqué, l’odeur de nos loups. Je devine la mienne plus que je ne la sens, me rendant compte dans un sourire que son odeur est aussi chaude que sa présence, entre la cannelle et l’odeur des feuilles mortes, en automne. J’ouvre les yeux :

- Non.

Je pose ma main sur la sienne, celle qui repose sur mon épaule.


_________________
 



« The house was awake
With shadows and monsters »


« I'm meaner than my demons
I'm bigger than these bones »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 47
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 22
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit : @Lullaby
Caractère : Courageux - Impulsif - Protecteur - Possessif - Observateur - Tête Brûlée - Loyal

Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Dim 18 Juin - 15:50


Now we're lost somewhere in outer space [Flashback]


Featuring Théa Maya Thorsen


La tension lui fait mal dans les épaules. Il est tendu et incertain de savoir la réponse de la louve. Les émotions se mélangeaient en lui, le mélange ne serait vraiment pas bon dans quelques minutes. Quand cela sera trop puissant, il se transformerait. Il ressentait déjà les premiers effets, son loup cherchant comme à sortir de lui. Il hésite et ferme les yeux. Il ne bouge pas alors qu'il la sent en train de se détendre. Elle semble inspirer, et il la sent se calmer un peu plus. Il attend, mais la patience n'est pas forcément son fort parfois. Son loup la veut, peut-être qu'elle soit sous forme humaine ou lupine. Il grogne en lui et commence à se débattre pour prendre le contrôle. Le fait qu'il y ait des mâles aux alentours n'arrangent pas les choses. Alors il se concentre sur la présence de Théa, il tourne la tête vers elle, ses lèvres effleurant légèrement son front à l'endroit où il l'a embrassé il y a quelques minutes.

Il inspire et se calme un peu en sentant son odeur. Il tend tout de même l'oreille, cherchant à savoir si l'un des mâles allait s'approcher. Un grognement plus puissant intervient dans sa gorge humaine. Cette fois Théa l'aura certainement entendu. Alors il se tend, confus. Il réagit d'une façon tellement protectrice que la louve pourrait se sentir comme prise au piège. Puis alors qu'il tentait de retrouver à nouveau son calme intérieur, elle répondit tout simplement en ouvrant les yeux:


- Non.

Un immense soulagement. Un grand espoir et du bonheur naît en lui. C'est beaucoup trop d'émotions, il n'a jamais vécu cela. D'ordinaire il est extrêmement calme, maître de lui-même et sous contrôle. Mais la louve venait de bouleverser son calme, positivement, il en va de soit. Il sent alors la main de Théa se poser sur la sienne qui est sur son épaule. Il se sent à la fois joyeux et patraque. Et si elle n'était pas intéressée ? Si elle voulait juste un ami sur lequel compter ? Il était tellement paniqué que le loup en lui en profita pour agir et prendre les commandes. Il attrapa la tête de Théa avec une douceur extrême et posa ses lèvres sur les siennes. Lorenzo eut ensuite un très court accès de lucidité pour se reculer et sortir de l'abri de fortune avant que la transformation ne démarre. Il se cacha derrière la paroi du tronc, non visible du point de vue de la louve. Le trop grand mélange d'émotion avait tout enclenché, il ne pouvait pas stopper la transformation à moins d'en mourir. Mais il voulait vivre. Il se laissa aller à la transformation, ses os craquant pour se reformer alors qu'il serrait les dents pour ne faire aucun bruit.

Alors que ses membres sont en partie transformés et qu'il est à quatre pattes au sol, son pelage ressort de son corps. Tout ceci a pris quelques minutes, il ne les compte plus, il s'est habitué. Il espérait juste que Théa n'avait rien vu et qu'elle était restée à couvert. Si ce n'était pas le cas, il n'avait pas ressentit sa présence. Il ne faisait qu'un avec son loup. Le loup voulait retourner auprès d'elle, lui ne savait pas. Le voulait-elle également ? Il est un loup d'assez grande taille, d'un pelage noir avec des yeux bleus profond comme l'océan. Il laisse quelques minutes se passer le temps de s'habituer à son nouveau corps. Il voit ses vêtements déchirés sur le sol et le loup ricane en lui. Il n'avait plus qu'à rentrer sous sa forme de loup après. Ses oreilles bougent toutes seules, attentives. Il hésite, ses griffes s'ancrent dans la neige poudreuse. Il fait un pas, puis un autre en direction de l'abri où se trouve normalement Théa. Puis il se rappelle que le loup l'avait embrassée. Il s'arrête, la queue entre les pattes et la tête basse. Il ferme alors les yeux, cherchant quoi faire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 150
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Célébrité : Kaya Scodelario
Crédit : Ephémère
Caractère : Amicale » Anxieuse » Perspicace » Terre-à-terre » Serviable » Discrète » Naturelle
Affinités :


~
Liens:
 


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Mer 21 Juin - 20:02




« Now we're lost somewhere in outer space »



Avec Lorenzo Knight, [Flashback] 15 Janvier 2018.





D’un côté, je n’ose pas me faire trop d’espoirs, pourquoi et comment une attirance si soudaine pourrait-elle être partagée ? De l’autre, je suis bien trop terre-à-terre pour accepter la situation. Nous ne nous connaissions pas – véritablement en tout cas – il y a une heure, et quoi, maintenant ? Un coup de foudre ? Mais bien sûr, et je suis le lutin en chef du père noël ! Je secoue la tête, angoissée. Je me sens bien, oui, mais.. c’est trop tôt, non ? Ca ne devrait pas se passer comme ça, normalement… Enfin, « normalement ». Il y a longtemps que ma notion de ce qui est usuel a changée. Cependant, j’étais loin de m’imaginer que ma condition lupine pouvait, en plus d’influer sur mon physique, m’aider à me caser. Dire que cette idée de demi-choix me rend anxieuse est presque un euphémisme. J’ai envie de me rapprocher de lui et de m’enfuir en même temps. Puis je sens les mains de Lorenzo puis ses lèvres, sur les miennes. Très vite, le contact se rompt et il s’écarte en titubant. Je n’ai pas le temps de processer la moindre information que la transformation s’enclenche. Je m’essaie à la compartimentalisation et tâche de me rendre utile. S’il – et comme c’est le cas – se transforme tout habillé, le retour à l’intérieur sera plus compliqué.. En même temps, je n’ai pas de vêtements qui puissent lui aller, je ne sais pas où il habite, et je ne vais pas voler – ou emprunter sans permission, au choix – les affaires de quelqu’un d’autre.
Toujours est-il que je coure jusqu’au manoir, m’autorisant enfin à repenser à son geste. Il m’a presque embrassée. C’est bête, mais cet évènement – et sa suite – a presque réussi à évacuer mes angoisses. Maintenant, je dois penser à autre chose – et mettre de côté le fait qu’il est plus probable que ce soit sa partie lupine à lui qui m’est embrassée – pour trouver quelque chose d’efficace pour justifier mon escapade. Oui, courir fait du bien et, pour le coup, m’aide à mettre à distance certains éléments, mais si je fuis pour revenir, autant qu’il y ait une « raison »…
Je regagne le tronc, le contourne doucement et tombe sur ses yeux noisettes, avec un léger sourire, je déclare :

- Désolé, c’est tout ce que j’ai trouvé…

Même en me dépêchant, il y a de fortes chances qu’il ai dû m’attendre un peu, mais j’ai véritablement fait au plus vite : le survêtement de sport emprunté à la buanderie en atteste – propre, donc chargé de moins d’odeurs, ce serait problématique si son loup réagissait mal à l’odeur d’un autre mâle..
Je lui montre ma trouvaille – j’ai d’ailleurs hésité avec un plaid : plus rapide, mais, entre nous, c’est quand même plus gênant – et fais quelques pas dans sa direction, calmement, malgré mon souffle erratique et mes joues rougies par ma course.


_________________
 



« The house was awake
With shadows and monsters »


« I'm meaner than my demons
I'm bigger than these bones »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 47
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 22
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit : @Lullaby
Caractère : Courageux - Impulsif - Protecteur - Possessif - Observateur - Tête Brûlée - Loyal

Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Jeu 22 Juin - 10:52


Now we're lost somewhere in outer space [Flashback]


Featuring Théa Maya Thorsen


Lorenzo baîlla en montrant ses crocs aiguisés. Cela faisait partir les derniers fourmillements du à la transformation. Il se gratta également l'oreille avec l'une de ses pattes arrières jusqu'à suspendre son geste. Il sentait toujours l'odeur de Théa mais elle s'éloignait. S'enfuyait-elle ? Il baissa la tête, ses oreilles se firent alors pendantes. Il était certain qu'elle fuyait. En même temps, le loup en lui avait décidé de l'embrasser. Il avait repris les commandes après la transformation et le regrettait presque. Le loup avec un comportement instinctif et n'aurait pas laissé la louve partir. Mais était-ce vraiment une bonne idée ? Il repense alors au contact de ses lèvres sur les siennes et se rend compte qu'il a vraiment aimé. Il n'avait pas eu le cran de le faire lui-même, mais il se rendit compte qu'il aurait aimer le faire. Même s'ils ne se connaissaient pas encore tout à fait, l'attirance était belle et bien là. Son loup l'avait choisi comme compagne et il gémissait de la savoir éloignée. C'était comme un couinement dans la nuit. Un faible bruit, mais audible pour les créatures surnaturels. Il s'était alors allongé sur le tronc, un peu déprimé.

Mais soudain, l'une de ses oreilles se dressa. Il entendait un bruit course. Revenait-elle ? Un petit espoir qui fut vite un désespoir. C'était juste l'un de ses congénères qui passait en faisant son jogging. Il soupira et continua à fixer devant lui, trouvant le temps interminable. Mais où était-elle ? Il pensait alors vraiment qu'elle avait fui, de peur qu'il l'embrasse encore. Puis il la voit au loin qui courre vers lui et revient dans le tronc. Il fixe ses yeux noisettes dans les siens alors qu'elle dit:


- Désolée, c'est tout ce que j'ai trouvé...

Il ne comprend alors pas de quoi elle parle jusqu'à ce qu'elle lui montre le jogging qu'elle avait dans la main. Il renifla de loin, espérant ne pas sentir l'odeur d'un autre mâle. Le jogging sentait le propre : c'était parfait ! Il sauta sur ses pattes et sauta de joie autour de Théa. Il avait une curieuse envie de jouer, peu importe la forme. Le loup et Lorenzo ne faisaient qu'un. Ils étaient en parfaite harmonie. Il s'approcha de la louve et posa ses pattes antérieurs sur ses cuisses pour frotter sa tête contre son ventre en quête d'une caresse. Allait-elle comprendre que c'était Lorenzo qui agissait et non le loup ? Il baissa les oreilles, incertain. Il avait une mine triste, une émotion essentiellement humaine, cela lui donnait un indice en soi. Il prit le jogging entre ses crocs et ressortit du tronc pour réenclencher la transformation. Cela prit le même temps que pour la transformation en loup. Il finit assis au seul, habillé du jogging, un peu essoufflé par l'effort. Il hésitait à y retourner. Il en avait envie. Il voulait regoûter ses lèvres. Un genou levé, il posa ses bras dessus et sa tête sur ses bras. Il espérait que la louve viendrait à lui d'elle-même, sinon c'est que l'espoir se transformerait en désespoir. Rien qu'à cette idée, il gémit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 150
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Célébrité : Kaya Scodelario
Crédit : Ephémère
Caractère : Amicale » Anxieuse » Perspicace » Terre-à-terre » Serviable » Discrète » Naturelle
Affinités :


~
Liens:
 


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Dim 25 Juin - 19:02




« Now we're lost somewhere in outer space »



Avec Lorenzo Knight, [Flashback] 15 Janvier 2018.





Ne sachant pas qui du loup ou de Lorenzo est au commande, je tâche de ne rien faire qui pourrait passer pour une agression – ou me faire passer pour une proie – la transformation ayant été subite, peut-être trop pour qu’il se soit déjà calmé. Comprenant finalement en voyant ma trouvaille – fièrement brandie, il m’offre une adorable manifestation de joie : se remettant d’aplomb, il me tourne autour en effectuant des petits bonds et je ne peux m’empêcher de sourire, ce beau loup me faisant l’effet d’un petit chiot heureux. La suite se fait moins « mignonne » et me prend tout de même par surprise – je dois avouer que les contacts physiques me surprennent toujours autant. Dans un geste très humain, il s’appuie sur mes jambes pour frotter sa sienne contre mon ventre. C’est loin d’être désagréable mais, justement, ça a quelque chose d’intime. Je tâche de diluer mon malaise – il ne le sentirait que trop bien – et passe négligemment ma main entre ses oreilles. Quelque chose dans sa posture indiquait une émotion négative et je ne comprenais pas le soudain revirement, le laissant me prendre des mains les vêtements et reculant pour revenir à notre point de départ. Le livre et mes affaires étaient d’ailleurs toujours là, heureusement trop inertes pour se rendre compte que j’avais totalement oubliées leurs existences. Je lui laissais du temps et constatais – à l’oreille – que la transformation ne dura pas bien longtemps. J’attendais trois bonnes minutes de plus, histoire de lui laisser le temps de s’habiller et de se remettre de ses émotions. Deux transformations aussi rapprochées, ça ne pouvait pas faire du bien ! Il devait être fatigué, avoir faim et peut-être même se révéler irritable. Ce qui m’inquiétait un peu, après tout.. Je le connaissais peu, et nous n’avons pas tous les mêmes réactions.
Enfin, je me décidais et passais de l’autre côté, une main masquant faussement ma vue.

- C’est bon, tu es décent ?

Je misais sur l’humour, mes doigts étant de toute façon bien trop écartés pour me masquer quoi que ce soit – je l’avais entendu s’habiller – et mon sourire se répercutait sur ma voix.


_________________
 



« The house was awake
With shadows and monsters »


« I'm meaner than my demons
I'm bigger than these bones »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 47
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 22
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit : @Lullaby
Caractère : Courageux - Impulsif - Protecteur - Possessif - Observateur - Tête Brûlée - Loyal

Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Lun 10 Juil - 16:30


Now we're lost somewhere in outer space [Flashback]


Featuring Théa Maya Thorsen


La vie n'est pas toujours juste. Elle est parfois incompréhensible et bouleversante. Les choses ne se déroulent pas forcément dans le sens où on le voudrait. Les émotions vivaient d'elles-mêmes, explosaient parfois chez son propriétaires. C'était étrange, vivifiant et perturbant. L'adrénaline, le courage, l'amour, l'amitié, la colère, la joie, le désespoir... Tant d'émotions et encore la liste pouvait être beaucoup plus longue. Comment discerner le vrai du faux dans tout cela ? Le loup qui était sur le sol recouvert de neige n'en avait aucune idée. Les émotions se bousculaient en lui. Colère, amour, rage... Colère contre les mâles qui pouvaient s'approcher, amour pour la louve qui passait un temps en sa compagnie, rage contre lui-même de ne pas savoir comme s'y prendre.

Alors il avait fermé les yeux, espérant retrouver son calme intérieur avec les méthodes de méditation des arts martiaux. Cela faisait partie de lui. Il était toujours maître de lui-même d'habitude, et depuis l'apparition de Théa, son loup se démenait à vouloir la protéger. Il ne pouvait rien faire contre son instinct protecteur, ni contre les sentiments qu'il ressentait alors que c'était la première fois qu'ils discutaient. Toujours les yeux fermés, il entendit la neige crissée sous des pas. Il savait que c'était elle, que c'était la louve. Théa Maya Thorsen. Il ouvrit les yeux, incertain. Il était habillé juste d'un jogging, le froid ne le faisant pas frissonner. Elle était là, les yeux cachés ou du moins elle faisait semblant de les cacher en disant:


- C'est bon, tu es décent?

Lorenzo ne peut s'empêcher de sourire. Il s'allongea sur la neige et s'arcbouta pour se relever d'un bond, faisant jouer ses muscles fins et ses puissants abdominaux. Les rayons de la lune l'enveloppait dans un halo argenté, il était magnifique, mais il n'en avait pas conscience. Il se passa une main dans les cheveux pour remettre une mèche en place. Il sourit:

« Oui même si tu regardes quand même, petite voyeuse. »

Il se retenait presque de lui tirer la langue pour la taquiner. Il voulait l'embêter aussi. Il s'approchait doucement, son loup ne faisant qu'un avec lui dans cette partie de jeu.

« Tu vas voir si je t'attrape, Petite Louve. On verra qui rira le plus. »

Il lui sourit, espérant qu'elle jouerait le jeu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 150
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Célébrité : Kaya Scodelario
Crédit : Ephémère
Caractère : Amicale » Anxieuse » Perspicace » Terre-à-terre » Serviable » Discrète » Naturelle
Affinités :


~
Liens:
 


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Ven 14 Juil - 23:26




« Now we're lost somewhere in outer space »



Avec Lorenzo Knight, [Flashback] 15 Janvier 2018.





Je ne sais pas où va me mener cette journée… Mes soubresauts d’angoisse le prouvent bien mais c’est plus fort que tout, je finis encore et toujours par sourire, me fais taquine et j’en passe. On ne se connait toujours pas, ou si peu mais déjà, je ravale mes peurs et mon inquiétude, je me force à extérioriser, je fais là ce que je ne fais presque jamais.. Je suis rarement si libérée, même avec mes proches.. Et voilà que je suis toujours en train de sourire, écartant mes mains pour laisser tomber mes poings sur mes hanches dans une pose faussement provocatrice. C’est un jeu et il le sait, je le vois dans son regard, et dans sa façon de se relever par la suite, mettant bien en évidence le t-shirt manquant. Ca m’apprendra, tiens, mais en même temps, des t-shirts propres, à la buanderie, ce n’est pas comme si ça courrait les rues… J’ai donc le malheur de contempler un si joli garçon ! Punition divine, je vous l’accorde.

- Oui même si tu regardes quand même, petite voyeuse.

Je tâche de ne pas réagir à « l’insulte » mais un éclat de rire m’échappe, pour se couper aussi net. Sa démarche se fait fluide, je sens presque rouler chacun de ses muscles pendant qu’il s’approche.

- Tu vas voir si je t'attrape, Petite Louve. On verra qui rira le plus.

Je me fend d’une moue et, campant bien mes poings :

- Premièrement, c’est de la triche : tu es bien plus sportif que moi, et deuxièmement je suis encore essoufflée.. Essaie un peu, pour voir !

Je profite de sa surprise et file dans la direction opposée non sans lui avoir tiré la langue, bien entendu. Je sais qu’il finira plus que certainement par me rattraper, mais il en va de mon devoir – ou de mon honneur ? – de lui compliquer la tâche. Je tâche donc de ne pas courir en ligne droite, bien que faire des détours et des semblants de cercles n’aide pas véritablement pour s’éloigner au plus vite.  Je n’ai peut-être pas tant envie de m’éloigner ? Le sourire aux lèvres, je veille sur ma respiration tout en surveillant son avancée à l’oreille.



_________________
 



« The house was awake
With shadows and monsters »


« I'm meaner than my demons
I'm bigger than these bones »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 47
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 22
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit : @Lullaby
Caractère : Courageux - Impulsif - Protecteur - Possessif - Observateur - Tête Brûlée - Loyal

Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Mer 19 Juil - 10:18


Now we're lost somewhere in outer space [Flashback]


Featuring Théa Maya Thorsen


La neige continue de tomber de temps à autre alors que le loup fait face à la louve. Louve qu'il considère comme compagne, sans que son humanité n'ait été mis en accord avec lui. Mais l'homme ne dirait pas non. Il était en harmonie avec son loup, il la convoitait donc. Théa Maya Thorsen. A présent ils allaient jouer parce que Lorenzo l'avait lancé. En même temps, elle l'avait cherché en regardant. Mais il lui en avait fait un peu bavé en se relevant de manière sportive pour qu'elle ait une belle vue sur son corps musclé. Elle avait ris sous « l'insulte » petite voyeuse. Il lui sourit et sait qu'elle jouera alors le jeu. Même si il sait qu'il gagnera.


- Premièrement, c'est de la triche : tu es bien plus sportif que moi, et deuxièmement je suis encore essoufflée.. Essaie un peu, pour voir!

Il est surpris puis il rit quand elle s'élance dans la direction opposée en lui tirant la langue. Il perds alors quelques secondes à la regarder, voyant ses muscles jouer sous sa peau. Il la trouve magnifique. Toute en courbes, son corps attire l'oeil. Il ne peut pas s'empêcher de la regarder alors il s'élance pour la rattraper. Il observe ses mouvements gracieux alors qu'elle court en changeant de direction sans cesse, un peu de manière aléatoire, mais au final, il trouve ses manœuvres à l'avance. Il fait mine de ne pas pouvoir l'attraper pour le moment. L'euphorie du jeu avec elle le rend heureux. Il a le sourire aux lèvres. Puis vient le moment où il se décide à attaquer.

Il saute sur Théa, lui ceinturant la taille mais il utilise tout son poids à lui pour dévier leur chute. Il se retrouve alors sur le dos dans la neige, Théa face à lui et sur lui. Son regard est plongé dans le sien. Il sourit et lui caresse la joue avant de mettre une mèche derrière son oreille. C'est une scène romantique mais il n'en a pas conscience.


« Je t'ai eu, Petite Louve »

Il sourit et pose ses lèvres sur les siennes, attendant de voir si Théa allait lui rendre son baiser ou non. C'est l'humain qui parle et qui agit, et non le loup comme tout à l'heure.



[Désolée c'est court]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 150
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Célébrité : Kaya Scodelario
Crédit : Ephémère
Caractère : Amicale » Anxieuse » Perspicace » Terre-à-terre » Serviable » Discrète » Naturelle
Affinités :


~
Liens:
 


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Ven 21 Juil - 16:28




« Now we're lost somewhere in outer space »



Avec Lorenzo Knight, [Flashback] 15 Janvier 2018.





Je ne me mens pas, je sais qu'il finira par me rattraper, c'est-là tout le jeu, j'imagine. Un moment simple où tout est compliqué. Il trouve son rythme et fait durer notre course, faisant croire qu'il ne peut pas m'attraper, me loupant plusieurs fois de peu tandis que je décélère sciemment. J'entends les battements de son cœur comme les miens, tout s'éclipse  tandis que je me concentre sur mes pas dans la neige. Je me sens bien, libre, assez maître de la situation pour baisser ma garde, même si je suis la proie, cette fois. Proie amusée qui se prend tout à fait au jeu, oui, proie en pleine chasse, aussi. J’hésite à faire volte-face tandis qu’une part de moi, inquiète, me voudrait faire l’écureuil, me cacher dans un arbre et ne plus redescendre. La neige crépite quand mes pieds s’enfoncent dans son manteau par ici intouché, je pèse la situation sans un mot, sait ce qui se passe, ce qu’implique tout cela. Je ne suis ni dupe ni si naïve, mais.. C’est courant, chez les loups. Il est juste rare que je m’implique avec un membre de la meute. Et je ne sais pas, j’ai cette inquiétude dans la gorge, comme un amas de glace qui m’étouffe et me gêne. Est-ce pour quelques moments, une nuit ou deux, peut-être ? Ou recherche-t-il quelque chose de plus durable ? Dans les deux cas, j’ai peur d’être un problème. J’ai peur de ne pas être à l’aise, pas comme il faut. L’idée de ne plus être seule m’attire et m’inquiète malgré que je tâche de me raisonner, d’arrêter de tout analyser. Il me plaît, c’est certain et.. ça me semble réciproque. Alors pourquoi me torturer ?
Il m’attrape par la taille et nous tombons au sol et bien que ceinturée, je ne suis ni écrasée ni prisonnière, c’est toujours un jeu,  le but n’est pas de me faire mal. Ses gestes sont calculés, je vois enfin le professeur d’arts martiaux à l’œuvre. Je me retrouve d’ailleurs en position de force, juste retour des choses, j’imagine, et je ne peux m’empêcher de sourire. Il me fixe longuement, effleure ma joue avant de réarranger une mèche folle.

- Je t'ai eu, Petite Louve

J’ai l’impression de sentir quelque chose de tendre dans sa voix et, quand ses lèvres se posent sur les miennes, je l’embrasse à mon tour, avant de lui mordre doucement le nez.  Je me laisse ensuite glisser sur le côté, mes jambes encore à demi enchevêtrées entre les siennes, et cherche sa main. Je la trouve enfin et, me calant contre lui, murmure :

- Non, c’est moi qui t’ai eu.

Je ferme un instant les yeux puis demande, les yeux tournés vers le ciel :

- Quelque chose de prévu, ce soir ? Tu aimes manger asiatique ?



_________________
 



« The house was awake
With shadows and monsters »


« I'm meaner than my demons
I'm bigger than these bones »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 47
Membre du mois : 0
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 22
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit : @Lullaby
Caractère : Courageux - Impulsif - Protecteur - Possessif - Observateur - Tête Brûlée - Loyal

Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight    Lun 24 Juil - 22:26


Now we're lost somewhere in outer space [Flashback]


Featuring Théa Maya Thorsen


Une grande tranquillité envahit le loup dans cet instant de jeu. Ils sont allongés dans la neige, l'un au-dessus de l'autre et il sait très bien qu'il l'a mise en position de force la louve. Il l'aime, il ne peut nier ce qu'il ressent. Dans ces instants, il est à la fois prédateur et proie. Il la veut, il la désire. Il veut la protéger et la chérir. Il est tellement pris dans ses sentiments, dans ce tourbillon d'émotions, qu'il l'embrasse. Il était tout seul aux commandes, son loup ne faisant qu'un avec lui. Il ne savait pas comment cela se déroulait pour être définitivement avec sa compagne. Y avait-il une cérémonie pour ce genre de choses ? Il aurait bien voulu se mordre la lèvre, mais il avait les lèvres occupées là tout de suite. D'autant qu'il fut surpris quand Théa lui rendit son baiser. Et d'autant plus qu'elle lui mordit doucement le nez. Il la regarde alors avec des yeux ronds de surprise.

Elle se laisse glisser sur le côté, leurs jambes encore emmêlées entre elles et elle cherche sa main mais elle finit par la trouver. Il la sent bien, calée contre lui. Il ne s'attendait tellement pas à ce que ce soit réciproque. Après tout, il lui avait avoué l'avoir « espionné », ou plutôt veillé sur elle, elle n'avait pas mal réagit pour autant. Il se mord la lèvre. Pourquoi doutait-il alors qu'elle lui avait répondu ? Son loup en lui voulait le gronder pour de telles choses. Son cœur battait la chamade. Il avait peur. Peur de la perdre alors qu'il venait de la trouver. Il avait aussi peur de tout gâcher. Il n'avait jamais eu de compagne autrefois. Il ferme les yeux et cale sa tête au-dessus de la sienne. Il inspire et se prend son odeur en pleines narines. C'était si apaisant. L'instant était apaisant. Il voulait en profiter. Il serra doucement sa main alors qu'elle murmurait:


- Non, c'est moi qui t'ai eu.

Touché. Il ferme les yeux et ne peut s'empêcher de sourire. Il donnerait tout pour elle, ferait tout pour elle. Il se sentait tout de même un peu gêné de n'être habillé que d'un jogging pour cette occasion. Il profite de l'instant et dépose un baiser dans ses cheveux avant de l'encercler de ses bras alors qu'elle demande:

- Quelque chose de prévu, ce soir ? Tu aimes manger asiatique ?

Il sourit. Il n'a jamais rien de prévu. Il lui caresse la joue et baisse la tête vers elle. Il entend son ventre gronder. Effectivement il avait faim. Il s'était transformé deux fois en peu de temps et cela usait de l'énergie.

« Rien de rien, Petite Louve. »

Il devait vraiment s'améliorer au niveau des surnoms, il devait bien se l'avouer. Mais il n'était pas du tout habitué. Il ajouta et demanda ensuite:

« J'adore ça, tu connais un endroit sympa où l'on pourrait aller ? »

Il commence à se redresser et l'adosse contre elle.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[FB] Now we're lost somewhere in outer space - avec Lorenzo Knight
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yohann From Outer Space
» ∆ lost and insecure
» SCARLET-ROSE + I believe I believe you could love me but you're lost on a road to misery
» “ lost in the pages of self-made cages / harkness.
» THE LOST BABIES !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragnarök :: 
Valhöll
 :: 
Les Vanes
 :: 
Domaine de Skoell
-
Sauter vers: