AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
[Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné

avatar
Moon
Messages : 503
Membre du mois : 39
Date d'inscription : 12/03/2017
Célébrité : Landon Liboiron
Crédit : Aslak & Solsken
Caractère : Empathique ~ Altruiste ~ Ingénieux ~ Observa- teur ~ Téméraire ~ Franc ~ Intuitif ~ Introverti ~ Irritable ~ Fouineur ~ Insatisfait ~ Bordé- lique ~ Méfiant ~ Indépendant
Affinités :
La Meute.


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: [Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné   Ven 17 Mar - 5:28


L'Alpha & l'Oméga.
Aslaug & Brishen

______6 Janvier 2018.

Ma nuit a été horrible et très peu bénéfique. Ces derniers jours, des cadavres de loups ont été trouvés. Des loups garous. Quelques-uns sont même portés disparus. Alors toute la meute est sur les nerfs. Et des loups anxieux, énervés, et tendus, ça fatigue beaucoup. Donc, ça m’empêche de dormir. Parfois, je pourrais sentir la tension avec mes doigts tant elle est palpable entre certains de mes congénères. C’est affolant. Mon rôle d’oméga n’en est que plus vital, et je m’y acquitte sans problème, avant même que l’Ulfric n’ait eu à faire une remarque. C’est notamment pour cela que j’ai décidé, comme hier, de rester sur le domaine aujourd'hui. Au cas où. Mais je m’autorise tout de même une grasse matinée – toujours trop rares à mon goût ces choses-là. Les bruits de la maisonnée me parviennent, j’y suis tellement habitué que ça a le don de me bercer.

Jusqu’à ce que j’entende un éclat de voix. Je me redresse en sursaut, comme si un ressort avait été actionné. Ça gueule en bas, et rien n’indique c’est un jeu. Mon réveil m’indique qu’il est onze heures passées. Assez tard pour certains, encore presque trop tôt pour moi. J’aurais préféré me lever de ma propre initiative, et non être forcé par des loups imbéciles qui ne peuvent pas se contrôler. C’est avec un soupir à fendre l’âme et force grommellement contre cette vie injuste que je m’habille en vitesse. Un jean, un t-shirt quelconque, et une chemise enfilée à la va-vite, et ça suffira. Je sors de ma chambre en trombe, tout en essayant de boutonner mon vêtement. Avant de finalement abandonner, en jurant dans ma barbe. J’arrive bien vite au salon, mais même à des kilomètres j’aurais pu entendre les deux loups se bouffer le nez.

« C’est forcément ces connasses de sangsues Mark, tu le sais très bien ! » lance le premier, pour ce qui me paraît être la millième fois. « Faut qu’on aille leur régler leur compte putain ! » Et au second, ledit Mark, de répondre : « Et se les mettre à dos si c'est pas elles ? Bah fais-toi plaisir et crève tout seul abruti. Ça peut très bien être des humains, qui sait c’qu’ils foutent dans leurs labos. Mais l’Ulfric a rien ordonné, alors t’agiras pas Harald, c’est clair ? » « Tss, t'façon Sebastien n’est qu’un- »

Le loup se stoppe net dans son élan à ma vue. Je lui offre un regard le mettant au défi de continuer, et remarque, en même temps qu’il se souvient, que notre chère Lupa est dans la pièce. « Mais continu Harald, notre Ulfric est un quoi… ? » demandais-je doucement, en m’approchant de lui les bras croisés. J’ai beau être plus petit que certains en taille et en largeur, être oméga confère un certain respect. Et même si ce dernier est parfois empli de ressentiment, comme maintenant, c’est toujours bon à prendre. Harald me fixe férocement, espérant peut-être me faire peur, mais il sait que ça ne marchera pas. Ce n’est pas comme si c’était la première fois que je gérais un de ses coups de sang.

« Va courir, prendre l’air, j'sais pas, mais je crois que tu as besoin de te défouler. » Disant cela, j’adopte une attitude un peu plus attentionnée. Je perçois qu’il lutte contre le calme, une réaction classique. Finalement, il cède. « Va t'faire foutre Cub. », me lâche-t-il avant de partir sans se retourner. Il ne se gêne pas pour heurter mon épaule au passage, mais j’ai l’habitude avec lui. Comme toujours, c'est un plaisir. Je le regarde partir, et peu après Mark en fait de même, avec un remerciement à mon attention. Silencieux, je lui offre un sourire. Qui disparaît dès qu’il a passé la porte. Et je soupire. Encore.


_________________

DEATH IS THE OTHER NAME OF LIFE.
RAGNARÖK ☽ The saying runs thus : from this race shall come one that shall be mightiest of all, he that is named Moon-Hound; he shall be filled with the flesh of all those men that die, and he shall swallow the moon, and sprinkle with blood the heavens and all the lair; thereof-shall the sun lose her shining, and the winds in that day shall be unquiet and roar on every side. So it says in Völuspá.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/t368-brishen-ylfingr-moon-ome

avatar
Chaque réussite commence par un rêve
Messages : 1241
Membre du mois : 3
Date d'inscription : 29/08/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédit : Sophie.
Caractère : Autoritaire » Intransigeante » Séductrice » Manipulatrice » Patiente » Ambitieuse
Affinités :
Spoiler:
 


Chaque réussite commence par un rêve
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné   Mar 4 Avr - 10:41

Aslaug est plongée dans l’écriture de son prochain roman horrifique, assise confortablement en tailleur sur l’un des canapés du grand salon de la demeure. Elle est ailleurs, elle écrit comme si elle vivait les scènes, que ce soit à la place des bourreaux comme des victimes. Rien ne lui échappe, et tout à la fois. Plongée dans les plus minimes détails de son roman, ce qui se passe autour d’elle lui est complètement égal. On pourrait lui adresser la parole qu’elle n’entendrait rien, à moins qu’on insiste vraiment. C’est ainsi qu’elle est, quand cette passion dévorante qu’elle a depuis son adolescence la saisit, elle disparaît.

Jusqu'à ce que la notification d’un e-mail la tire de sa concentration, son ouïe perçoit de l’agitation et ses yeux observent ensuite la dispute entre deux types. Rectification, deux loups. Elle ouvre son mail tout en surveillant les loups et un sourire étire ses lèvres, la voilà heureuse propriétaire d’un immeuble dans le Vieux Valholl. Du moins, a-t-elle l’accord, désormais, il faudra se rendre chez le notaire pour signer les papiers et récupérer les clés. Ensuite, à elle tous les bénéfices des loyers.

La semi-démone est déjà propriétaire d’une maison et depuis récemment un bar, le Fullmane, dont elle a laissé la gérance à une louve. C’est ce dernier qui l’a poussé à acheter plus, pour se faire une place dans le monde de l’immobilier. Il faut bien commencer à prendre du pouvoir quelque part, avant de prétendre à un gouvernement totalitariste. En attendant, elle doit étendre son influence.

Son regard se pose sur le feu de cheminée tandis que son ouïe capte encore la conversation tendue entre 2 loups. Elle comprend qu’ils parlent des corps retrouvés et des éventuels coupables. Pour eux, il ne peut s’agir que des vampires. Erreur. Ses chers frères et soeurs du chaos n’en sont pas moins capables, sous les ordres du prince démon. Quoi qu’il en soit et dans tous les cas, il s’agit d’une attaque qu’elle prend personnellement.

Lorsque le nom de l’Ulfric est lancé dans la conversation, elle s’apprête à intervenir et dépose déjà son ordinateur sur la table basse. Témoin d’une attaque envers elle ou Sebastian, elle ne restera jamais sans réagir. Mais quelqu’un la devance et la scène qui se joue ne manque pas de la fasciner quand elle constate de qui il s’agit. L'oméga. Si Sebastian lui a bien expliqué, au moins 2 fois, le rôle d’un oméga, elle en est toujours aussi perplexe et curieuse. Elle ne se serait jamais imaginée qu’un loup puisse calmer les ardeurs d’un autre, par sa simple présence.

Aslaug ne rate pas une miette de la réaction du plus virulent, celui qui réclame vengeance à tort et à travers. En l’espace de quelques secondes, durant lesquelles il semble lutter, il finit par foutre le camp. Le second également, laissant Brishen seul avec elle, qui ne le quitte pas du regard. Elle ne se cache nullement de le dévisager quand il est dans les parages. Comme chaque fois qu’elle se rend au Fullmane et qu’il y travaille, elle le voit évoluer parmi les clients humains, mais surtout loups et constate que les esprits s’apaisent en sa présence.

“Brishen?” L’appel-t-elle, certaine qu’il répondra favorablement. Il y a encore des noms qui lui échappent, mais le sien est bien ancré dans sa mémoire, elle s’intéresse de près à celui là. “Je me demande encore si tu es intervenu pour lui éviter des ennuis ?” Qu’importe au final, puisqu'elle ne tardera pas à aller retrouver le loup pour lui rappeler le fond de sa pensée.

_________________

 
we are desire, lust, greed and the path we choose to supremacy. Nothing more, nothing less.
Those of us who conquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 503
Membre du mois : 39
Date d'inscription : 12/03/2017
Célébrité : Landon Liboiron
Crédit : Aslak & Solsken
Caractère : Empathique ~ Altruiste ~ Ingénieux ~ Observa- teur ~ Téméraire ~ Franc ~ Intuitif ~ Introverti ~ Irritable ~ Fouineur ~ Insatisfait ~ Bordé- lique ~ Méfiant ~ Indépendant
Affinités :
La Meute.


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné   Mar 4 Avr - 23:29


L'Alpha & l'Oméga.
Aslaug & Brishen

______6 Janvier 2018.

Ce loup est vraiment idiot pour parler ainsi de notre Ulfric devant la Lupa. Harald n’y pense d’ailleurs qu’à une seconde près, avant qu’il ne lâche le vrai fond de sa pensée. Les deux qui se chamaillaient plus vertement que nécessaire rendent les armes à mon arrivée. Je n’ai même pas besoin de les toucher. Harald préfère s’en aller avec sa petite insulte habituelle, et le second loup sort de la pièce peu après, en silence. Je soupire. On a évité le pire, même si j’imagine que notre Lupa ira quand même toucher deux mots à Harald pour ce qu’il s’apprêtait à dire. Ça aurait pu tourner plus mal sans ma présence. Un regard vers Aslaug m’indique qu’elle était prête à intervenir. D’habitude, quand elle est dans ses romans, rien ne peut la déranger, c’est assez incroyable à voir. Cela nécessite assez d’entraînement pourtant pour ne serait-ce qu’arriver à lire dans les pièces communes ; il y a toujours quelque chose qui se passe dans la meute.

Et elle me fixe, encore. Comme si j’avais fait quelque chose d’improbable. Comme si j’étais différent, dans le bon comme dans le mauvais sens. Je sais que je ne fonctionne pas comme les autres loups et ça me vaut une certaine mise à l’écart dont j’accommode très bien, mais je n’aime guère qu’on me le rappelle ainsi, en me dévisageant ainsi. C’est toujours comme ça avec Aslaug, je pensais m’y habituer à force, mais non. Elle ne manque jamais une occasion de m’observer, ça vaut aussi pour le bar, où elle se rend parfois - parce qu’il lui appartient, notamment. Même au Fullmåne, si elle vient quand j’y travaille, elle va m’observer autant qu’elle peut. Mais là-bas, j’ai du travail qui m’empêche d’y penser. Aujourd’hui, dans le salon, seul avec elle, je n’ai rien pour oublier la gêne.

De toute façon, je m’intéresse à la cheminée à peine deux secondes qu’Aslaug m’appelle. Evidemment, je porte mon attention sur elle, me demandant ce qu’elle me veut. « Oui.. ? » répondis-je tout de même, en m’approchant un peu. Elle me pose ensuite sa question, s’interrogeant sur mon intervention, et si c’était pour lui éviter des problèmes. J’hausse simplement les épaules. « Non pas vraiment, j’savais pas ce qu’il allait dire sur Sebastian, et tu vas aller lui tirer les oreilles de toute façon. Et t’as raison d’le faire », ajoutais-je rapidement. « Mais Harald a besoin d’action, il réagit toujours comme ça quand il est impuissant, alors j’suis sûr qu’il parlait sous la colère. » Je souris légèrement, puis continu de m’approcher et viens finalement prendre place dans l’un des fauteuils.

Je respecte le couple alpha, mais il n’y a pas ce rapport d’autorité et de force qu’ils ont avec les autres loups. C’est une sorte d’égalité, sans en être réellement une. Donc, je ne suis habituellement pas mal à l’aise face aux alphas. Le précédent me terrifiait quand j’étais gosse, mais pas sa Lupa. Maintenant, tout va bien avec Sebastian, mais sa Lupa m’impressionne. Juste par elle-même. Rien que le fait qu’elle soit une humaine et ait réussi à s’imposer est à souligner. Et puis j’ai toujours ce sentiment de scepticisme, mêlé d’embarras puisqu’elle me manifeste souvent un intérêt silencieux. Trop souvent à mon goût.

« Si j’suis intervenu, c’est surtout parce que j’ai senti que ça pouvait dégénérer entre eux. Ils auraient pu en venir aux griffes, violemment.» Avec un léger soupir, je passe une main dans mes cheveux portant encore les signes de mon réveil rapide. « On peut pas être divisés dans la meute, surtout pas maintenant. Les problèmes se règlent sans combattre. La chasse et les jeux sont là pour se défouler. »


_________________

DEATH IS THE OTHER NAME OF LIFE.
RAGNARÖK ☽ The saying runs thus : from this race shall come one that shall be mightiest of all, he that is named Moon-Hound; he shall be filled with the flesh of all those men that die, and he shall swallow the moon, and sprinkle with blood the heavens and all the lair; thereof-shall the sun lose her shining, and the winds in that day shall be unquiet and roar on every side. So it says in Völuspá.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/t368-brishen-ylfingr-moon-ome

avatar
Chaque réussite commence par un rêve
Messages : 1241
Membre du mois : 3
Date d'inscription : 29/08/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédit : Sophie.
Caractère : Autoritaire » Intransigeante » Séductrice » Manipulatrice » Patiente » Ambitieuse
Affinités :
Spoiler:
 


Chaque réussite commence par un rêve
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné   Dim 23 Avr - 14:44

La semi-démone sait tout ce qu’il y a à savoir sur la hiérarchie dans la meute, les forts protègent les faibles. Mais, ils arrivent encore à la surprendre et lui faire comprendre que c’est parfois bien plus subtil. Ni blanc, ni noir. L’Omega, par exemple, n’est ni faible, ni fort, il est juste une espèce d’équilibre qui sert à Sebastian pour canaliser les loups et leurs pulsions. Sans cela, ils ne seraient tous que des bêtes poussées par l’instinct, plutôt que la discipline et la sécurité qu’offre la meute. On protège l’Omega à outrance. Ok, il sort des sentiers battus. C’est suffisant pour attirer son attention.

Puis, il y a cette histoire de lien, tous sont liés par la chair et le sang de l’Ulfric. C’est aussi tordu qu’excitant du point de vue d’Aslaug. Des bêtes, pourvus d’une intelligence humaine, comment cela ne pourrait-il pas l’amuser ? Les vampires à côté de ça, sont ennuyeux à mourir. Les confrontations ou les discordes ne manquent pas dans le manoir Skoell, sauf quand un Omega est dans le coin. C’est tout de suite moins amusant. Encore moins quand ce dernier débarque quand l’un d’eux s’apprêtait à dire quelque chose contre Sebastian, qui aurait permis à Aslaug d’intervenir.

D’où la fatidique question, l’a-t-il fait exprès ? Serait-il du côté des indécis ? Brishen sait très bien qu’elle ira “lui tirer les oreilles”. En effet, parce qu’elle ne peut laisser passer quelconque résistance tant que les loups se méfient encore de son humanité. Ils ne peuvent non plus remettre en cause les décisions de Sebastian sans que cela soit considéré comme un défi. Hors, elle a besoin que Sebastian reste l’Ulfric.

“Ce ne sera pas la première fois.” Répond-elle simplement quand il précise qu’ils auraient pu en arriver à sortir les griffes. C’est d’ailleurs fort amusant à regarder, mais cela restera son secret. Ca passerait plutôt mal si les loups apprenaient qu’elle prend beaucoup de plaisir à les voir se battre comme des chiffonniers. Il a raison sur une chose, ils n’ont pas besoin d’être divisés. L’adage dit que l’union fait la force.

Bon, en gros l’Omega lui répond qu’il veut le bien de tous. Le genre de bonnes pensées qu’elle trouve pathétique. Fidèle à elle-même. Pourtant, en tant que Lupa, elle doit faire croire qu’elle pense à l’identique. “Tu as prévu quelque chose aujourd’hui ?” S’enquit-elle sur une impulsion en reposant son ordinateur sur la table basse. “On m’a rapporté que des gens ont commencé à rôder autour du manoir et de la forêt, nous pourrions aller leur parler.” Elle n’aime particulièrement pas les voir rôder, armés. Leurs intentions leur sont inconnues. Sebastian devait s’en charger, principalement parce qu’il craint qu’elle ne se fasse tirer dessus, mais elle prendra les devants, histoire de prouver qu’elle prend soin des leurs. Sans que l’Ulfric n’ait à le lui demander.

_________________

 
we are desire, lust, greed and the path we choose to supremacy. Nothing more, nothing less.
Those of us who conquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 503
Membre du mois : 39
Date d'inscription : 12/03/2017
Célébrité : Landon Liboiron
Crédit : Aslak & Solsken
Caractère : Empathique ~ Altruiste ~ Ingénieux ~ Observa- teur ~ Téméraire ~ Franc ~ Intuitif ~ Introverti ~ Irritable ~ Fouineur ~ Insatisfait ~ Bordé- lique ~ Méfiant ~ Indépendant
Affinités :
La Meute.


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné   Lun 24 Avr - 10:27


L'Alpha & l'Oméga.
Aslaug & Brishen

______6 Janvier 2018.

Il faut bien que quelqu’un s’occupe de ramener les autres membres de la meute dans le droit chemin, sinon ce serait l’anarchie, un groupe de bêtes sauvages sans foi ni loi. C’est le rôle des omégas de faire respecter une certaine paix, pour la bonne cohésion du groupe. Souvent, il arrive que les paroles blessantes leur soient alors dirigées ; les lycanthropes n’aiment pas être réduit à l’état de gentil toutou par la magie de la meute, dans une expression utilisable uniquement par l’oméga. Certaines choses sont innées aux né-loups, la plupart des nouveaux transformés doivent apprendre des règles que nous connaissons d’instinct. Pour cette humaine qui s’est élevée nul ne sait comment au rang de Lupa, ce doit être plus compliqué de saisir toutes les subtilités. Je n’y ai jamais réellement réfléchi car ce n’est pas mon boulot de lui apprendre les rouages de la meute.

Je trouve d’ailleurs cela presque contre-nature qu’une humaine soit au courant de nos modes de fonctionnement, de nos secrets. Mais si Sebastian lui fait confiance, c’est qu’il doit y avoir une raison, alors je ne m’oppose pas à elle. Je n’en vois pas l’utilité, en plus elle s’implique, autant que ses capacités le permettent, mais comme une vraie louve.

En ce climat instable, suite aux découvertes des corps de loups, je me dois d’intervenir plus souvent. Cependant le loup allait dire le fond de sa pensée sur Sebastian, et Aslaug aurait bien envie de savoir ce que c’était. Dommage pour elle, je suis arrivé avant. Je suis persuadé qu’elle ira de toute façon le trouver, même si Harald est le genre à parler avant de réfléchir. Il n’aura, je pense, jamais l’audace de défier ouvertement l’Ulfric. Mon job est avant tout d’empêcher les bains de sang. C’est ce que j’essaie de faire comprendre à la Lupa ; nous n’avons pas besoin d’être divisés maintenant, alors que tout s’agite autour de nous, entre les humains et ces saletés de vampires. Elle n’ajoute rien à cela, paraît assez d’accord avec mes propos, et passe à autre chose. Je reste un instant incrédule qu’elle me demande mon programme du jour.

« Eh ben, rien... » soufflais-je alors qu’elle explique mieux son idée. Des gens se sont mis à rôder autour du manoir et en forêt, ils sont armés, mais nous ne savons pas encore ce qu’ils projettent. Ainsi, elle voudrait que nous y allions, pour taper la discute. Je fronce les sourcils, en me demandant si elle n’est pas un peu folle, au fond – sûrement remarque, pour s’acoquiner avec des loups. Elle, elle pourrait y passer si cela tourne mal. Sebastian n’autoriserait jamais cela. Et si elle me demande, c’est peut-être qu’elle en a conscience et souhaite une protection. « Si tu veux oui, mais j’sais pas c’qu’il va en ressortir, les humains sont bien imprévisibles j’ai l’impression, remarque t’es mieux placée qu’moi pour le savoir », lançais-je en me levant, avec un léger sourire. Comme je le disais, elle s’implique pour la meute, réellement. C’est à porter à son crédit.

« Sebastian est au courant qu’tu comptes t’occuper de ça ? Peu importe hein, t’es ma Lupa, j’obéis aussi à tes ordres », me dédouanais-je immédiatement en levant les mains en signe d’innocence. Pas qu’elle croit que je n’obéis qu’à l’Ulfric, et non à elle car elle est humaine en dépit de son rang. Ou un truc comme ça. Enfin, je veux la rassurer quoi. J’hausse alors les épaules. « C’est juste que j’aimerais savoir quoi.» Sebastian tient trop à elle pour l’exposer à des armes à feu.


_________________

DEATH IS THE OTHER NAME OF LIFE.
RAGNARÖK ☽ The saying runs thus : from this race shall come one that shall be mightiest of all, he that is named Moon-Hound; he shall be filled with the flesh of all those men that die, and he shall swallow the moon, and sprinkle with blood the heavens and all the lair; thereof-shall the sun lose her shining, and the winds in that day shall be unquiet and roar on every side. So it says in Völuspá.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/t368-brishen-ylfingr-moon-ome

avatar
Chaque réussite commence par un rêve
Messages : 1241
Membre du mois : 3
Date d'inscription : 29/08/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédit : Sophie.
Caractère : Autoritaire » Intransigeante » Séductrice » Manipulatrice » Patiente » Ambitieuse
Affinités :
Spoiler:
 


Chaque réussite commence par un rêve
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné   Mar 25 Avr - 17:18

Les humains sont imprévisibles... Elle est mieux placé que lui pour le savoir... Aslaug hausse un sourcil. Vient-il de l’insulter là ? Il sourit. Sérieusement ? Soit il est fier de son insulte, soit il ne réalise même pas qu’il vient de le faire. Ou il se pense intouchable de fait de son statut d’Omega et s’octroie le droit de l’insulter. Persuadé que ça le protégera. Elle sait, qu’elle peut punir quiconque lui manque de respect, mais l’Omega est censé être intouchable. Dilemme. Il n’y a qu’à une personne qu’elle pourra déterminer ce qu’il vient de se passer, Sebastian. Elle avisera de ce qu’il convient de faire avec lui.

“Sebastian m’enfermerait dans une cage dorée si je le laissais faire. Vous semblez tous croire que je suis une pauvre créature en sucre, sans défense. Bref, une humaine.” Lance-t-elle écoeurée. Ils n’ont aucun moyen de savoir qu’elle pense exactement la même chose des pathétiques humains, mais ils la pensent humaine, elle doit donc jouer le jeu. “Crois-moi j’ai de quoi compliquer la vie du premier qui ose m’emmerder.” Le ton de sa voix démontre qu’elle peut être hargneuse quand elle veut et quand il faut.

“Des gens armés patrouillent non loin de notre propriété, j’ai pas l’intention d’attendre que l’un de vous ait le temps de découvrir la raison de leur présence, pas l’intention d’attendre qu’ils canardent l’un des nôtres. Je suis là, j’ai aucun rendez-vous aujourd’hui, j’y vais.” Point. Vu qu’il est impossible de garder un secret entre les murs du manoir, Sebastian l’apprendra bien assez tôt, en attendant, elle ne restera pas les bras croisés pendant qu’on menace ses loups.

A aucun moment elle n’a répondu à sa question, mais elle est plutôt évidente. Sebastian n’est pas au courant. Aslaug n’a rien d’une potiche, elle ne sera pas la jolie blonde au bras de son mec. Elle savait ce qu’elle faisait bien avant qu’il ne fasse d’elle la Lupa, donc elle savait qu’une montagne de responsabilités lui tomberaient dessus. Montagne que Sebastian tente chaque fois de soulager. L’amour fait faire des choses stupides.

Elle baisse les yeux vers les pieds nus de Brishen et se relève après avoir enregistré son travail et éteint son pc. “A moins que tu veuilles y aller pieds-nus, vas te chausser. Je te prépare de quoi déjeuner, ensuite on y va.” Elle n’a surement pas envie d’y aller avec un loup-garou affamé. Qui sait sur qui ils vont tomber, à quel point ils sont tatillons de la gâchette, qui sont leurs cibles. Elle veut un loup en pleine possession du contrôle sur sa bête.

En attendant que l’Omega veuille bien se chausser, ou qu’il préfère se balader nu pied dans les bois, elle se rend dans la cuisine. S’il y a bien un endroit où on tombera sur un max de loups, c’est pas dans le salon, mais la cuisine. Là où se trouve la bouffe. La semi-démone ne rencontre aucune difficulté à se trouver entouré d’autant de loups, ils peuvent bien penser qu’elle n’est qu’une pathétique humaine, aucun ne contredirait un de ses ordres. C’est suffisant. Et justement, en moins de 5 minutes, elle ressort de là avec 3 sandwichs. 2 pour Brishen, 1 pour elle. Et un thermos de café. “Prêt?” S’enquit-elle à hauteur de l’Omega tout en lui tendant ses sandwichs.

_________________

 
we are desire, lust, greed and the path we choose to supremacy. Nothing more, nothing less.
Those of us who conquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 503
Membre du mois : 39
Date d'inscription : 12/03/2017
Célébrité : Landon Liboiron
Crédit : Aslak & Solsken
Caractère : Empathique ~ Altruiste ~ Ingénieux ~ Observa- teur ~ Téméraire ~ Franc ~ Intuitif ~ Introverti ~ Irritable ~ Fouineur ~ Insatisfait ~ Bordé- lique ~ Méfiant ~ Indépendant
Affinités :
La Meute.


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné   Jeu 27 Avr - 19:52


L'Alpha & l'Oméga.
Aslaug & Brishen

______6 Janvier 2018.

Qui d’autre qu’un humain pourrait le mieux connaître un autre humain ? Pas un loup-garou en tout cas, nous nous détachons de cette race dès notre naissance pour les né-loups, et si les mordus doivent s’y faire, ils finissent par comprendre qu’ils n’ont plus rien en commun avec cette espèce inférieure. Aslaug fait ce même chemin, ou presque, tout en restant humaine. C’est, je pense, sans précédent dans toute l’histoire de la meute. Et en tant que Lupa, nous la protégeons tous. Dieu seul sait ce que nous ferait Sebastian à celui qui oserait faillir à cette tâche. Aussi, je demande si l’Ulfric est au courant de son envie d’aller discuter avec les hommes armés qui se baladent non loin de notre manoir, dans notre forêt. Evidemment qu’on la pense faite de sucre, jamais auparavant une humaine ne s’était introduite dans la meute ; cela dévoilait une force certaine, à n’en pas douter, mais cela ne changeait pas notre vision des humains en général. Je souris à son ton hargneux, alors qu’elle affirme pouvoir se débrouiller seule. Si elle est Lupa, c’est que Sebastian l’a déterminée capable d’endosser ce rôle j’imagine. Mais, comme pour les omégas, elle n’échappera pas à la protection des loups.

Je la laisse établir ses raisons et son envie de prendre en main le problème des patrouilleurs. Elle n’a pas tort en voulant éviter qu’un loup n’y aille en premier ; la diplomatie n’est pas notre point fort en général, et la rencontre pourrait mal tourner. N’ayant rien à faire aujourd’hui, elle compte bien prendre en main la situation.

« Très bien », soufflais-je simplement. Sebastian n’en sait rien je parie, auquel cas il l’apprendra de tout façon bien assez vite. Aslaug ne tient pas à rester sans rien faire face à un danger, et même l’Ulfric ne pourrait la détourner de cela. Donc, je ne compte pas le faire moi-même. A vrai dire, malgré les armes de ces guignols, je me dis qu’on n’a pas grand-chose à craindre, surtout si on les trouve à proximité du manoir – pas mal de loups y sont en ce moment-même. Je commence à se détourner quand Aslaug me suggère des chaussures, ce qui était ma prochaine action de toute façon, mais le fait qu’elle compte aller me chercher de quoi se caler une dent me fait sourire. « Bien m’dame, merci m’dame », lançais-je assez joyeusement, alors que je file déjà.

Je m’en vais chercher et enfiler mes chaussures ainsi qu’une veste, qui sera assez utile contre le froid norvégien, avant de revenir au plus vite vers Aslaug, ne voulant pas la faire attendre. Elle est assez gentille pour me trouver de quoi grignoter. Depuis le temps elle a compris certains principes : un loup affamé ne sert à rien du tout. La faim nous rend souvent irascible, et ça peut parfois affecter notre contrôle. Dès qu’Aslaug s’approche, elle me tend deux beaux sandwichs. Elle en a aussi un pour elle, et a pensé à prendre du café. « Prêt », répondis-je immédiatement en commençant déjà à mordre dans la nourriture.

Nous sortons du manoir, pour être accueilli par un vent frais de saison. Mais celui-ci a un certain avantage dans la propagation des odeurs. J’hume l’air un instant, enregistrant les senteurs inhabituelles. Aucune n’est réellement proche, je ne sens pas d’humains inconnus dans les alentours du manoir. Donc ils doivent plus loin. « Ils sont dans la forêt, j’imagine qu’il va falloir marcher un peu. » Je reprends alors la dégustation de mon sandwich en prenant la direction qui me paraît la bonne. Je ne sais pas à quoi va aboutir ce truc-là, mais ça vaut le coup d’aller voir ces types. Pour ma part, je n’ai aucune idée de ce qu’ils cherchent à faire ou à prouver. « Et tu comptes leur dire quoi à ces types ? On sait pas pourquoi ils font ça non ? » demandais-je à ma Lupa après quelques minutes de silence.


_________________

DEATH IS THE OTHER NAME OF LIFE.
RAGNARÖK ☽ The saying runs thus : from this race shall come one that shall be mightiest of all, he that is named Moon-Hound; he shall be filled with the flesh of all those men that die, and he shall swallow the moon, and sprinkle with blood the heavens and all the lair; thereof-shall the sun lose her shining, and the winds in that day shall be unquiet and roar on every side. So it says in Völuspá.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/t368-brishen-ylfingr-moon-ome

avatar
Chaque réussite commence par un rêve
Messages : 1241
Membre du mois : 3
Date d'inscription : 29/08/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédit : Sophie.
Caractère : Autoritaire » Intransigeante » Séductrice » Manipulatrice » Patiente » Ambitieuse
Affinités :
Spoiler:
 


Chaque réussite commence par un rêve
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné   Mer 10 Mai - 10:45

Pour ne pas changer il fait un froid de canard dehors, ses bottes s’enfoncent dans la neige recouvrant le sol. Elle relève son écharpe jusque sur son nez et relève la capuche de son sweat sous sa doudoune. Heureusement, le soleil haut dans le ciel, réchauffe un peu, mais la brise reste cinglante. Elle a l’intention d’attendre un peu avant d’entamer son sandwich, que son nez ne se retrouve pas gelé par le froid.

Aslaug entend le loup-garou renifler l’air et annoncer calmement que les humains sont dans la forêt. Ces bêtes là, ça renifle tout à des kilomètres. Du moins, c’est l’image qu’ils donnent, d’après Sebastian leur odorat a quand même une portée moindre, à contrario, ils sentent au centuple. Genre, ils pourraient donner tous les parfums d’un vin, rien qu’à l’odeur.

Il imagine qu’il va falloir marcher un peu, elle se passe de tout commentaire. Plus elle marchera et moins elle aura froid, donc ça lui va bien. “Tu es mon guide jusqu’à eux, je te suis.” Et qu’il ne pense pas qu’elle n’est pas capable de suivre la cadence, la semi-démone est plus résistante qu’elle en a l’air. Quand on vit avec des semi-démons dont la première Loi est la compétition, on apprend vite à survivre en milieu hostile.

Bon d’accord, la neige la ralentit un peu, chaque pas s’enfonce un peu plus sous la surface blanche. Au fur et à mesure de leur avancée, elle devient une cosmonaute qui marche sur la lune. Autant dire qu’elle perd tout glamour, mais elle continue. Ca a au moins le mérite de lui faire oublier le froid. Elle peut enfin déballer son sandwich, baisser son écharpe et commencer à manger.

Qu’est-ce qu’elle compte leur dire ? “Bonne question.” Autrement dit, elle ne le sait pas encore exactement. “Je veux d’abord voir de quoi ils ont l’air, la façon dont ils se comportent. S’ils sont un peu trop tatillons de la gâchette... Je ne veux pas prendre de risque inconsidéré.” Evaluer l’ennemi, aviser ensuite. Elle n’a pas l’intention de mourir aujourd’hui, pas plus que mettre Brishen dans la ligne de mire.

“Si ça dégénère, je veux que tu t’en ailles.” Elle ne lui demande pas de la laisser crever toute seule, elle veut simplement aucun témoin si elle en vient à utiliser son pouvoir. Parce que ça peut être moche. Plus elle sera fâchée ou contrariée, plus ce sera moche. “Ce n’est pas une requête, compris ?” Elle ne possède pas la même autorité que Sebastian, du moins n’est-elle que théorique, elle ne peut les contraindre, à moins de faire usage de son pouvoir, mais à priori, ce ne sera pas utile.

_________________

 
we are desire, lust, greed and the path we choose to supremacy. Nothing more, nothing less.
Those of us who conquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 503
Membre du mois : 39
Date d'inscription : 12/03/2017
Célébrité : Landon Liboiron
Crédit : Aslak & Solsken
Caractère : Empathique ~ Altruiste ~ Ingénieux ~ Observa- teur ~ Téméraire ~ Franc ~ Intuitif ~ Introverti ~ Irritable ~ Fouineur ~ Insatisfait ~ Bordé- lique ~ Méfiant ~ Indépendant
Affinités :
La Meute.


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné   Dim 14 Mai - 20:19


L'Alpha & l'Oméga.
Aslaug & Brishen

______6 Janvier 2018.

Dès que nous sortons le froid nous agresse, nous sommes en plein hiver et cela ne pardonne pas en Scandinavie. Le soleil est là mais, bien qu’il participe un peu à quelque douceur, il n’est pas vraiment efficace contre le vent qui s’infiltre sous les couches de vêtements. Heureusement, le froid ne me dérange guère, surtout que je suis habillé en conséquence, tout comme Aslaug qui s’emmitoufle déjà le visage dans son écharpe. Un épais tapis neigeux recouvre tout, et craque sous nos pas, une sensation que j’adore. Mais on n’est pas là pour apprécier une balade revigorante en extérieure. Mon sandwich déjà bien entamé, je lève le nez dans la brise pour saisir les odeurs étrangères qui pourraient s’y promener. C’est faible, mais c’est présent. Les loups peuvent sentir à plusieurs kilomètres, comme un loup normal, lorsque l’environnement s’y prête ; ce n’est pas tout à fait le cas ici, ils ne peuvent être aussi loin de nous, mais j’arrive à les repérer. Cela me donne une direction générale que j’indique à Aslaug.

Il n’y a que moi pour la guider jusqu’à eux, aussi me fait-elle confiance. Nous marchons tout de même à un rythme assez rapide qui nous aide à combattre le froid. Je sais que notre Lupa est plus résistante que les humaines de base. Elle s’entraîne très souvent, parfois avec Zeÿ d’ailleurs, pour atteindre une condition physique qui ne la ralentira à nos côtés. Je suis finalement assez content de faire ça avec elle, car j’arriverais à garder un certain calme si les choses comment à déraper avec ces patrouilleurs. Un autre loup en serait simplement venu aux crocs sans poser de questions.

La neige est très épaisse par endroit, même pour moi elle en devient dérangeante. Nous galérons tous les deux, mais nous continuons à avancer. Aslaug attaque son sandwich alors que j’en fais de même avec mon second, et en profite pour lui demander ce qu’elle compte faire exactement, ce qu’elle prévoit de dire à ces types. Elle n’a pas l’air de trop savoir, et ses paroles me le confirment. En fait, elle veut en premier voir comment ils sont, déceler leurs caractères, voir leur attitude qui peut s’avérer hostile ou non. Elle veut rester prudente, et elle a bien raison. J’acquiesce, tout à fait sur la même longueur d’onde. « Bonne tactique. »

Seulement, ce qu’elle dit ensuite me fait redresser vivement la tête en sa direction. Que je parte ? Mais elle n’est pas folle ? Aslaug appuie ça comme un ordre en plus, et je me renfrogne. « Si je pars c’est pour revenir en loups, ou avec des renforts, et de toute façon c’est hors de question que je te laisse seule. Sebastian me tuerait. » Puis je reporte mon attention sur notre chemin, m’assure d’une inspiration que nous sommes dans la bonne direction, puis grimace légèrement. « De toute façon même si j’le voulais, je pourrais pas. J’pense que même un ordre de l’Ulfric n’arriverait pas à me forcer à abandonner mes congénères. Tu fais partie de la meute Aslaug, je suis un oméga, je suis obligé de veiller à ta protection, c’est.. comment dire, en moi. Je peux pas aller contre ma nature. »

Elle n’a pas encore toutes les cartes en main pour comprendre ce que c’est qu’être un oméga. D’ailleurs, rares sont ceux qui le comprennent vraiment, mise à part les omégas eux-mêmes. Et encore, personne ne sait comment ni pourquoi certains le sont, et pas d’autres. C’est à la naissance, on l’a, ou on ne l’a pas. « En revanche, si je dois te protéger en plus de les combattre, ça sera un peu chiant. Mieux vaut que t’ailles te mettre en sécurité si on en vient à se battre, ce que j’espère pas. »


_________________

DEATH IS THE OTHER NAME OF LIFE.
RAGNARÖK ☽ The saying runs thus : from this race shall come one that shall be mightiest of all, he that is named Moon-Hound; he shall be filled with the flesh of all those men that die, and he shall swallow the moon, and sprinkle with blood the heavens and all the lair; thereof-shall the sun lose her shining, and the winds in that day shall be unquiet and roar on every side. So it says in Völuspá.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/t368-brishen-ylfingr-moon-ome

avatar
Chaque réussite commence par un rêve
Messages : 1241
Membre du mois : 3
Date d'inscription : 29/08/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédit : Sophie.
Caractère : Autoritaire » Intransigeante » Séductrice » Manipulatrice » Patiente » Ambitieuse
Affinités :
Spoiler:
 


Chaque réussite commence par un rêve
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné   Mar 16 Mai - 16:37

C’est hors de question ? Elle sait que donner un ordre à un Omega est nul et non avenu. Et il n’a que faire de sa non-requête. C’était prévisible, Sebastian l’avait prévenu, un omega sort des sentiers battus. Si elle souhaite vraiment se faire obéir de Brishen il faudra le contraindre avec son pouvoir. Pour l’heure, elle ne le fera pas, ce n’est pas vraiment nécessaire. Ca ne lui plaît pas pour autant. Elle est habituée à obtenir tout ce qu’elle veut.

Il continue. Rien ne pourrait le forcer à abandonner un congénère, pas même un ordre de Sebastian. Et elle est un congénère. Bien rattraper. Pathétique. Il pense pouvoir lui faire avaler ça ? Officiellement, ils sont tous fidèles. Officieusement, elle sait très bien que certains cherchent à l’évincer. Aucun n’a encore eu assez de couilles pour la défier. En attendant, elle doit s’assurer de pouvoir se défendre contre la force d’un loup-garou si ça doit arriver un jour.

C’est Ezeyel qui entre en jeu pour cela, Sebastian l’a aiguillé vers lui. Le petit fils de l’ancien Ulfric, étrangement totalement dévoué au couple alpha. Elle a eu l’occasion de s’en assurer et elle est certaine qu’il ne la fera pas à l’envers. Aslaug s’entraîne régulièrement avec le jeune loup et s’améliore de jour en jour, mais le chemin reste encore long avant de pouvoir venir à bout d’un loup.

Brishen poursuit sur sa lancée, il ne la veut pas dans les pattes si ça doit dégénérer. C’est plus fort qu’elle, l’éclat de rire brise le silence. “C’est ça. On peut me définir de bien des façons, certainement pas d’être lâche. Je laisserais pas un loup se faire tuer sans réagir.” Ca laisserait encore plus d’occasions de la médire. Quand bien même c’est exactement ce qu’attendrait Sebastian, il n’attendrait pas la même chose si elle était louve. Elle doit prouver que sa valeur est égale à celle d’une louve. Une bonne Lupa elle sera, même si cela n’est qu’une vaste comédie.

“Je te propose une autre alternative. On déguerpit tous les deux. Et on sera tout de même fixé sur la présence de ces gens. Nous aviserons, avec Sebastian et les exécuteurs, ce que nous ferons alors.” Dit-elle entre deux bouchées de son sandwich. C’est un bon compromis, même si ça ne lui plait pas. Elle ne compte pas rebrousser chemin maintenant alors qu’ils doivent plus être très loin du groupe d’humains armés. Elle s’est donné un objectif, elle l’atteindra. Pour la sécurité de la meute ils doivent savoir ce qu’ils trament dans le coin, découvrir s’ils ont un rapport avec les cadavres des leurs qu’ils ont découvert. Si tel est le cas, ils seront détruits avant la fin de la journée.

La semi-démone passe sous un arbre lorsqu’une branche décide de ployer sous le poids de la neige accumulé et qu’elle se prend le dit poids sur la tête. Elle lâche un glapissement de surprise en tressautant, geste qui, immanquablement, fait pénétrer de la neige dans l’ouverture de son col. Son sandwich est foutu, manger de la neige n’est pas son kiff. Elle s’empresse de retirer sa doudoune pour retirer l’excédent de neige avant de devenir un glaçon sur 2 jambes. “Il n’y a qu’à moi que ça arrive !” Lâche-t-elle furieuse.

_________________

 
we are desire, lust, greed and the path we choose to supremacy. Nothing more, nothing less.
Those of us who conquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 503
Membre du mois : 39
Date d'inscription : 12/03/2017
Célébrité : Landon Liboiron
Crédit : Aslak & Solsken
Caractère : Empathique ~ Altruiste ~ Ingénieux ~ Observa- teur ~ Téméraire ~ Franc ~ Intuitif ~ Introverti ~ Irritable ~ Fouineur ~ Insatisfait ~ Bordé- lique ~ Méfiant ~ Indépendant
Affinités :
La Meute.


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné   Dim 21 Mai - 22:47


L'Alpha & l'Oméga.
Aslaug & Brishen

______6 Janvier 2018.

Aslaug ne pouvait être surprise de ma réponse. Sebastian a bien dû la prévenir que les omégas sont de petits moutons noirs qui n’écoutent rien, non ? D’autant que sa demande va à l’encontre même de ma nature, abandonner ma Lupa est impossible pour moi, sous aucun prétexte. Un autre loup aurait peut-être plié, à cause de sa haute place dans la meute, mais pas moi. Elle fait partie de la meute comme n’importe quel autre loup depuis que Sebastian l’a instaurée à ses côtés, et je ne trouve rien à redire à cela, pour une humaine elle comprend très bien son rôle, donc je ne pourrais pas plus l’abandonner qu’un autre. Elle peut se débrouiller, je le sais, mais s’ils sont trop nombreux en face, ou trop bien armés, elle ne fera guère le poids. Une balle bien placée, et s’en est fini d’elle.

Bref, impossible que je la laisse se débrouiller. Je préfère encore que ce soit elle qui se mette à l’abri, pour que je puisse me concentrer sur les patrouilleurs si cela venait à dégénérer, et je n’ai aucune gêne à le lui dire. Je doute évidemment qu’elle n’acceptera pas, et son éclat de rire me fait sourire en coin. J’avais vu juste, mais ça ne coutait rien d’essayer. Elle n’est pas une lâche, et ne laissera pas plus que moi un loup se faire tuer sans réagir. « Hé, merci de me considérer assez faible pour être tuer ces patrouilleurs ! » lançais-je amusé, rieur même. Puis, Aslaug propose de simplement fuir tous les deux, car leur but est après tout d’en apprendre plus sur ses gens avant tout. L’Ulfric, les exécuteurs et elle-même pourront alors mieux appréhender la situation et décider d’une attitude à adopter. Convaincu, j’hoche la tête. « Ok, ça me paraît pas mal ça. » Si ça dérape et qu’on s’en occupe seuls, je pense pas que les autres apprécieront. Si on tue ces gens, rien de bon n’en découlera. Tout cela est assez étrange, car il y a peu nous avons découvert des cadavres de loups, ils sont peut-être liés à cela mais nous n’avions pas eu d’intrusions d’humains alors.

Je termine mon sandwich un peu rapidement, car je devine que nous nous approchons vraiment du groupe qui a aussi bougé depuis tout à l’heure. Je suis de plus en plus en alerte, jusqu’à ce qu’Aslaug se reçoive un bon paquet de neige tombé d’une branche, ce qui me fait presque sursauter. Je la vois retirer rapidement sa doudoune pour éviter que la neige n’imprègne tout. Je frémis légèrement à l’idée de ce froid glacial, et compatis pour elle. Elle se plaint d’être toujours la cible d’une telle malchance, et je m’apprête à répondre quand un autre bruit m’en empêche. (Tant mieux, j’allais sûrement dire une bêtise.) J’entends des voix, et des pas dans la neige fraîche. « Shh, ils sont là... » soufflais-je, concentré sur la direction d’où viennent ces sons. Ils auront peut-être entendu la franche et furieuse exclamation d’Aslaug.

« Ils viennent vers nous. Cool, on n’aura pas à leur courir après. » Avec un léger soupire, je me passe une main dans les cheveux. Peu importe comment la rencontre se déroulera, il faut être prêt à tout. Ils sont plusieurs à arriver dans notre direction, je dirais au moins une femme et trois hommes, avec peut-être une ou deux personnes en plus. « Ca ira ? » demandais-je à ma Lupa, qui avait l’air de geler sur place en remettant sa grosse veste.


_________________

DEATH IS THE OTHER NAME OF LIFE.
RAGNARÖK ☽ The saying runs thus : from this race shall come one that shall be mightiest of all, he that is named Moon-Hound; he shall be filled with the flesh of all those men that die, and he shall swallow the moon, and sprinkle with blood the heavens and all the lair; thereof-shall the sun lose her shining, and the winds in that day shall be unquiet and roar on every side. So it says in Völuspá.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/t368-brishen-ylfingr-moon-ome

avatar
Chaque réussite commence par un rêve
Messages : 1241
Membre du mois : 3
Date d'inscription : 29/08/2016
Célébrité : Natalie Dormer
Crédit : Sophie.
Caractère : Autoritaire » Intransigeante » Séductrice » Manipulatrice » Patiente » Ambitieuse
Affinités :
Spoiler:
 


Chaque réussite commence par un rêve
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné   Mar 6 Juin - 14:54

Eoghan dirait que le karma se joue d’elle, parfois, elle y croit. D’autres fois non, parce qu’il lui suffit de se rappeler que d’autres semi-démons ne sont pas victimes d’autant d’accidents qu’elle. C’est juste de la malchance. Une fois la gueulante poussée, elle soupire. Il y a des choses contre quoi elle ne peut rien, par contre, si elle ne se dépêche pas, elle va se chopper un rhume. Voir pire. Elle déteste ça, être malade, ça amoindrit son pouvoir en plus de devoir subir des choses désagréables.

Aslaug tourne la tête quand il lui demande de se taire, heureusement, il s’explique rapidement auquel cas, elle aurait eu vite fait de lui rappeler à qui il doit obéissance. Ils approchent, bien. Maintenant, il est temps de déterminer la meilleure approche, celle qui représente le moins de risques et leur apportera un maximum d’informations. La semi-démone s’empresse de se débarrasser de la neige qui lui est tombé dessus, malgré tous ses efforts, une petite quantité se faufile entre le col de son tee shirt et sa peau nue. Elle frissonne, mais se remue pour ne pas se plaindre à nouveau, mais c’est froid.

“Ca pourrait aller mieux.” Répond-elle au loup. Ca ira, elle tiendra, mais pourvu qu’ils n’en n’aient pas pour des heures, parce qu’en plus de ça, elle n’a mangé que le quart de son sandwich. Dans une heure, son estomac se fera remarquer. La femme soupire de nouveau en renfilant sa doudoune. En dehors de cela, elle est sereine, malgré la potentielle menace que ces gens représentent. Il ne faut pas s’y fier, Aslaug est furieuse que l’on ose s’en prendre à ses loups, mais elle prend plus de recul que les autres. Elle examine les choses avec moins de coeur qu’eux.

Elle entend des pas et des voix, mais n’entend pas leur conversation. La semi-démone n’est toujours pas fixé sur la façon d’obtenir des réponses, elle improvise totalement. Accompagnée de Brishen, elle le suit à la rencontre des autres, jusqu’à les apercevoir. 2 femmes, 3 hommes, dont l’un d’eux ne se cache même pas d’avoir une arme en sa possession. Un fusil, de chasse probablement, canon pointé vers le haut, tranquillement posé contre son épaule. Aslaug se crispe, on peut aisément imaginer que les autres sont armés, chose que Brishen peut -mieux qu’elle- détecter.

“Ce n’est pas la saison de la chasse. Vous êtes proche d’une propriété privée, que faites-vous armer ?” Difficile d’engager la conversation en ignorant l’arme. Donc, elle entre dans le vif du sujet d’une voix ferme.

» Actions effectuées dans ce post ♦ Aslaug interroge les humains.

hrp:
 

_________________

 
we are desire, lust, greed and the path we choose to supremacy. Nothing more, nothing less.
Those of us who conquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 254
Membre du mois : 400
Date d'inscription : 11/10/2016

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné   Mar 6 Juin - 14:54

Le membre 'Aslaug Karlsen' a effectué l'action suivante : On passe à l\'action !


'D10' :


Tout s’est rapidement mis en place, Eric a lancé le premier tour de garde avec 4 comparses. Ils font des rondes, pour l’instant en groupe, quand une femme et un jeune homme surgissent devant eux. Elle n’hésite pas à les interroger d’une voix perçue comme menaçante. Eric, le chef du petit groupe, pose sa main sur la crosse de son fusil de chasse. “Nous sommes dans les bois que je sache, sur un domaine public.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Moon
Messages : 503
Membre du mois : 39
Date d'inscription : 12/03/2017
Célébrité : Landon Liboiron
Crédit : Aslak & Solsken
Caractère : Empathique ~ Altruiste ~ Ingénieux ~ Observa- teur ~ Téméraire ~ Franc ~ Intuitif ~ Introverti ~ Irritable ~ Fouineur ~ Insatisfait ~ Bordé- lique ~ Méfiant ~ Indépendant
Affinités :
La Meute.


Moon
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné   Ven 7 Juil - 18:45


L'Alpha & l'Oméga.
Aslaug & Brishen

______6 Janvier 2018.

Toute la neige d’une branche a soudainement décidé de tomber sur Aslaug. Si ç’avait été une autre personne victime de ce genre de malchance, j’en aurai ri ouvertement. Je me retiens cependant de m’esclaffer trop bruyamment même si la situation est assez hilarante. J’allais même dire un truc, quand un son m’interpelle et me fait tourner la tête. Concentré, je demande à Aslaug de se taire, ou au moins de baisser un peu le volume de ses plaintes contre l’univers qui s’en prend à elle. Nos cibles approchent. Pile dans notre direction. De quoi arranger nos affaires, fis-je remarquer à voix haute. Mentalement, je note d’après leur démarche et leur odeur qu’ils sont au moins quatre, dont une femme. Je m’inquiète alors de l’état de ma Lupa, davantage par politesse qu’autre chose puisqu’un peu de neige ne pourrait pas la tuer.

Elle va faire aller, malgré le froid dû à la neige infiltrée dans ses vêtements ; elle n’a pas vraiment le choix de toute façon, et puis c’était son idée de venir à la rencontre de ces individus. Elle se rhabille de sa doudoune, puis nous entendons bien plus distinctement les voix des étrangers. Après un échange de regard, nous avançons en direction des gens. J’entends que ça discute du froid, de tour de garde, le tout soupoudrer d’une ou deux blagues lourdes. Ce qui ne mérite même pas d’être rapporté à ma Lupa.

Au fur et à mesure que nous approchons, j’imagine que l’absence de nouvelles instructions de la part de l’humaine signifie que tout ne sera qu’improvisation. Nous n’avons pas beaucoup à craindre de toute façon, je sais qu’elle saura bien se défendre. Le souci, c’est que s’ils ont des armes, elle risque d’être blessée, c’est surtout ça qui m’embête. Mais il faut bien que quelqu’un s’y colle, et je dois avouer qu’il vaut sans doute mieux niveau diplomatie que ce soit elle qui s’en charge. Les loups ont en règle générale peu de patience à l’égard de la race humaine. Aslaug a peut-être plus de chance d’obtenir des réponses, voire même une retraite de leur part, sans que le sang n’ait à couler.

Finalement, nous les voyons ; deux femmes, trois hommes, dont un armé d’un fusil de chasse bien en évidence. Et eux aussi nous voient. Je fronce un instant le nez ; ils nous sont déjà hostiles ces cons-là. Et la voix ferme d’Aslaug n’est pas pour les détendre. Ils ne s’attendaient pas à tomber sur deux individus comme nous, je parie. La Lupa leur fait remarquer que ce n’est pas la saison de la chasse et qu’ils sont à proximité d’une propriété privée, donc elle leur demande ce qu’ils font armés ainsi. Je suspecte au moins une femme, la brunette au visage carré, d’avoir un flingue sur elle, et les autres hommes aussi. Ceux-là sont armés, cela se ressent même dans leur posture, une sorte d’assurance toue humaine et bien ridicule. Non armés, ils feraient moins les fiers. Le gars qui paraît être le chef, avec son fusil, explique qu’ils sont ici sur le domaine public.

« Absolument pas, ces bois appartiennent au domaine Skoëll. » rétorqua Brishen, très sûr de lui. A qui appartenait cette forêt était un peu complexe. Elle était territoire des loups, bien que sur le papier, les parcelles aient parfois des propriétaires différents. Le gouvernement lui-même leur avait laissé cette forêt. Jusqu’à ce que les vampires ne viennent grignoter ce qui était leur territoire. « Vous êtes pas dans un domaine public, et même si c’était l’cas vous auriez pas plus le droit de traîner ici avec des armes. » Il essaie d’être un peu moins rentre dedans qu’Aslaug. Mais c’est pas évident. Il est question de protéger son territoire, et son oméga de loup ne compte pas rester sans rien faire. « Donc veuillez répondre à notre question : qu’est-ce que vous foutez ici avec des armes ? » Son regard qui n’avait pas quitté le chef prononçant ces mots, passe alors à ses comparses, sous-entendant par-là qu’il avait deviné qu’eux aussi été armés.



» Actions effectuées dans ce post ♦ Brish’ essaie d’obtenir une réponse des humains.

_________________

DEATH IS THE OTHER NAME OF LIFE.
RAGNARÖK ☽ The saying runs thus : from this race shall come one that shall be mightiest of all, he that is named Moon-Hound; he shall be filled with the flesh of all those men that die, and he shall swallow the moon, and sprinkle with blood the heavens and all the lair; thereof-shall the sun lose her shining, and the winds in that day shall be unquiet and roar on every side. So it says in Völuspá.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vetrragnarok.forumactif.org/t368-brishen-ylfingr-moon-ome

avatar
Messages : 254
Membre du mois : 400
Date d'inscription : 11/10/2016

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné   Ven 7 Juil - 18:45

Le membre 'Brishen Ylfingr' a effectué l'action suivante : On passe à l\'action !


'D10' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 254
Membre du mois : 400
Date d'inscription : 11/10/2016

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné   Lun 10 Juil - 11:52

Rp verrouillé car abandonné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Livre I] L'Alpha & l'Oméga | Rp abandonné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formations universitaires aux Métiers du livre par diplôme
» Master pro métier du livre de Grenoble 2
» Formations universitaires aux Métiers du livre par région
» master 2 "monde du livre" à aix
» Livre synthétique sur l'art d'écouter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragnarök :: 
Valhöll
 :: 
Les Vanes
 :: 
Domaine de Skoell
-
Sauter vers: