AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Breaking bad | Kyara

avatar
Mortal ♦ Agent de l'Etat
Messages : 438
Membre du mois : 41
Date d'inscription : 05/11/2016
Célébrité : Gal Gadot
Crédit : Minnie
Caractère : Intelligente » Travailleuse » Rieuse » Déterminée » Tacticienne » Esseulée »

Mortal ♦ Agent de l'Etat
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Breaking bad | Kyara   Mar 18 Avr - 17:36

Les bras croisés, adossée à l'embrasure de la porte de mon bureau, je regarde le désastre qui s'étale devant mes yeux. Nous avons été cambriolés il y a deux jours à peine et, pour la première fois depuis… et bien d'aussi loin que je me souvienne, je me sens déstabilisée. Pire encore, je me sens prise au piège, incapable de savoir d'où vient la menace, ce qu'ils me veulent, ce qu'ils ont cherché et, surtout, ce qu'ils ont pu trouver. Je ne fais qu'échafauder des théories depuis que j'ai eu la nouvelle, ne dormant qu'à peine. Je suppose que ça doit commencer à se voir mais je n'ai pas vraiment le temps de me reposer. Il faut que je réfléchisse, que je sache quelle ligne de conduite nous devons aborder. Les journalistes m'ont déjà appelée et assaillie de mails, il va falloir faire une déclaration. Mais dans quel sens l'orienter ? Qu'est ce que nous avons le droit de dire ? L'obligation de taire ?

Et, pire que tout, mon bureau est dans un état catastrophique. Tout a été retourné, les tiroirs ont tous été ouverts et retournés. La sensation d'intrusion dans cet endroit qui a fini par devenir une partie de moi a quelque chose de vraiment désagréable. Je ne pousserais pas le vice à dire que je me sens violée mais, d'une certaine façon, c'est pourtant le cas. Je n'arrive pourtant pas à me résoudre à ranger, pas avant de savoir si quelque chose a disparu. Mais je n'ai pas le courage de commencer, parce que je ne sais pas par quel bout le faire.

J'entends alors des pas dans le couloir étrangement silencieux. Impossible de ne pas reconnaitre le bruit des talons qui résonnent sur le carrelage et j'arrive à esquisser une ombre de sourire, même si cela ne gagne pas mon regard, alors que la silhouette de Kyara s'approche de moi. Je reste tout de même adossée, sans vraiment bouger, me contentant de désigner le tas de papiers au sol, les bibelots renversés, les cadres éventrés avec une grimace.

"Je me demande si on ne ferait pas mieux de tout brûler d'ouvrir un nouveau labo ailleurs. Ca éviterait la corvée de rangement et, au moins, j'aurais moins l'impression qu'on sait tout de moi ou presque."

J'inspire doucement, essayant de me remettre les idées en place ce qui, à mesure que passent les heures, devient de plus en plus difficile. Il va falloir que je rentre, que je prenne une douche, que je dorme un peu. Après le nouvel an, je m'étais promis de lever le pied. A croire que quelqu'un m'a entendue et a décidé de se jouer de moi. Quel mauvais retour de karma. J'arrive encore à distinguer l'ironie de la situation, c'est déjà une bonne chose non ?

"Dans quel état est ton bureau ? Tu as eu le temps de regarder l'inventaire et de voir ce qu'ils ont pris ? … et qui a disparu ?"

Elle a passé à peu près autant de temps que moi entre ces murs depuis que c'est arrivé. J'ai déjà eu le temps de lire les rapports des hommes de la sécurité, de la police. Mais j'aimerais savoir si elle en sait plus. Heureusement que je peux compter sur elle. C'est déjà ça de pris.

_________________


 
Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi, ils vivent à l’intérieur de nous. Et parfois… ils gagnent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Chaos ♦ Enfant fidèle
Messages : 276
Membre du mois : 9
Date d'inscription : 10/11/2016
Age : 35
Célébrité : Emma Stone
Crédit : Shereen
Caractère : Intelligente – Manipulatrice – Méticuleuse – Egoïste – Réfléchie – Cruelle

Chaos ♦ Enfant fidèle
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Breaking bad | Kyara   Ven 26 Mai - 16:47

Je relève le yucca tombé à terre. Franchement, c'est abusé, ils auraient pu faire attention, on ne leur a jamais appris les bonnes manières ? Je soupire en me redressant et me passe une main sur le front. Je sais. Le centre se fait cambrioler et je pense bonnes manières... mais quel intérêt de renverser une plante ? Bêtise gratuite...
La mâchoire crispée, je rassemble quelques dossiers que je laisse tomber sur le bureau. Laissant mon regard errer autour de moi, mes doigts se mettent à tapoter nerveusement sur la surface en bois. C'est insupportable. Je déteste cela. Tout a été ouvert, fouillé, renversé. Comme si j'allais avoir la stupidité de laisser des informations et des données importantes à porter de main. Même sur l'ordinateur il n'y a guère de choses intéressantes. Pas sur celui d'ici en tout cas. Parano moi ? Sans doute un peu. Mais quand on voit le résultat, c'est amplement justifié. Et si je n'avais pas été au courant, j'aurais trouvé cela spécialement offensant de me penser aussi stupide qu'eux.

Et il va falloir que je témoigne. Et j'en suis fatiguée d'avance. J'ai songé un instant à m’effondrer en pleurs devant les inspecteurs, mais ce serait stupide. Être en colère est beaucoup plus faisable et réaliste, et plus un mensonge se rapproche de la vérité, plus il est crédible n'est-ce pas ?
Je secoue la tête. Tout cela pour avantager ces stupides suceurs de sang, pour leur fournir une longueur d'avance. Non mais sérieusement, je me demande parfois à quoi il peut bien penser. Baël. Je redresse les épaules et regarde autour de moi, comme si penser à lui allait soudainement le faire apparaître. Ce qui n'est pas impossible en soi. Et il avait beau m'avoir mise au courant, cela ne m'avait pas enchanté. Déjà parce que cela signifiait que tout allait être mis à sac, comme ça avait été le cas. Et puis, parce que c'était des bêtes à crocs... Et accessoirement parce que c'était mon domaine. Mon environnement. Mon travail. Mes recherches. Et qu'ils gâchaient tout. Et tout ça pour quoi ? Pour rien. Il est encore plus en colère qu'avant. Le bon côté, c'est que l'on a plus besoin de prendre de gant avec les Eskill...
Mais il lui aurait suffit d'aller tuer cette garce d'Aslaug et les loups se seraient calmés, et auraient peut-être même ouvert les yeux. Probablement même. Mais non. Il avait un stupide faible pour elle. Il nous demandait de couper les liens avec notre humanité, de tuer notre famille, ce qui ne posait guère de soucis, mais lui... Seigneur, c'était sa fille, mais cela rimait-il à quelque chose ? Un démon avec quoi ? Des sentiments ? Tsssss... Pitié.

Je finis par me décider et sortir de mon bureau, rejoignant d'un pas rapide celui de la patronne des lieux. Qui elle doit être véritablement en colère. Et perturbée. Certes, je le suis aussi, informée ou pas, mais les humains sont si émotifs et sensibles...
J'inspire quand j'arrive à sa hauteur et grimace en voyant son bureau quand elle me désigne le désastre sans bouger. Ma main se pose dans son dos dans un geste réconfortant, et je grimace un sourire.

« Ça ferait un joli feu de joie je le reconnais. Mais je ne suis pas sûre que cela plaise à tout le monde... Et on est plus fortes que ça, non ? » Je hausse les épaules. « Laisse les autres ranger. Et ce n'est pas quelques mails et quelques photos qui leur permettront de te connaître. Si ce n'est que tu es terriblement maniaque et un horrible tyran. Mais ça, tout le monde est déjà au courant, ce n'était qu'un secret de polichinelle. »

J'esquisse un sourire, mon pouce faisant de légers mouvements dans son dos, alors que je suis non loin d'elle. Quoi ? Elle est fragilisée et quelque peu bouleversée, elle a besoin de réconfort et d'attention. Je suis une bonne amie, voilà tout. Je souffle un rire sans joie.

« Ils ont cassé une branche de mon yucca en le faisant tomber... après avoir vider tous les classeurs de l'étagère... Oh, et ils ont piqué mes chocolats. Tu y crois ? Mon stock de chocolat pour les longues soirées, disparu... Mon bureau ressemble donc au tien... en plus petit, et plus joli. » Je l'embrasse sur le crâne et m'éloigne un peu d'elle. «  Quant à ce qu'ils ont pris... Des armes, des prototypes... Je ne suis pas certaine que tout soit réellement inscrit sur les rapports de la police. L'aile effondrée, des gardes morts... des vampires morts... Je n'en sais pas plus que toi malheureusement. »

Je vais ramasser un cadre tombé à terre, jetant un coup d’œil à sa petite famille avant de le reposer sur son bureau. Je me tourne vers elle.

« Tu devrais rentrer chez toi et te reposer. Profiter un peu de ta famille. Tu as passé plus de temps ici que moi, comme d'habitude... Plutôt que de te demander qui et pourquoi et comment... »

Je la rejoins et souris, retrouvant un peu de malice.

« Ou alors... On joue à Sherlock Holmes et on tente de voir ce qui a pu échapper à ces incapables de policiers ! »

_________________

Deux choses sont inévitables dans la vie : le chaos et la souffrance

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Mortal ♦ Agent de l'Etat
Messages : 438
Membre du mois : 41
Date d'inscription : 05/11/2016
Célébrité : Gal Gadot
Crédit : Minnie
Caractère : Intelligente » Travailleuse » Rieuse » Déterminée » Tacticienne » Esseulée »

Mortal ♦ Agent de l'Etat
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Breaking bad | Kyara   Lun 5 Juin - 13:16

L'espace d'un instant, la pensée fugace de tout laisser en plan et de partir me traverse l'esprit. Mais réellement, je ne sais pas où je pourrais aller ni ce que je pourrais faire. Pour autant, cette idée est terriblement tentante. Mes enfants se moqueraient bien de savoir où je suis passée tant qu'ils peuvent continuer à mener leur existence en paix, Philippe serait probablement soulagé et arroserait la terre entière de champagne et j'en passe et des meilleures. J'ai beau chercher, la seule chose qui me fait rester et songer à continuer de travailler ici, c'est simplement l'idée de découvrir qui a bien pu faire ça. Cette colère sourde qui ne fait que me gagner à mesure que passent les secondes, depuis que j'ai appris que nous avions été cambriolés, me permet de tenir debout et de songer à la suite des évènements.

Après, quand tout sera clair, quand je saurais à quoi m'en tenir, peut-être m'en irais-je quelques temps. Pour me rappeler qui je suis, ce qui compte réellement et oublier tout ce qui me fait ployer depuis des mois, pour ne pas dire des années. L'arrivée de Kyara a au moins ça de bon qu'elle me change un peu les idées ou, au moins, j'ai enfin quelqu'un qui peut partager mon désarroi devant le désastre. Si je me crispe quand je sens sa main dans mon dos, je sens quand même mes épaules se détendre un peu pour la première fois depuis que j'ai mis les pieds au CNRB. "Très franchement ? Je me moque de ce qui déplaira et à qui. Ils sont de toute façon mécontents. De la défaillance de sécurité, des documents qui ont disparu, des résultats d'expérience qui sont peut-être entre les mauvaises mains… ou alors c'est juste moi ça. Quant à être plus forte que ça…" Je lui jette un regard et je grimace de plus belle. Avant de laisser filer un rire au reste de ses propos. "Je ne suis pas un horrible tyran, si ? Même si je ne peux pas vraiment nier que je suis maniaque. Mais il faut au moins ça pour ne pas se laisser submerger. Ce qui est un peu en train de m'arriver quand je vois ce que j'ai sous les yeux."

J'ai un profond soupir, me retenant de me réfugier dans ses bras, comme une petite fille qui est incapable d'affronter les problèmes. Je finis quand même par poser ma tête sur son épaule, mon regard perdu dans le vide alors qu'elle me raconte l'état de son propre bureau. "Les monstres, s'attaquer à un yucca et voler des chocolats. Le monde part vraiment encore plus en vrille que je ne l'aurais cru." J'inspire doucement alors qu'elle se fait plus sérieuse, fronçant le nez quand elle m'embrasse sur le crâne. Comme une petite fille, qu'est ce que je disais. Pourtant, j'ai passé l'âge depuis longtemps et j'ai tout de même violemment clamé à mon cher futur ex-mari que  je n'avais pas besoin d'aide. Oh, évidemment que j'ai menti, comme pour le reste. Mais peu importe, personne n'a à le savoir, surtout pas maintenant. "Tout ne sera pas inscrit dans les rapports, d'autant que tout n'est peut-être pas soigneusement consigné dans l'inventaire, nous le savons toutes les deux. A quel point penses-tu qu'il y a un lien avec la vidéo et le fait que les gens ont du commencer à se poser des questions ?"

Je la suis des yeux alors qu'elle ramasse le cadre et je laisse filer un rire sans joie quand elle reprend la parole. "Mon mari veut divorcer et il va voir ailleurs depuis quelques temps. Ma fille ne m'adresse presque pas la parole et je crois que mon fils est amoureux. Donc totalement à coté de la plaque. Tu crois vraiment que j'ai envie de rentrer chez moi ? Je m'écouterais, j'irais noyer mon chagrin dans un bar sordide ou personne ne risque de me reconnaitre. Mais avec la publicité que va occasionner toute cette histoire, j'ai un peu peur de ne pas trouver un tel endroit." Je soupire profondément et la fixe un instant, sans arriver à vraiment lui sourire. "Donc jouer à Sherlock Holmes me parait être l'option la plus intéressante que je peux envisager. On commence par quoi ? Laquelle de nous deux est Watson ?"

_________________


 
Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi, ils vivent à l’intérieur de nous. Et parfois… ils gagnent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Breaking bad | Kyara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Breaking Bad
» Breaking Bad
» High School Musical
» Vos personnages préférés
» Les soldes et vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragnarök :: 
Valhöll
 :: 
Le Valtechnologie
 :: 
Le CNRB
-
Sauter vers: