AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
[Livre I] Promenons-nous dans les bois, et nous verrons qui mange qui...

avatar
Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Messages : 403
Membre du mois : 4
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 29
Célébrité : Mads Mikkelsen
Crédit : Schizophrenic
Caractère : Ferme » Suspicieux » Créatif » Intransigeant » Discret » Dénué de compassion
Métier : Garde Myklebust
Affinités :

Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: [Livre I] Promenons-nous dans les bois, et nous verrons qui mange qui...   Jeu 20 Avr - 0:18


Crédit Inconnu



Après le 06 Janvier 2018



Si le couvre-feu sonne comme une loi stricte à respecter pour certains, d'autres en revanche n'en retiennent qu'une contrainte supplémentaire dans leur vie quotidienne. La prudence est mère de sureté mais parfois même le plus sage des enfants doit passer outre les règles de celle qui lui a donné la vie.

Ce soir une ombre a fendu la nuit à une vitesse bien supérieur à celle de l'oeil humain, pour autant elle sait que la technologie pourrait tout de même capter son image, même floue. C'est pourquoi entre autre cette ombre ne se meut que dans les ténèbres, en hauteur autant que possible afin de rester hors de portée du regard d'un éventuel observateur plus curieux ou simplement hasardeux. En premier lieu pour sortir de la ville, ensuite pour prendre la direction de l'aérodrome, et après  bifurquer vers la forêt pour finalement prendre la direction du cimetière militaire.

S'arrêtant un instant à l'entrée des lieux l'ombre laisse ses sens lui faire profiter de l'ambiance malgré la nuit et la brume qui habille l'endroit comme un voile opaque seulement percé par les rayons lunaires. Pour cette ombre nul désir de recueillement, simplement elle accueille les souvenirs que lui apporte l'objet de cet endroit. La seconde guerre mondiale est à l'honneur ici bas, ou plutôt ceux qui sont morts pendant ce conflit. Le bruit des combats, l'odeur du sang et de la mort. Marquant pour les esprits n'ayant connu qu'un ou deux conflits de cette envergure, un combat parmi tant d'autres lorsque que l'on en a connu davantage.

Ses sens l'aident à présent que l'ombre s'est élancée dans une allée à la poursuite de son objectif. Une tombe doit être fouillée, ce qui ne pouvait être fait la journée pour de multiples raisons notamment à cause du jour précisément. Une fois son sacrilège funéraire effectué et un petit coffret en main, l'ombre laisse le tombeau ouvert et reprend le chemin de la sortie.

Mais alors qu'elle pose le pied sur le seuil du cimetière, elle capte une conversation. Un rapide saut dans les ténèbres et elle tend l'oreille.


Crois-tu qu'on en croisera ce soir? Avec le couvre-feu ce serait surprenant surtout ici. demande le premier des deux interlocuteurs qui sans le savoir venaient de se dévoiler à l'ombre nocturne.

Cette dernière affiche un sourire amusé, un brin sadique, car elle pressent que le reste de la nuit pourrait être animée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Modo ♦️ “Le Chaos n'est qu'un principe méconnu de l'Ordre.”
Messages : 1824
Membre du mois : 13
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 34
Célébrité : Michael Fassbender
Crédit : Kanala
Caractère : Organisé » Impulsif » Séducteur » Manipulateur » Rusé » Menteur
Métier : Avocat - Cabinet Týr
Affinités : ♦️ Histoire ♦️ Liens ♦️ Rp ♦️ Tel



Modo ♦️ “Le Chaos n'est qu'un principe méconnu de l'Ordre.”
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Promenons-nous dans les bois, et nous verrons qui mange qui...   Dim 23 Avr - 20:52

Le 09 janvier 2018




Prudence est mère de sureté ! C’est pourtant simple à comprendre non ? C'est en étant vigilant et en agissant avec prudence, que l'on évite les dangers. Il n’y avait pas plus clair que ça et pourtant j’étais bien là à fureter dans la nuit alors que la loi martiale avait mis en place un putain de couvre-feu. Bien entendu je n’étais pas là pour le plaisir car jamais je n’aurais eu l’idée de faire courir autant de risque à ma couverture de simple avocat. Mais comment aurais-je pu dire non à celle qui m’avait ouvert les yeux concernant Bael ? De plus je me doutais bien qu’elle n’était pas venue me recruter pour me jeter dans la gueule du loup moins d’un mois plus tard. Les risques devaient être minimes pour quelqu’un tel que moi !
Cependant, j’aurais aimé qu’elle me dise ce que contenait ce foutu coffre, elle avait tenu à garder le secret mais ce n’était pas pour me plaire. Elle ne m’avait même pas donné un indice. Aussi, je lui avais envoyé un message pour lui faire remarquer qu’elle n’avait pas été des plus sympas. Bien sûr, il était hors de question d’essayer de voir si elle m’avait répondu puisque j’avais éteint mon portable. Quand on jouait au hors la loi, il était préférable de se faire discret. D’ailleurs, ma simple tenue montrait que je voulais me fondre la nuit… Pas de costard ! Mes des vêtements chauds et confortables. Bref, je pourrais fuir rapidement en cas de souci.

Par deux fois j’avais du me cacher alors que j’avais choisi de loger pour la nuit dans l’hôtel le plus proche du cimetière et ce n’était pas du tout ce a quoi j’étais habitué. La décoration était inexistante et le confort des plus rudimentaire. En bref, je ne remettrais plus jamais les pieds là bas et ne laisserais pas de pourboire. Parce que oui, j’en laissais des fois… rarement !
Ce fut à cet instant, alors que j’étais tout près de l’entrée du cimetière, que je dus me planquer dans l’obscurité. L’ombre des buissons denses entourant les lieux me fit une excellente cachette. Je tendis l’oreille pour tenter de d’entendre la conversation mais je n’en captais que quelques brides. Impossible de savoir combien ils étaient, qui ils étaient, et ce qu’ils faisaient là. Je n’aurais pas hésité s’il s’agissait de petits cons à la recherche de sensations fortes ou de créatures mais je n’en savais foutrement rien.

Je retenais donc un soupir et jetais un coup d’œil au clocher. Mon contact avait-il récupérer le coffre ? Je l’espérais car je n’avais pas envie de traîner plus longtemps dans le coin. Je souhaitais aussi qu’il ne tombe pas sur les autres hors la loi car je n’avais pas forcément envie d’intervenir. Mais Aslaug voulait ce coffre et je me devais de lui remettre. Après tout, elle me faisait peut-être passer un test !





..

_________________
Child of the Demon
“Quand les démons veulent produire les forfaits les plus noirs, ils les présentent d’abord sous des dehors célestes.”

Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Messages : 403
Membre du mois : 4
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 29
Célébrité : Mads Mikkelsen
Crédit : Schizophrenic
Caractère : Ferme » Suspicieux » Créatif » Intransigeant » Discret » Dénué de compassion
Métier : Garde Myklebust
Affinités :

Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Promenons-nous dans les bois, et nous verrons qui mange qui...   Sam 29 Avr - 0:00


Crédit Inconnu



Le 09 Janvier 2018



Tandis que j'étais là dissimulé dans l'ombre de la nuit à écouter les deux nouveaux venus, ma main se serrait autour du coffret que je portais. Hors de question de le laisser tomber ! Cet objet ne m'était nullement cher en lui même, en revanche les informations que je devais obtenir en échange elles l'étaient.

Les autres Gardes de ma lignée et moi moi-même devions trouver une femme, et celui qui cherchait ce coffre avait semble-t-il des informations à me fournir à ce sujet. Ma rencontre avec ce contact avait eu lieu alors que j'évoluais au sein des milieux diplomatiques où j'avais mes habitudes, usant des mon expérience d'ancien ambassadeur du temps où j'étais encore humain. Il était courant dans ce domaine que chacun soit à la recherche de tel ou tel jouet, objet ou humain. L'immunité diplomatique permettait tellement de chose, notamment de ne pouvoir être inquiété par la justice d'aucun pays.

Reportant mon attention sur les deux insomniaques je décidais de ne pas me montrer pour le moment, privilégiant ma mission au plaisir d'un combat nocturne. C'est ainsi que j'évoluais d'une zone d'ombre à l'autre afin de les contourner.

Mais alors que je pensais pouvoir évoluer dans la nuit tranquillement je découvris alors un autre visiteur, cette fois-ci dissimulé derrière un buisson. Décidément cette nuit semblait rassembler en un même lieu tous les courageux bravant le couvre-feu. En réfléchissant un instant j'en vins à me demander si ce troisième homme n'était pas mon contact, ou un simple quidam. Joueur je choisis de m'approcher de lui sans me faire remarquer afin de le surprendre.


(EDIT suite lancé de dé)

Usant de mes capacités de vampire je m'approchais sans un bruit de ma cible, parvenant à la rejoindre sans que quiconque ne s'en aperçoive. Tandis que je progressais j'essayais de capter un maximum d'informations à son sujet grâce à mes sens affutés: odeur, sexe, taille. Un homme. Je m'arrêtais dans son dos, accroupi tout comme elle, à moins d'un mètre et choisi de me révéler à mon interlocuteur seulement.

Est-ce moi que vous attendez tapis derrière ce buisson? lui demandai-je pour toute présentation, amusé à l'idée de sa réaction.

Je me mis à sa place l'espace d'un instant. Surpris ainsi ma réaction spontanée serait l'assaut, c'est pourquoi je m'étais stoppé à un mètre de lui, de manière à pouvoir éviter toute attaque instinctive de sa part. Après tout il était de notoriété publique désormais que les humains n'étaient pas les seuls à fouler cette terre.



» PV ♦ 18
» FO ♦  3 – Bonus ponctuel non utilisé
» RL ♦  1  
» AF ♦  0 / Pas d’arme à feu – pas de balle en argent.
» AB ♦  2 - couteau de combat, lame en argent noir pour éviter les reflets la nuit
» PM ♦  0
» Actions effectuées dans ce post ♦ 1 - Julien tente d'arriver juste derrière Samuel sans se faire repérer ni de ce dernier ni des deux pnj.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 442
Membre du mois : 710
Date d'inscription : 11/10/2016

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Promenons-nous dans les bois, et nous verrons qui mange qui...   Sam 29 Avr - 0:00

Le membre 'Julien Guillemaud' a effectué l'action suivante : On passe à l\'action !


'ACT' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Modo ♦️ “Le Chaos n'est qu'un principe méconnu de l'Ordre.”
Messages : 1824
Membre du mois : 13
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 34
Célébrité : Michael Fassbender
Crédit : Kanala
Caractère : Organisé » Impulsif » Séducteur » Manipulateur » Rusé » Menteur
Métier : Avocat - Cabinet Týr
Affinités : ♦️ Histoire ♦️ Liens ♦️ Rp ♦️ Tel



Modo ♦️ “Le Chaos n'est qu'un principe méconnu de l'Ordre.”
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Promenons-nous dans les bois, et nous verrons qui mange qui...   Mer 3 Mai - 22:47

Le 09 janvier 2018




Je n’étais absolument pas à l’aise dans cette situation… et je détestais ça ! J’espérais alors que ma présence ici n’était pas qu’un foutu test de la part d’Aslaug ou je… je ne savais pas encore mais je le ferais. De plus le moment était mal choisi pour réfléchir à une éventuelle vengeance puisque je devais être sur le qui-vive. Super avocat ou pas, je n’avais pas le droit de déroger à la règle du couvre-feu. L’avantage à cette loi stupide était que je ne risquais pas de me tromper d’interlocuteur !
Telle avait été la pensée qui me traversait l’esprit lorsque j’avais entendu des voix dans le cimetière. Je fronçais les sourcils. J’étais censé rencontrer une seule personne ! Mon briquet tempête dans ma main à l’intérieur de ma veste, j’hésitais. Était-ce un piège ? Ces personnes n’avaient-elles rien à voir ? Impossible de répondre. Je m’étais donc approché et dissimulé dans un buisson pour observer les individus.

Ils étaient au nombre de deux. Mon contact pouvait avoir un garde du corps ! Je tendais l’oreille et tentais de capter ce qui se disait mais ce n’était pas une réussite. Mentalement je regrettais, en tant que semi-démon, que nos sens ne soient pas plus aiguisés. Je le regrettais davantage en entendant une voix dans mon dos qui m’aurait fait frôler l’infarctus si j’avais été cardiaque.
Je me retournais immédiatement, surpris certes, mais en possession de tous mes moyens. Je détaillais l’homme de la tête aux pieds. Il paraissait lugubre et n’avait rien d’avenant mais il avait cependant de la prestance, il en imposait de par sa façon d’être. Après presque une minute je prenais la parole dans un murmure que lui seul pourrait entendre.



- Une chance que je ne sois pas cardiaque, déclarais-je d’un ton neutre. Je pourrais répondre que je n’attendais personne et que je regardais pousser l’herbe mais cela serait déplacé et il est risqué de traîner là ! continuais-je en indiquant l’heure sur l’enseigne de la pharmacie.


Puis je me souvenais les voix dans le cimetière. J’indiquais ce dernier d’un signe de tête à l’homme…


- Vous êtes venu seul ou est-ce que ceux-là sont vos acolytes en cas de non coopération de ma part ? demandais-je en haussant les épaules. Si c’est le cas, je n’ai qu’une parole donc ils peuvent se tirer et nous pouvons, quant à nous, aller dans un lieu plus discret, continuais-je en indiquant la clé de la chambre d’hôtel. Oh ! Et ce n’est pas une proposition indécente, ajoutais-je un sourire en coin.


Mes paroles pouvaient sembler autoritaires mais c’était surtout de la prudence de ma part. Aslaug voulait ce coffret et je ne comptais pas repartir bredouille. Je n’avais pas répondu positivement immédiatement car j’avais pesé le pour et le contre. Maintenant que ma loyauté avait vacillée de son côté à elle je ne voulais pas me planter dès ma première mission.



..

_________________
Child of the Demon
“Quand les démons veulent produire les forfaits les plus noirs, ils les présentent d’abord sous des dehors célestes.”

Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Messages : 403
Membre du mois : 4
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 29
Célébrité : Mads Mikkelsen
Crédit : Schizophrenic
Caractère : Ferme » Suspicieux » Créatif » Intransigeant » Discret » Dénué de compassion
Métier : Garde Myklebust
Affinités :

Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Promenons-nous dans les bois, et nous verrons qui mange qui...   Sam 6 Mai - 1:40





Le 09 Janvier 2018



L'effet de surprise espéré fut total et j'en fus amusé, même si je n'en laissais alors rien paraître. Tout en le détaillant plus empilement j'écoutais ses paroles et j'appréciais d'hors et déjà une chose chez mon interlocuteur du soir. Il parlait directement et ne s'embrassait d'aucune formalité. Parfait, cela nous ferait gagner du temps.

Ces deux-là ne sont pas avec moi et peuvent bien mourir que je n'en ai que faire. lui dis-je en réponse à ses mots, lui laissant comprendre s'il relevait que la mort d'autrui n'était pas quelque chose qui pouvait me troubler.

Ignorant tout de lui sinon son intérêt pour le coffret et ses informations quant à ma cible, je préférais lui communiquer ce point, comme une remarque ou un conseil. Ne cherche pas à m'enfler.


Je vous suis. ajoutai-je simplement après sa proposition de rejoindre un lieu plus discret, c'était là une bonne idée.

Reculant doucement, masquant volontairement ma capacité à ne pas faire de bruit en me calant sur les quelques sons qu'il émettait en évoluant derrière le buisson où avait débuté notre conversation, nous nous éloignâmes avec prudence des deux badaud qui conversaient devant nous.

Après avoir mis une distance raisonnable entre eux et nous je choisis de rendre la parole afin de tenter d'obtenir quelques informations à son sujet.


Le contenu de ce coffret doit avoir une sacrée valeur pour poussez quelqu'un à braver le couvre-feu. J'aurais tout aussi bien pu vous le faire livrer. dis-je en esquissant un très discret sourire. Mes paroles pouvaient paraître ridicules mais elles comportaient volontairement une ou deux failles pour le pousser à réagir et avec un peu de chance à en dévoiler un peu sur lui.

Quoi qu'il en soit j'espère que vous avez les informations demandées en échange de cet objet. ajoutai-je encore avant de me taire alors que nous arrivions enfin devant l'hôtel qu'il avait cité un peu plus tôt.



» PV ♦ 18
» FO ♦  3 – Bonus ponctuel non utilisé
» RL ♦  1  
» AF ♦  0 / Pas d’arme à feu – pas de balle en argent.
» AB ♦  2 - couteau de combat, lame en argent noir pour éviter les reflets la nuit
» PM ♦  0
» Actions effectuées dans ce post ♦ 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Modo ♦️ “Le Chaos n'est qu'un principe méconnu de l'Ordre.”
Messages : 1824
Membre du mois : 13
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 34
Célébrité : Michael Fassbender
Crédit : Kanala
Caractère : Organisé » Impulsif » Séducteur » Manipulateur » Rusé » Menteur
Métier : Avocat - Cabinet Týr
Affinités : ♦️ Histoire ♦️ Liens ♦️ Rp ♦️ Tel



Modo ♦️ “Le Chaos n'est qu'un principe méconnu de l'Ordre.”
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Promenons-nous dans les bois, et nous verrons qui mange qui...   Lun 8 Mai - 0:18

Le 09 janvier 2018





Mourir ? Carrément ? J’esquissais l’ombre d’un sourire… Je ne prenais même pas la peine de paraître choqué par les paroles de l’homme puisque j’étais du même avis. Je les aurais volontiers fait cramer ces hors-la-loi ! Non pas pour respecter le couvre-feu… J’étais moi-même dehors ! Mais uniquement pour le plaisir de débarrasser la planète de ce genre de vermine. Il fallait avouer que cela me manquait de ne pas pouvoir créer quelques torches humaines ces derniers temps. Cependant, je suivais les ordres et ne me risquais pas à autre chose. J’étais tout de même en période probatoire !


- Ce couvre feu ne sert vraiment à rien apparemment ! Enfin, ce n’est pas surprenant, déclarais-je en levant les yeux au ciel avant d’observer dans la direction des chuchotements. Encore des cons qui cherchent des créatures surnaturelles. Avec un peu de chance ils en verront avant de se faire bouffer.


Puis je lui avais indiqué que je ne voulais pas traîner dans le coin. Bien sûr je ne me réjouissais pas de retourner dans l’hôtel miteux mais je n’avais pas le choix.
Je passais devant l’homme en lui indiquant d’un signe de tête la direction à suivre. Cette dernière n’était pas celle de l’entrée principale de l’hôtel puisque je n’étais pas censé être sorti de ma chambre. Mais je n’eus pas le temps de le dire à mon contact qui reprit la parole pour me parler du coffret. Je haussais les épaules à la suite de ses propos.



- Il doit effectivement avoir de la valeur aux yeux de la personne que me l’a demandé et pour la livraison, peu importe. Du moment que je le récupère ! Je marquais une pause. Et puis les balades nocturnes ne sont pas mortelles… ou rarement ! Oui je me fichais du couvre feu ; du moment que je n’étais pas pris. On va passer par l’issue de secours.


Je faisais descendre l’échelle qui menait à ma chambre en silence et je grimpais le premier avant d’entrer dans ma chambre. Le dossier était posé sur une table entourée de deux chaises mais je ne le touchais pas de suite. Je récupérais ma propre bouteille de cognac et me tournais vers l’homme.


- Installez-vous, dis-je en indiquant la table sur laquelle était le dossier. Un verre ? Bien entendu le cognac et les verres ne viennent pas de cet… hôtel.




..

_________________
Child of the Demon
“Quand les démons veulent produire les forfaits les plus noirs, ils les présentent d’abord sous des dehors célestes.”

Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Messages : 403
Membre du mois : 4
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 29
Célébrité : Mads Mikkelsen
Crédit : Schizophrenic
Caractère : Ferme » Suspicieux » Créatif » Intransigeant » Discret » Dénué de compassion
Métier : Garde Myklebust
Affinités :

Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Promenons-nous dans les bois, et nous verrons qui mange qui...   Ven 12 Mai - 23:46





Le 07 Janvier 2018



Mon interlocuteur de la soirée dévoilait peu à peu son caractère, plus ou moins consciemment je l'ignorais. Toujours était-il que j'écoutais ses mots avec soin, relevant ci et là les intonations, les expressions, ou encore son rythme cardiaque grâce à mon ouïe de vampire. C'est ainsi que j'avais perçu son excitation lorsque j'avais évoqué mon indifférence quant à la mort éventuelle des deux étrangers.

Etait-il simplement mut par l'adrénaline de braver le couvre-feu ou cela dissimulait un mépris pour les humains qui voulaient rencontrer des créatures surnaturelles comme il venait de les désigner? N'y croyait-il pas lui-même et trouvait-il cela méprisable? Curieux je décidais de parler en ce sens.


Il ne s'agit que d'une façade politique pour donner l'impression à la population que l'autorité prend les choses en mains. Mais à mon sens il ne s'agit que d'une façade pour masquer leur impuissance. dis-je donc dans un premier temps avant de poursuivre dans la foulé. Pour autant ces deux là ne sont pas à l'abri d'en croiser s'ils cherchent bien… Du moins c'est ce que semble prouver cette fameuse vidéo sur le net. dis-je en esquissant un léger sourire après avoir pesé volontairement un bref silence entre mes deux phrases.

Je jouais un brin il était vrai mais cela ne pouvait lui faire comprendre ce que j'étais, la majorité des humains n'étaient pas si sensibles ou si futés pour en faire la déduction. Cependant j'étais curieux de voir sa réaction cette fois-ci, tendant l'oreille pour écouter à nouveau les battements de son coeur.

Tandis que nous arrivions devant l'hôtel je le suivis derrière l'édifice, appréciant ce souhait de discrétion. C'est alors qu'il reprit la parole à propos du coffret pour au final ne rien dévoiler à son sujet de croustillant hormis qu'il n'était pas le destinataire de l'objet en question. Je montais l'échelle à sa suite pour entrer à mon tour dans sa chambre. Un regard à la pièce et mes yeux se posèrent sur une table sur lequel trônait un dossier. Il semblerait bien qu'il ait tenu parole, et tant mieux pour lui car dans le cas contraire je ne le quitterais pas sans le lui faire payer durement.


Dans ce cas je veux bien. dis-je pour la forme à sa proposition de boire un verre. Charmant endroit. ajoutais-je avant de poursuivre dans le vif du sujet.

Voici le coffret. repris-je en le déposant sur la table, et de poursuivre avec une question. Qu'avez-vous trouvez concernant Cassandra Raulne? ajoutais-je encore sur le même ton que jusqu'alors, l'invitant à me suivre dans la conversation qui s'engageait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Modo ♦️ “Le Chaos n'est qu'un principe méconnu de l'Ordre.”
Messages : 1824
Membre du mois : 13
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 34
Célébrité : Michael Fassbender
Crédit : Kanala
Caractère : Organisé » Impulsif » Séducteur » Manipulateur » Rusé » Menteur
Métier : Avocat - Cabinet Týr
Affinités : ♦️ Histoire ♦️ Liens ♦️ Rp ♦️ Tel



Modo ♦️ “Le Chaos n'est qu'un principe méconnu de l'Ordre.”
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Promenons-nous dans les bois, et nous verrons qui mange qui...   Dim 14 Mai - 17:26

Le 09 janvier 2018





Jouer au simple humain dénué de tout don était devenue une habitude ! Mais il s’agissait aussi d’un jeu, d’une sorte d’interprétation et j’aimais cela. Je ne me comportais pas de la même façon avec tout le monde et étais rarement moi-même face à autrui. Cependant, ce soir, la donne était différente. J’imaginais bien que la personne qui me livrait le coffret n’était pas un enfant de cœur et je ne me forçais pas à jouer un jeu… celui de l’horreur face à l’éventualité que les deux inconnus pourraient se faire tuer. Non ! Je lui disais clairement que je m’en fichais royalement et que s’il leur arrivait quelque chose cela leur ferait les pieds. Ce serait même amusant de mon point de vue. Mais je ne ferais rien contre eux même si j’avais eu l’envie de le faire… J’avais d’autres chats à fouetter cette nuit.
Curieux, j’écoutais mon interlocuteur me dire ce qu’il pensait de cette histoire de couvre feu en remettant en cause les politiques. J’affichais à ce moment là un sourire entendu ! Évidemment que nos politiciens étaient dépassés par tout cela.

Puis je fronçais les sourcils lorsqu’il déclara que nos deux voisins inconnus couraient peut-être réellement le risque de croiser quelque chose de surnaturelle. Je regardais alors autour de nous mais déjà il précisait ces mots en parlant de la vidéo. Je me contentais de hausser les épaules ! Cette vidéo ne m’intéressait absolument pas et ne me concernait pas le moins du monde… Aussi je ne répondais pas concernant la politique merdique de ce pays mais le faisais à propos des derniers mots de mon inconnu.



- Effectivement, c’est ce qu’elle semble montrer ! Mais cela me laisse perplexe… Je me doute bien que même en étant au courant l’État aurait pu se planter en ne supprimant pas la vidéo assez rapidement. Mais ces créatures… comment auraient-elles fait pour passer inaperçues si longtemps ? … En maitrisant les technologies et en étant cachées parmi nous ? Alors comment une fuite a-t-elle pu se produire ? demandais-je pensivement. Je marquais une pause. Du coup, toutes ces questions m’amènent à me demander si tout ça n’est pas qu’une supercherie.


Toutes mes paroles étaient la vérité… du moins les dernières ! Je me demandais réellement comment les vampires et les loups avaient-ils pu merder à ce point. Maintenant qu’ils étaient à découvert, ils allaient forcément être traqués !
Mais le lieu était mal choisi pour ce genre de débat et puis nous n’étions pas là pour ça. Il ne nous fallu que quelques minutes pour nous retrouver dans ma chambre d’hôtel miteuse. Je versais deux verres de cognac en répondant avec un sourire en coin.



- Charmant endroit pour un dépressif suicidaire oui… mais je n’avais pas trop le choix à proximité du cimetière, avouais-je avec un haussement d’épaules avant de revenir vers la table avec les deux verres.


J’observais le coffret quelques secondes avant de reporter toute mon attention sur l’homme. Je prenais place et ouvrait le dossier. J’étalais quelques photos prises de certaines personnes de manière à ce qu’il puisse les voir à l’endroit.


- Visiblement elle vivait chez son frère… J’ai bien dit vivait car je ne l’ai pas vu une seule fois là-bas. Cependant je n’ai pas eu le loisir d’y faire le pied de grue, précisais-je. J’ai néanmoins pu photographier les membres de la famille avec qui elle pourrait rentrer en contact, ou inversement. Il y a le père, la mère, le fils et la fille, c’est la brune. La blonde doit être une amie des gosses.


Je me taisais ensuite. Laissant à l’homme le temps d’étudier les photographies.




Pour info:
 

..

_________________
Child of the Demon
“Quand les démons veulent produire les forfaits les plus noirs, ils les présentent d’abord sous des dehors célestes.”

Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Messages : 403
Membre du mois : 4
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 29
Célébrité : Mads Mikkelsen
Crédit : Schizophrenic
Caractère : Ferme » Suspicieux » Créatif » Intransigeant » Discret » Dénué de compassion
Métier : Garde Myklebust
Affinités :

Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Promenons-nous dans les bois, et nous verrons qui mange qui...   Sam 20 Mai - 15:48





Le 09 Janvier 2018



Sa réflexion à propos de la vidéo se tenait, mais j'étais bien placé pour savoir que la compétence d'une majorité pouvait être réduite à néant par la bêtise d'un seul élément. Nous autres vampires savions quelle lignée apparaissait sur la vidéo, et cela nous agaçait au plus haut point. Tant de siècles de secret ainsi mis en péril par quelques idiots incapables de travailler correctement.

Possible que cela soit une supercherie, mais qu'auraient à y gagner les autorités? Elles sont à ce jour dans une position délicate où leur incompétence est mis en lumière. ajoutai-je, curieux de pouvoir débattre de ce sujet avec un autre individu que vampire, quand bien même ce n'était pas là le but de cette rencontre.

Ne répondant pas à son trait d'humour au sujet de la décoration de la pièce, je choisis plutôt de me concentrer sur les pièces du dossier qu'il venait de placer devant moi. Des photos de famille, parfait. Voilà qui nous permettrait de mettre en place une surveillance pointue. Seule en Norvège, elle chercherait tôt ou tard à rencontrer ces personnes. L'humain éprouve un besoin irrépressible de contact, à part un ou deux ermites parmi l'humanité. Et elle n'avait rien d'un ermite, en dépit de sa peur probable d'attirer nombre de problèmes jusqu'à eux.


Bonne qualité d'image, visages clairement identifiables. Parfait. Vous avez l'adresse je suppose? demandai-je tout en faisant défiler les photos entre mes mains.

J'ignorais la valeur de ce coffret pour son destinataire, mais à mes yeux celui-ci s'avérait fort précieux au vue des informations recueillies ce soir. Il n'était plus question de surveillance à présent, nous allions carrément devenir leurs ombres. Vampires la nuit, humains spécialement formés le jour. Nous comptions dans nos rangs bon nombres d'individus compétents, dans les deux races. L'étau se resserrait sur Cassandra Raulne, et sa famille allait contribuer à sa capture, de gré ou de force.

Lorsqu'il évoqua une blonde amie des gosses je ne tiquais pas dans un premier temps, mais lorsque je vis son visage j'affichais un sourire qu'il estimerait peut-être être simplement dû à la satisfaction de son dossier.

En vérité je venais de reconnaitre cette blonde, il s'agissait de Gaïa la pomme de Maja. Etait-ce voulu par la vampire? Ou un simple concours de circonstance? Il me faudrait lui en toucher deux mots prochainement, par simple curiosité. En tant que ma supérieur elle avait forcément en sa possession davantage d'informations que moi, mais si je pouvais faire le lien, d'autres le pourraient peut-être aussi et il fallait donc redoubler de prudence.


Je suis pleinement satisfait de cette échange. lui dis-je en vidant le verre d'un coup. Goût insipide et sans saveur, paradoxalement. En tant qu'humain j'appréciais ce genre d'alcool, mais depuis que j'étais vampire le sang était la seule saveur ici-bas question boisson.

Si d'aventure vous auriez besoin d'autres services, n'hésitez pas à me contacter par le même moyen. Vu ce que vous m'avez fourni ce soir, je suis certain que nous aurons à nouveau intérêt à faire affaire ensemble. lui dis-je en lui offrant un sourire franc.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Modo ♦️ “Le Chaos n'est qu'un principe méconnu de l'Ordre.”
Messages : 1824
Membre du mois : 13
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 34
Célébrité : Michael Fassbender
Crédit : Kanala
Caractère : Organisé » Impulsif » Séducteur » Manipulateur » Rusé » Menteur
Métier : Avocat - Cabinet Týr
Affinités : ♦️ Histoire ♦️ Liens ♦️ Rp ♦️ Tel



Modo ♦️ “Le Chaos n'est qu'un principe méconnu de l'Ordre.”
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Promenons-nous dans les bois, et nous verrons qui mange qui...   Sam 27 Mai - 20:49

Le 09 janvier 2018





Je faisais mine de réfléchir aux propos de l’homme alors que je savais pertinemment que cette vidéo montrait des créatures belles et bien réelles. Cependant, en tant que parfait faux humain, je me devais d’être sceptique. J’aurais pu continuer sur cette voie mais je n’en fis rien. Pensif, je passais ma main sur ma joue où une barbe très récente faisait son apparition. J’adorais mais cela n’allait pas avec mon statut d’avocat malheureusement.
Je ne m’égarais pas plus longtemps et reprenais la parole.



- Il est vrai que vu de ce point vu les autorités n’auraient rien à gagner, avouais-je. Cependant, parler d’incompétence est un peu fort non ? A moins que vous sous-entendiez que le gouvernement était parfaitement au courant de l’existence de ces créatures !


Et bien oui, je débattais au sujet de cette vidéo comme si cela pouvait vraiment être important pour moi. Pourtant son avis ne m’apporterait rien et je n’étais même pas concerné par cette vidéo ! Oui, les simples mortels sans don connaissaient à présent l’existence des vampires et lycaons… si on partait du principe qu’ils croyaient en ce qu’ils avaient vu dans cette fameuse vidéo.
Et en quoi cela pouvait-il intéressé un semi-démon tel que moi ? Nous savions être discrets même si l’entente au sein de notre groupe s’était divisée.

Toutes ces pensées silencieuses m’avaient conduites jusqu’à ma chambre d’hôtel miteuse où je constatais que l’homme n’était pas là pour faire de l’humour mais uniquement pour affaire. Je lui offrais tout de même un verre avant que l’échange ne commence. J’observais le coffret sans même le prendre ! Je ne savais pas ce qu’il pouvait et devait contenir.
Ayant obtenu ce que je convoitais je replissais ma part du contrat. Je donnais les photos et laissais le destinataire de ces dernières les observer. Un simple hochement de tête accueilli le compliment qu’il me fit ! L’avantage d’être son propre patron était que l’on pouvait prendre le temps d’espionner des gens… passe-temps que j’avais trouvé divertissant ! Détective devait être un boulot intéressant… mais rapportait-il autant que le mien ? Pas sûr.



- Oui, j’ai préféré ne pas la noter au dos d’une photo, répondis-je en glissant une enveloppe vers l’homme. Ils vivent sur la Rive Gauche. L’adresse complète est à l’intérieur.


Tout en observant les photos, il afficha un sourire qui me laissa penser qu’il était satisfait de ce que je lui avais apporté. Ses paroles me le confirmèrent ! Buvant une gorgée, je regardais l’inconnu vider son verre alors que je lui répondais.


- Il en est de même de mon côté, déclarais-je avec franchise. Et question affaires, je serais ravi d’en traiter de nouvelles avec vous. Je marquais une pause. Une deuxième chambre est louée dans l’hôtel si vous ne voulez pas braver une autre fois le couvre feu.


Je ne l’informais que maintenant car j’avais été satisfait de cette rencontre. Il serait préférable qu’il ne se fasse pas chopé ou pire.





..

_________________
Child of the Demon
“Quand les démons veulent produire les forfaits les plus noirs, ils les présentent d’abord sous des dehors célestes.”

Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Messages : 403
Membre du mois : 4
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 29
Célébrité : Mads Mikkelsen
Crédit : Schizophrenic
Caractère : Ferme » Suspicieux » Créatif » Intransigeant » Discret » Dénué de compassion
Métier : Garde Myklebust
Affinités :

Les enterrements donnent souvent des envies de sexe, cela va de pair avec la mort.
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Promenons-nous dans les bois, et nous verrons qui mange qui...   Mer 31 Mai - 0:02





Le 09 Janvier 2018



Je ne sous-entends rien à vrai dire, mais disons que je m'interroge quant au but de l'auteur de cette vidéo. Faire parler, semer le trouble, ou simplement détourner l'attention. Allez savoir. lui dis-je à ce sujet, lui faisant part sans vraiment l'avoir réfléchi de certaines questions qui avaient agité mon esprit lors de sa diffusion. Quoi qu'il puisse en être au final, qu'importe car ce soir je n'étais pas présent pour débattre.

Merci. ajoutai-je simplement à sa suite alors qu'il venait de me tendre l'adresse complète de la famille de ma cible. Je saisi l'enveloppe et en lut le contenu avant d'en enregistrer l'information. Puis de l'écouter lorsqu'il reprit à nouveau la parole.

Il était lui aussi satisfait de notre rencontre, bien. Il était toujours utile d'avoir sous la main quelqu'un pouvant effectuer des recherches discrètes et efficaces, pour qui braver des règles telles qu'un couvre-feu n'était pas une barrière infranchissable.


Parfait. y répondis-je ensuite simplement, après quoi je me levais pour me rapprocher de la fenêtre par laquelle nous étions entrés tous les deux.

Je vous remercie pour cette attention, mais d'autres affaires m'appellent et la nuit est déjà avancée. Quant au couvre-feu…

Je m'interrompis un instant alors que j'avais déjà enjambé la fenêtre et me trouvai déjà sur le palier de l'escalier de secours, plongeant mes yeux dans les siens en affichant un sourire carnassier non dissimulé.

Je ne suis pas celui qui doit craindre le plus ce soir. ajoutai-je, amusé, avant de descendre l'escalier sans me presser.

Pourrait-il capter cet instinct carnassier que j'avais volontairement laisser percé le masque dont je m'étais paré tout au long de cet entretien? Possible et cela n'aurait en soit aucune incidence autre que semer en lui d'éventuelles idées folles. Une fois à terre, je choisis de marcher sur le trottoir, n'étant identifiable par quiconque en l'instant. Je pourrais aisément me fondre dans la nuit si je percevais une patrouille de police approchant de moi, mais pour l'heure j'avais envie de chasser. L'idée de retourner devant le cimetière pour attraper l'un des deux visiteurs inconnus me chatouilla un instant, mais j'optais finalement pour d'autres proies nocturnes.

Ce fut donc avec un sourire aux lèvres, et un frisson me parcourant l'échine, que je pris de la vitesse dans la nuit, mes pas guidés par l'ivresse de mon repas à venir. Heureuse conclusion de cette soirée qui s'avérait fort utile à ma lignée.




Hrp: encore une fois, à toi de conclure Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Modo ♦️ “Le Chaos n'est qu'un principe méconnu de l'Ordre.”
Messages : 1824
Membre du mois : 13
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 34
Célébrité : Michael Fassbender
Crédit : Kanala
Caractère : Organisé » Impulsif » Séducteur » Manipulateur » Rusé » Menteur
Métier : Avocat - Cabinet Týr
Affinités : ♦️ Histoire ♦️ Liens ♦️ Rp ♦️ Tel



Modo ♦️ “Le Chaos n'est qu'un principe méconnu de l'Ordre.”
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Promenons-nous dans les bois, et nous verrons qui mange qui...   Mar 27 Juin - 21:50

Le 09 janvier 2018





Il était peu judicieux de se poser ce genre de questions pour le simple fait que les réponses seraient difficiles à obtenir, voir impossible. Mais la curiosité fait partie de chacun de nous de manière plus ou moins présente. Pour ma part, cette vidéo m’aurait fait me poser davantage de questions si elle m’avait concernée directement mais ce n’était pas le cas. Aucun semi-démon n’était mis en cause et cela était très bien comme cela. Toute cette histoire autour de ces images ne m’intéressait guère.
Cependant, je ne pus m’empêcher de développer la dernière hypothèse soulevée par mon interlocuteur.



- Détourner l’attention ? C’est peut-être LA bonne réponse, dis-je pensif. Imaginons qu’une troisième espèce de créatures existe. Elle se débarrasserait des deux autres en révélant leur existence et en restant, quant à elle, cachée. Je souris, amusé. Quelle folle hypothèse ! Espérons qu’elle ne s’avère jamais vraie…


Puis nous en étions venus à ce qui nous avait menés à cette rencontre. Je n’avais pas lésiné sur les informations que j’avais pu récolter ! Peu m’importait du pourquoi il recherchait cette femme. Sublime inconnue qui m’avait éconduit alors que je voulais la ramener chez elle… et qui n’avait accepté que mon aide pour expliquer au chauffeur où elle voulait aller. C’est comme ça que j’avais su que je n’aurais aucun mal à trouver des informations sur Cassandra Raulne. Car si j’ignorais son identité, j’avais de suite reconnu son visage.
Par les flammes de l’enfer, qu’est-ce que je pouvais être chanceux. Le hasard m’avait permis de conclure avec brio ma première mission confiée par Aslaug.

En voyant l’homme partir en direction de la fenêtre je lui avais annoncé qu’une autre chambre était louée dans l’hôtel. Tout le monde ne se plaisait pas à se balader dehors durant le couvre-feu… C’était d’ailleurs en quelques sortes mon cas. Il me fallait vraiment une bonne excuse pour agir comme je l’avais fait ce soir.
Mon offre fut déclinée mais ce qui m’intrigua le plus furent les paroles et le regard presque animal de l’homme. Aurait-il pu être plus qu’un simple humain ? Je n’en savais foutrement rien et j’avançais près de la fenêtre après qu’il ait disparu de mon champ de vision… Je le vis descendre tranquillement avant de disparaître.



- Peu importe ! déclarais-je en fermant la fenêtre et en oubliant mes précédente parole.


J’observais le coffret et envoyais un message à Aslaug avant de finir mon verre et de filer sous la douche. La nuit ne serait pas confortable mais le sommeil m’était malheureusement nécessaire.



..

_________________
Child of the Demon
“Quand les démons veulent produire les forfaits les plus noirs, ils les présentent d’abord sous des dehors célestes.”

Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] Promenons-nous dans les bois, et nous verrons qui mange qui...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Livre I] Promenons-nous dans les bois, et nous verrons qui mange qui...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons nous dans les bois, pendant que la fée n’y est pas (Septembre 004)
» Promenons-nous dans les bois
» "Walden ou la vie dans les bois", Thoreau
» Mon Livre publié : Ecris Nous
» (red) promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragnarök :: 
En dehors de la ville
 :: 
Banlieue sud
 :: 
Cimetière militaire
-
Sauter vers: