AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mar 31 Jan - 21:25

Jayden Nolan Sköell

Feat Jesse Lee Soffer




Date de naissance 21 Décembre 1983
Ville de naissance Vallhöl
Métier Lieutenante dans l'unité de renseignement (la criminelle quoi), après une année d'internat de médecine, j'ai revu mon choix et suis rentré à l'académie de police d'Oslo où je sortis avec mentions, trois ans et je me démarquer pour devenir Lieutenant, c'est pas un poste de premier plan mais il me plais. Père a voulu que je suive un temps une autre route, fasse une spécialisation pour migrer dans les forces spéciales, mais j'ai finalement fait le choix resté à mon poste actuel pour ne plus m'éloigner de mon frère.
Groupe et place dans le groupeUn loup dans la meute bien que par le passé, mon père visé la suite de mon grand-père depuis la mort de celui-ci, je reste neutre, loyal, mais curieux du choix de la compagne. On m'a appris a resté loin de humain, ne pas tenir a eu et n voila une a demeure cela m'intrigue.


Surnom Jay (Jaymi-Chéri par mon frère uniquement !)
Situation familiale Célibataire plus par choix que par défaut de femme.
Orientation J'aime les femmes
Lieu de résidence Le domaine de Skoël et un appartement en ville pour mes besoins de taff et vie dite social.


Je suis un citoyen du pays
Je suis fidèle à a ma meute.

Crédits Jerry


Renfermé » maniaque du contrôle » Franc » Lunatique  » Attentif » Inflexible  » Charismatique  » Sarcastique  »



21 Décembre 1983
Après des années de tentative pour donner un héritier a la lignée, c'est le 21 décembre 1983 que vient au monde Jay, la jeune femme qui le mis au monde n'eut pas le droit de le toucher, de le voir, on lui arracha le petit dès le cordon coupé. Elle fut grassement rémunérée et vivement conviée à ne plus jamais revenir en ville. On n’entendit plus jamais parler d'elle  
17 Mai 1990
Fête national de Norvège, feu d’artifice, belle ambiance pour un gamin de sept ans qui n’avais jamais vraiment eu le plaisir de sortir du domaine. Cette nuit-là tout bascula pour lui la venue de quelques vampire curieux en ville, qui flaira l’odeur de la louve qui l’avais élevé qui partageait sa vie avec son père. Ce fut un bain de sang, elle combattit sans relâche, pour protégé son petit, pour le sauvé, cela semblait durer une éternité. Mais surement seulement quelques minutes, quand il s’avéra qu’elle ne gagnerait pas elle hurla à la mort pour conjuré au gamin de fuir, pour appeler la meute, et au lieu de cela le petit sous le choc ne bougea pas non il fut pris de tremblement qui au début fit rire les vampires, et craindre le pire a la louve. C’est sous les yeux d’une mourante en sursis qu’il prit sa forme de loup et c’est l’arrivée de la meute qui le sauva de peu. Depuis il ne supporte plus les soirées du genre, les évites même, fini les regards émerveillés sur les feux Bengale, ou le plaisir des fêtes foraine. Jay, n’avais plus qu’une envie maîtrisé son corps son loup et ne plus jamais avoir à perdre un proche car il était incapable de l’aider.
07 avril 1996
C’est un poisson d’avril ? Non pas vraiment… si on lui avait accordé de suivre des études humaines car depuis ses sept ans, il en avait fait du chemin, fait des efforts remarquables pour maîtriser son loup, jamais rien l’aurais préparé au choque de cette rencontre au coup de foudre qu’il l’habitat quant au soir il rentra au domaine. Des cris bébés il en avait coutume, les loups aimaient l’idée d’une lignée, beaucoup donc aimaient se reproduire pour avoir son petit, grandir ainsi avec d’autres ne le dérangeait pas, il se fichait bien des plus jeune. Mais pas ce jour-là pas cette fois, son père l’attrapa par le bras et le poussa dans une chambre où hurlait un petit truc hideux. Et d’une voix ferme, annonça la nouvelle. C’est ton frère, mon second fils, tu te devras de le guider, de l’aimer, et de jamais faiblir, il sera à ma mort ton encrage ton plus fidèle allié, ou ton pire ennemi. Il s’avança et le flaira, le détailla dégoûté, et alors qu’il se penchait le nouveau-né s’accrocha à sa main comme à un rocher. C’est à ce moment précis que Jay compris qu’il serait invivable et impossible, à ce moment précis qu’il sut que son monde avait changer et que ce petit truc de rien en serait un point encrage futur. Il l’aima tout simplement.
1996
rentré au collège un bain d'humains qui n'est pas pour me déplaire, si beaucoup de loups ont du mal avec eux pour ma part, ils m'amusent, je ne suis pas contre un plongeon dans ce monde, cela me pousse à la maîtrisé, le sport est un point noir avec mon père, mais au final, il se range à mon avis. J’ai jamais vraiment eu de soucie pour gérer ma part colérique, ou mes mutations et cela depuis la mort de ma mère.
23 décembre 2001
18 ans, la grande année de la reconnaissance, mon père me colle plus que jamais la pression, j’ai à peine le temps de respirer qu’il me demande encore une fois de reprendre, il me fait chasser tout et n’importe quoi, il m’impose une allure, pour lui les épreuves seront moindres, à ce qu’il me demande, le gamin admire, se marre quand je fini la truffe dans la boue. Non franchement j’ai hâte d’en finir. A cette allure, il m’aura tué d’épuisement. Le grand jour venu, il me colle une tape sur le dos, mon grand-père me détaille et mon frère se fout de moi et me murmure de ne pas finir le nez dans la boue. Je lui souris et me lance… Les jours suivant je dors, je songe a peine a la vampire, tué, ou à mon frère qui veux sortir, me bouger pour fêter ça…
2001 à 2003
fraîchement diplômer je choisi médecine, sauf que j'ai surement présumé de mes forces, la vue du sang, les amas de viande, me rendent la vie lentement mais surement impossible. Au bout d'une année, un choix s'impose et finalement je décide de prendre un chemin qui colle plus avec mon côté inflexible. Je me lance dans le concours de l’académie de police...
24 Décembre 2003
Noel la belle affaire mais l’occasion pour la meute de faire une grande chasse, de se retrouver, et de bouffer à foison. C’est aussi l’occasion de voir ceux et celles qui ne vivent pas au domaine, pour des raisons politique ou financière. Pour ma part comme à mon habitude, j’observe, mon frère fait l’âne, chamboule tous les projets des plus jeunes et joue les lover avec les filles de mon âge qui trouve là l’occasion rêvé de le questionner sur moi. Comme si je n’entends pas... Pathétique sérieusement, aucun intérêt à leur donner la moindre attention, il y a bien que le gamin pour adorer l’idée d’être le héros de ses dames et le pire c’est que son plan m’échappe enfin pas toute la nuit car trois heures après mon coucher qu’il pousse deux jeune femmes nues dans ma chambre et hurle cadeau, maman noël est passé. Mais quel con celui-là je vous jure. Pas le temps de les invités à sortir qu’elles se frottent déjà, m’invite et vous savez quoi, mon cadeau noël je l’ai consommé.
2003 à 2006
accepté à l’académie, je prends les voiles pour la première fois loin de ma ville de notre vie, je me retrouve au cœur d'une vie totalement humaine a composé avec les deux par de moi. Pour certains c'est du suicide programmé, pour moi un défi, oh je ne parle pas là de devenir Flic, les concours sportif ou visuel de visé sont piper avec mes sens, mais bien de la tenue de ma part animal, des règles de vie composé et mon besoin particulier de liberté certaine nuit. Finalement trois années, sa passe vite les permissions se passent toujours pareil retour dans la meutes ou je prends plaisir à redécouvrir les miens et leurs vie. Rentré à l’académie police, rien bien marquant sauf cette fille, une chieuse, une vrai, je n’aurais pas misé sur elle sérieusement les premiers jours à notre arrivée en août, elle semblé si fragile, au début elle fut l’objet de dragues lourdes et, face à son peu intérêt, de bizutage. Les semaines passent, un truc me dérange dans le comportement humain des mecs de la promotion et doucement je me prends à lui venir en aide, que cela soit dans le domaine sportif étude et sans vraiment m’attendre à ce qui se trame, je me retrouve pour la première fois ma vie dans une histoire de couple, je sors avec elle pendant quelques mois, la quitte et comme une merde je finis à nouveau dans son lit l’année suivante. On recommence à se chercher cette fois on décide que rien ne sera sérieux, pas de couple, que du plaisir. Sauf que je suis surement assez con pour pas voir venir le piège et c’est ainsi que je me surprends à tenir à une humaine. Bon je suis loin des miens perdu à Oslo avec l’accord tacite de la meute en place pour mes années d’académie. Finalement au bout de trois ans retour à la maison, fin de l’histoire. On ne sépare simplement pas de peine de cœur, juste une histoire impossible de toute façon.
18 novembre 2007
Fraichement de retour au domaine pas le temps de défaire mes valises, de me refaire à la vie, ma vrai vie qu’une chasse est organisée, une de celles que la meute et mon père apprécient, faite pour nous apprendre la cohésion, sauf qu’un truc à changer. Une louve et elle fout bien bordel avec ses courbes, les loups en pincent pour elle et le gamin ne fais pas exception à la règle. Pire elle semble en jouer, tout cela sent mauvais dès l’aube, le comportement du petit, celui de la louve. Et l’accident arrive. Je me retrouve entre le cerf et mon frère lui évitant le pire de peu. Enfin pour un temps, car à peine je reprends conscience, impuissant sur mon lit médical, que mon père explose… Il va trop loin, et j’assiste à cela incapable de me lever, incapable de le sauver. Non pas vraiment après un long moment de lutte, je finis sur mes jambes, mon sang se mêle à celui mon cadet sur le sol. Je mute et saute sur mon père qui aussitôt s’arrête. Je m’écroule un temps à ses coté et reprend forme. Cinq jours horribles de doute, de peine et de haine, pour mon père qui se morfond de son acte, de sa perte de contrôle. Il m’implore de lui pardonner, il nous implore et je reste impassible alors qu’il le veille, tente de se racheter… je n’en veux pas à mon père, pas à mon frère, mais Maëve elle n’aurait plus jamais la moindre chance de gagner ma confiance.




Salut à tous ! Moi c'est Jerry. J'ai 29 ans et j'habite dans pays basque. Je suis arrivé(e) ici par le biais par Phill qui ma travailler au corps un mois et la première chose que je me suis dite c'est il a le même fond que bc. Si je peux donner mon avis sur le forum, alors niveau conteste il offre un tas possible, les annexes, sont en effet un peu compliquer à retenir, peut-être voir pour les composés par maison et race ? j'avoue que je ne sais pas, mais dans la somme on oublie pas mal de choses du coup. Niveau Staff un peu trop sexy, vous donnez envie lubricités ! je vous aime ! . J'estime ma présence sur VR, hors absence ou ralentissement à 7/7. Si je suis puis dire un dernier mot ce serait du Sexe ! du Sang ! de la Chair !. Je finirais par vous dire que
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mar 31 Jan - 21:25

Comme tout le monde, vous n'avez pas pu vous empêcher de regarder la vidéo... Ou du moins de lire dans la presse ou encore de voir à la TV des journalistes en parler. Qu'en pensez-vous? Quelle a été votre réaction?

Si au début j’ai cru à une blague, un ragot de couloirs, j’ai vite déchanté. Je n’ai jamais vraiment aimé ces conneries de réseau sociaux, ou tout ce qui attrait à ces bêtises de colportage de vie. Pour moi tout cela n’est que nid à emmerdes et la vidéo a fini de confirmer mon point de vue. J’ai passé ma vie à cacher ma vie, ce que je suis de naissance, qui je suis, aux humains pour le plus grand nombre, à mes paires pour l’intimité personnelle et ouais je n’aime pas parler de ma vie, encore moins de mes sentiments et voir ce loup à la vue de tous, ce vampire et tout ce patta-caisse, me déplaît clairement. Les retombés tout autant et si pour le moment je joue les humains dans mon poste de lieutenant et que je préserve au mieux les miens, je ne sais franchement pas où tout ce bordel va nous conduire, d’autant que la foire qui a eu lieu le soir du réveillon dans le centre aura sûrement aussi ses suites. Bref belle merde que voilà et ce n’est clairement pas fini vue qu’à présent les humains croient clairement en notre existence et s’arment pour une lutte, pire au poste, le moindre crime se tourne vers les races, ainsi à présent même le vol d’une voiture entraîne des interrogations du genre un vampire ? J’ai même entendu une femme qui voulait déposer plaine pour sa poubelle éventrée par un loup garou qui devait sûrement crever la dalle. Non mais franchement… Voilà qu’en plus on nous prend pour des vautours qui bouffent les ordures, bon j’avoue que j’ai bien eu ma chance de croquer quelques ordures, mais aucune de mes victimes n’était du genre déchet alimentaire, plus du style vampire… enfin affaire à suivre…


Une citation ici


Crédit gifs ici



Ma vie jusqu'à mes treize ans ne fut pas sans problème mais toutefois heureuse. J’étais né dans une famille peu ordinaire, mais toutefois stable et unie enfin c’est ainsi que le je sens. Ma mère d’adoption était mariée à mon père depuis quelques années quand je suis né, enfant un peu providentiel en soit, elle prit particulièrement soin de moi, ne pouvant enfanter elle-même, j’eus donc le droit à la douceur d’une mère louve et la rudesse d’un père et un grand-père qui plaçaient tous leurs espoirs sur moi. Moi qui ne comprenais pas l’enjeu de mon avenir encore trop jeune trop petit, encore humain par bien des points. Mon entraînement débuta rapidement, au lieu de jouer à des jeu d’enfants on me former à un avenir de loup, mes quelques plaisirs reposaient dans mes instants de solitude, plus jeune que la plupart des enfants déjà changés, je me démarquais par un esprit entêté et observateur. Mon quotidien se jouait sur le domaine. Ma première sortie se fit sous la garde de deux louves, ma nourrice et ma mère, j’en étais heureux, ravis, voir le monde de mes yeux d'enfant était une expérience unique, qui malheureusement hante mes songes d’une façon horrible à présent et restera à graver comme le jour de la mort de ma mère et de ma première mutation. Et oui, j’étais encore bambin quand les premiers effets de la lune me firent comprendre le poids de ma vie, de ma différence avec les autres gosses, et l’importance des miennes. Si je dû rapidement apprendre à endurer ma peine, à ne plus parler d’elle pour ne pas voir le regard de mon père sombrer dans le vague, je dû aussi avec sa perte rapidement me faire à ma vraie nature et rentrer dans un monde entrainement intensif, comme tous les enfants loups sans louve pour les éduquer, fini les douces parole. a onze ans ma rentré au collège fus un nouveau défi, les règles, la maîtrise de soi, ne furent pas vraiment une chose simple, quand on est gosse on a vite tendance à penser que nos aînés exagèrent, on a bien du mal à contrôler nos petites lubie de gloire en sport et rapidement tout peut se compliquer, c’est pourquoi je dû vite changer de comportement, me fermant aux humains pour ne fréquenter que ceux de ma condition eu aussi en collège.

Dire que cela me convenait n’est pas vraiment le mot, je n’avais simplement pas le choix et si par moment, j’ai envié la simplicité des rapports des humains, je n’ai jamais regretté mon sang et ma part de loup.

Avec le temps, ma double vie m’apprit aussi à apprécier les week-ends, nous étions entre nous sur notre domaine et le voile de façade s’éclipsait totalement dans ces moment-là. Je grandissais doucement mais sûrement et rentrai en seconde années de collège évidemment, j’avais comme mes congénères des facultés pour le sport et bien que mon père n’approuve pas plus que cela ma participation aux équipes de l’école privé, il me laissa faire en me rappelant que mes erreurs coûterait la vie de ceux et celles qui en seraient témoins, mon existence n’était donc jamais d'une liberté totale, la maîtrise, celle qui me forge et me pousse a toujours paraître plus calme que je le suis est sûrement née avec la mort de ma mère et a prit son envol avec cette période compliquée du passage au collège. La même année, je passai de fils unique à aîné, et si sur l’instant je ne prenais pas toute la mesure de mon rôle de frère. Il allait rapidement me la faire comprendre. Père ne lui offrait que peu d’attention au début, le laissant aux soins de louves pas vraiment capables, il ne glissa les yeux sur lui qu’une fois qu’il sut réellement agir sans besoin de nourrice…

***

L’hiver suivant ses cinq ans, la neige avait recouvert la campagne, le paysage maculé semblait donner un côté magique à la campagne Norvégienne qui, en temps normal, se parait de vert et de gris. Jay avait entendu dire que les fête de fin d’année se passeraient pour la première fois depuis des années dans le manoir fraîchement rénové par sa famille, la meute et toutes les rumeurs qui couraient sur une nuit de magie en compagnie de nombreuses personnes lui avaient volé tout désir de dormir, curieux sûrement de savoir l’actualité de la maison.

Écoutant dans le noir les balbutiements de son cadets dans la chambre voisine, il se battait encore avec son oreiller, quand ce dernier ne fit plus aucun bruit laissant le silence remplir la maison. C’est la première fois qu’il entendis son père le calmer, l’engueuler, lui donner son attention… Après un bref moment, sans un bruit, du moins il le pensait, il se glissa hors de son lit pour rejoindre la chambre de son cadet. Il le trouva enfoncé dans la couette craintif, le regard implorant dans l’ombre nocturne.  Sur l’instant il n’osa pas bouger, captivé par les traits de son petit frère qui par bien des aspects ressemblaient à ceux de celle qui l’avait éduqué, à son propre reflet des années plus tôt... Silencieux, il se glissa sous la couette à ses côtés pour le prendre contre lui.

« Dors gamin, dors… » Murmurait-il doucement.

***

Il m’arrive souvent de repenser à ce gamin qui court à travers les bois à en perdre haleine, à ce gosse qui, les larmes aux yeux, s’enfuit le plus loin que ses pas puissent le porter. Je revois souvent ce môme perdu, le regard rempli de larmes et le souffle court qui s’arrête en haut de cette falaise face l’océan déchaîné en ce jour de pluie et qui cherche dans l’horizon un point où attacher ses yeux. Ce gosse qui a du mal à respirer tellement la douleur qui l’emporte moralement prend le pas sur sa capacité à respirer. Je retrouvais souvent ce petit branleur dans mes pensées, ses mains couvertes de boue, de sang et les vêtements déchirés par sa course, le vent marin fouettant avec violence son visage humide de larmes.

Certaines fois, dans ses iris azures, je le revois clairement dans ce paysage gris et terne de toutes couleurs. Je retrouve ces prières lancées dans le silence alors que ses genoux lâchent sous le poids de sa vie enfantine perdue depuis la mort de sa mère. Il contemple encore et toujours l’horizon et cherche en vain un phare, une lumière pour le sauver des abysses à ses pieds, le monde continuant à tourner, imperturbable à sa jeune vie devenue moribonde prend une tournure des plus torturantes. Ses cheveux divaguent sous le vent côtier qui lutte pour le pousser en arrière, alors qu’à genoux, il vacille entre l’appel du vide et l’envie de reprendre sa course en ce jour qui aurait dû être beau et qui pour lui, semble maudit. Ses pensées cherchent à comprendre pourquoi il n’aura plus jamais le droit à ce que tout enfant mérite de droit, pour lui le bonheur s’en est allé, tous ses traits d’insouciance sont morts dans le dernier souffle d’une autre. Il n’arrive pas à comprendre pourquoi la vie est ainsi faite et pourtant une étincelle au fond de la tempête qui l’habite cherche encore à s’embrasser pour lui donner la force de se relever et encore lutter. Le vent alors se calme et la pression se relâche pour le faire doucement basculer, les mains en avant sur le sol. Les larmes qu’il retenait au mieux se dérobent en flot dévastateur sur son visage encore bien trop jeune pour assumer une telle réalité, une telle démesure de l’injustice morale. Doucement les images se troublent et l’enfant s’efface dans son esprit alors que les mots de Zeÿ le sortent de ces souvenirs, comme toujours son frère est parti dans un flot continue d'idées qu’il n’a pas suivi, un programme pour les fêtes, dont il met un point d’honneur à lui parler de chaque détail et dont, dans le fond, il ne se soucie pas.

Jay ne fit aucun commentaire qui pourrait le blesser et se contenta d’arquer un sourire sûr, à demi-avachi sur le lit face au feu de cheminée où ses yeux sont encore quelque peu perdus dans le vague.

C’est souvent ainsi qu’il se sauve de ses souvenir les plus durs, en retrouvant son cadet pour des moments de monologue qu’il lui offre sans se rendre compte qu'il le sauve quelque peu de la douleur qui ne veut jamais vraiment se départir de lui. Doucement, sa main se glissa dans celle de son petit frère.

« Zeÿ, tu sais parfaitement que quoi que tu prévois, jamais personne n’arrivera à l’arrêter, je ne comprends même pas comment tu peux encore douter de toi, gamin. Fonce, file et émerveille-les tous. »
Le jeune homme ébouriffa les cheveux clairs de son frère et se leva pour aller remuer le feu dans l’âtre, un sourire en coin illusoire dessiné sur le visage pour parfaire l’illusion. Comme toujours il attendit que son frère s’endorme pour regagner le couvert de sa chambre, ce petit rituel venait de prendre place et ne finirait jamais réellement.

***

Silencieux Jay appuyait ses bras sur le bord de la cheminée, plongeant ses yeux dans l’ambre flamboyant de la cheminée. Il restait immobile et silencieux, son regard plongé dans le vide ne remarquant plus le décor, ce qui l’entourait, ses pensées oscillant encore et toujours entre ce gamin lointain dans ses souvenirs et le présent, vif rappel de sa culpabilité secrète.

Tachant toujours et encore de ne rien laisser paraître de son détachement. La voix de son cadet est comme un brise lame, tranchante de peine, les doutes, les souvenirs qui en ce soir de tempête semblaient vouloir le hanter plus que toute autre nuit. Il lui est inutile de parler de cela, il le sait les années ont passées depuis ce jour, et ne compte en rien s’épancher, il ne le fait jamais, pourquoi ce soir cela changerait-il ? Parfaitement stoïque, détaillant encore et toujours les flammes, il saluait habilement son frère qui prenait congé de lui sans doute lassé de si peu de participation de sa part. Le bruit des pas s’éloignant le renvoyèrent à nouveau à son passé. Une nouvelle fois transporté vers le flot des souvenirs aux couleurs en noir et blanc. Il retrouvait ce même gamin aux cheveux châtain et au regard océan, le visage fermé, ses mains sagement attachées à ses genoux, alors qu’autour de lui l’effervescence régnait.

« Jayden décide-toi bon sang, tu ne vas pas y passer la journée ! On a encore ton sac et toute une liste de livres à prendre et ton frère ne reste pas en place. » A la simple évocation de son frère, l’adolescent reprit vie un sourire en coin sur le visage alors qu’il lui lançait un regard amusé.

« Alors tu choisis lequel ? » Sans un mot le jeune homme se laissa tomber du banc face aux volières et contourna la louve et l’une des nombreuses gouvernantes qui les accompagnaient pour qu’ils fassent les emplettes de la rentrée prochaine et trouvent le cadeau d’anniversaire de leur grand-père. Le choix s’était porté sur un rapace ou un oiseau nocturne, l’idée vint du plus jeune, il aimait simplement s’amuser de leur condition et offrir un animal à un animal l’enchantait.

Soudain alors qu’elles détaillaient Jay impatientes, lui n’avait d’yeux que pour le plus jeune, se levant d’un bond, il se dirigea d’un pas rapide voire presque courant vers le centre la pièce où trônat la plus grande cage et comme un singe se mit à escalader cette dernière sous le regard médusé des deux femmes.  Son frère en suspens, les bras tendu avait une nouvelle fois voulu explorer une nouvelle aventure il le savait et finit pendu dans le vide entouré de volatiles qui s’envolaient affolés de l’arrivée de cet intrus. Sans l’ombre de la moindre hésitation, il attrapa ses poignets et dans un râle la hissa tout en entrelaçant ses jambes aux barres en acier. Ce n’est qu’une fois stable qu’il plongea ses yeux dans les yeux de son cadet un air tout à fait rassurant, alors qu’il avait compris ce qu’il voulait faire, mais qui passerait aux yeux des autres pour une bêtise méritant une nouvelle punition.

Pas après pas, mouvement après mouvement les deux enfants retrouvèrent le sol alors que déjà la main de la gouvernante attrapait le bras du gamin prête à sévir sous le regard d’autres clients venus assister au spectacle. Mais sans prévenir le garçonnet qui venait à son tour de retrouver la sécurité du sol à leurs côtés, empoignait sans force son frère et le poussa avec ardeur sur le sol, le délestant de la prise des louves qui avaient ordre de les tenir à carreau. Il arborait à présent un regard furieux, presque noir et sombre qu’on se demanderait comment des iris si clairs pouvaient devenir aussi sombres, si on ne connaissait pas la particularité simple qu’ont les encres oculaires à varier quelque peu de palettes de couleurs avec les émotions.

« T'es vraiment trop naze, je t'ai pourtant bien dit de monter sur celle-là, pas sur celle-ci, » Lança-t-il tout en désignant de la main une autre cage encore plus haute et remplie de rapaces. Un sourire rapide sur le visage que seul le gamin put voir, il se détourna vers les louves, une nouvelle fois un air froid sur les trait.

« La première qui en parle a mon père, j'en fait mon affaire ! » Les poings serrés le long du corps On rentre, prenais la chouette effraie.... Sans attendre plus longtemps, la louve la plus âgée se détourna consternée pour s’adresser à la gouvernante plus jeune et lui demander de reconduire les deux Sköell au domaine, qu’elle finirait sans eux les achats de la rentrée et prendrait un truc simple de la part des gosses pour l’alpha…

***

Une nouvelle fois, le jeune homme perd le fil de ses pensées et, sans un bruit au cœur de la nuit, se détache de l’âtre pour se diriger d’un pas calme vers le canapé, récupérant au passage son dossier d’enquête à boucler. Voilà douze ans que tout cela s’est produit. Voilà un mois que leurs premières vraies disputes eurent lieu, la fille était toujours dans le coma, le gamin qu’elle portait n’était plus il s’en était assuré, et bien que les fêtes auraient dû calmer les choses entre les frères, un silence régnait encore du côté de Jay, il n’en voulait plus à son frère, c'était oublié, ce le fut dès la fin de leurs explications. Non ce qui le rongeait et c’était histoire de vidéo et le côté impossible de son frère qui se fichait de sa propre sécurité…

Le trop plein d’alcool pour son anniversaire le rendait quelque peu nostalgie ou anxieux… Ne se questionnant pas plus que cela à ce sujet, poussant un soupir tout en tournant les pages du dossier à la recherche du marque page qu’il avait laissé quelques minutes plus tôt quand son frère avait débarqué comme un ouragan dans le petit salon.

Dans l’ensemble Jay avait tout pour lui, dans l’apparence surtout il semblait promis à un bel avenir, certains aimaient à le comparer à son père ou son grand-père qui quelques années plus tôt avaient fait connaître richesses à la meute, la paix. Quelques-uns laissaient entendre que le jeune homme  jalousait son cadet sans une fois réaliser que pour jalouser une personne, il aurait fallu lui être moindre, non pour Jay tout était clair à faire, et il n’y avait aucune concurrence entre eux, bien que certains auraient sûrement trouver plaisir à cela.

Zeÿ avait passé ses dernières premières années à se chercher ici, avec le départ pour l’académie de Jay, et la pression décuplée de leur père, et bien qu’entouré rapidement d’amis et de compagnie féminine. Quelque part les deux frères se ressemblaient sur un point, et Jay le réalisait pleinement depuis l’accident du cerf.

Voilà quelques semaines que tout a changé ici et bien sur le gamin en est heureux, une humaine comme lupa, un nouvel alpha. Voilà qui attise son désire, son coté compétitif, a croire qu’il a rien appris de l’aventure Maeve. Pour ma part je reste silencieux, dubitatif, j’ai toujours su comment finirais la vie de mon grand-père, je sais aussi que mon père approuve difficilement. Mais compose pour le moment. Pour ma part le point noir est l’humaine, si elle excite le gamin, elle n’a pas sa place ici pour moi et bien que j’en dis rien. Je ne comprends pas pourquoi on nous pousse à rester loin des humains coté sentiment et qu’on doit finalement composer avec un changement radical contre notre éducation. Oh il y a aussi un peu de jalousie dans tout ceci, j’ai moi aussi eu un penchant pour une femme humaine et j’ai dû faire une croix dessus pour la meute. Alors non je ne partage pas la joie de mon frère. Mais je me garde bien d’en dire quoi se soit même à lui, surtout quand nous sommes au domaine, les murs ont des oreilles pas vraies. Je vais tacher de rester observateur, loin pour le moment. Et évaluer tout ceci. Ce qui est certain, c’est que ce changement me fait quelques vacances, père ne me pousse plus autant. Il s’affaire à se faire oublier, à faire son deuil...

Un profond soupir se souleva de la gorge du lieutenant qui délaissait son dossier et tendit les bras pour délasser ses muscles tout en s’allongeant sur le canapé. Le vent tapait de plus en plus fort alors que le regard clair du jeune homme se glissait sur les poutres et le plafond. Cette année à venir avec c’est histoire de vidéo, changerait le cours de pas mal de choses dans sa vie.

Les raisons de ce changement les vampires de plus en plus nombreux, la vidéo, les événements du jour de l’an ? Vous devenez trop curieux, il n’est pas temps de vouloir percer les secrets mais de sortir sans bruit car, dans le flot de ces pensées emportées par la tempête qui tourmente les vitres, un sourire sur le visage, étendu sur le divan, le jeune homme s’est endormi… Sans doute revit-il d’autres aventures bien plus secrètes comme la nuit du string et le visage jaloux de sa coéquipière, ou la fois où, peu après la mort de sa mère, surprit par son père si fort, si dur, pleurant perdu dans les bois, à moins que ce soit le jour où il le vit s’effondrer au bord du lit de son fils qu’il avait roué de coups ? A moins que ce ne fut le regard enflammé sur une Maëve qui brisait le cœur de son cadet et tentait de l’embrasser éperdue d’amour, réalisant que toutes les tentatives n’avaient jamais marché ? Non, n’allons pas pousser la curiosité et le réveiller, l’année à venir sera assez tumultueuse pour la meute, pour lui, alors sortons sans un bruit…




En résumé



______________________ Pour en savoir plus, rdv

Code:
<span class="Mot_Import">»</span> Jesse Lee Soffer <span class="Mot_Import">»</span> <a href="/u43"><span class="Gp_LoupG">Jayden Sköell</span></a> <i></i>

______________________ Pour en savoir plus, rdv

La Rive Gauche - Commissariat Police- Lieutenante dans l'unité de renseignement (la criminelle)

Code:
<a href="/u43"><span class="Gp_LoupG"> Jayden Sköell</span></a> Lieutenante dans l'unité de renseignement.

______________________Pour en savoir plus, rdv

La Rive Gauche

Code:
<span class="Mot_Import">»</span> Appartement <span class="Mot_Import">»</span> <a href="/u43"><span class="Gp_LoupG">Jayden Sköell</span></a>
[spoiler]Simple loft au dernier étage d'un immeuble de caractère, meublé avec de grandes baies donnant sur le toit de l’immeuble, il est en constantes rénovations, Jay apprécie le bricolage du genre, cela le détend et lui offre l'excuse rêvée pour rester seul ou dans son second logement, loin de la meute.  [/spoiler]

Les Vanes :
Code:
<span class="Mot_Import">»</span> Colocation Maison/ Le domaine de Skoël <span class="Mot_Import">»</span> <a href="/u43"><span class="Gp_LoupG">Jayden Sköell</span></a> (02/?? libres)
[spoiler].[/spoiler]
______________________ Pour en savoir plus, rdv
Code:
<a href="/u43"><span class="Gp_LoupG">Jayden Sköell –</span></a>


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mar 31 Jan - 21:44

Re bienvenue petit loup What a Face Tu connais la maison alors j'ai plus qu'a te souhaiter bon courage pour cette nouvelle fichounette
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mar 31 Jan - 21:47

Merci Princesse
Revenir en haut Aller en bas

avatar
“Le chaos n'est qu'un principe méconnu de l'ordre.”
Messages : 1474
Membre du mois : 106
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 34
Célébrité : Michael Fassbender
Crédit : Tag
Caractère : Organisé » Impulsif » Séducteur » Manipulateur » Rusé » Menteur
Métier : Avocat - Cabinet Týr
Affinités :
Spoiler:
 


“Le chaos n'est qu'un principe méconnu de l'ordre.”
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mar 31 Jan - 22:45

Euh... re bienvenue ! Mais re bienvenue qui ? 

_________________
Child of the Demon
“Quand les démons veulent produire les forfaits les plus noirs, ils les présentent d’abord sous des dehors célestes.”

Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mar 31 Jan - 22:47

Morgane Wink Bichon
Revenir en haut Aller en bas

avatar
“Le chaos n'est qu'un principe méconnu de l'ordre.”
Messages : 1474
Membre du mois : 106
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 34
Célébrité : Michael Fassbender
Crédit : Tag
Caractère : Organisé » Impulsif » Séducteur » Manipulateur » Rusé » Menteur
Métier : Avocat - Cabinet Týr
Affinités :
Spoiler:
 


“Le chaos n'est qu'un principe méconnu de l'ordre.”
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mar 31 Jan - 22:51

T'es plus canon en mode Morgane  *stop flood, oui, je sais*

_________________
Child of the Demon
“Quand les démons veulent produire les forfaits les plus noirs, ils les présentent d’abord sous des dehors célestes.”

Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mar 31 Jan - 22:53

La Morgane en moi a rien contre l'idée de te rendre le compliment et te montré sa reconnaissance dans un coin sombre
Revenir en haut Aller en bas

avatar
DC ADMIN ♦ Certain(e)s mettent les dents
Messages : 268
Membre du mois : 43
Date d'inscription : 31/01/2017
Célébrité : Alex Pettyfer
Crédit : Avatar (c) Dreamy
Caractère : Protecteur - Insouciant - Rigolo - Dragueur - Tête brûlée - Ne pense jamais aux conséquences de ses actes - Vantard - Sociable - Volontaire - Terrifiant - Sans compromis
Métier : Etudiant en troisième année d'art & Artiste connu sous le pseudonyme de Zeÿ, vendant ses toiles et peintures
Affinités :

DC ADMIN ♦ Certain(e)s mettent les dents
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 0:54


_________________
« Just because I don't care doesn't mean I don't feel. Just because I don't believe doesn't mean I don't understand. We are one in the unified field  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 8:03

salut Gamin
Revenir en haut Aller en bas

avatar
“Ange terrestre soumis à la tentation...”
Messages : 1503
Membre du mois : 72
Date d'inscription : 08/12/2016
Célébrité : Kerti Pahk
Crédit : Lilith
Caractère : Patiente » Secrète » Enjouée » Manipulatrice » Sociable » Jalouse »
Métier : Etudiante en Master Photographie et Art Contemporain - Serveuse dans le salon de thé "La Table du Chapelier".
Affinités :
Spoiler:
 


“Ange terrestre soumis à la tentation...”
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 12:21

Un lien avec le grand frère Sköell serait possible ?

_________________
 
Gaïa L. S.
“Au Ciel, un ange n'a rien d'exceptionnel...
Autant rester sur Terre et vivre !”
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 12:37

Ouai sur ma fiche de lien avec plaisir sexy lady
Revenir en haut Aller en bas

avatar
“Ange terrestre soumis à la tentation...”
Messages : 1503
Membre du mois : 72
Date d'inscription : 08/12/2016
Célébrité : Kerti Pahk
Crédit : Lilith
Caractère : Patiente » Secrète » Enjouée » Manipulatrice » Sociable » Jalouse »
Métier : Etudiante en Master Photographie et Art Contemporain - Serveuse dans le salon de thé "La Table du Chapelier".
Affinités :
Spoiler:
 


“Ange terrestre soumis à la tentation...”
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 12:49

Vivement ta validation  Wink T'as déjà une idée de ce qu'il pourrait être ce lien ? L'ex de Gaïa a été tué en 2014 (voir les dates importantes de ma fiche), ça pourrait être un début ?

_________________
 
Gaïa L. S.
“Au Ciel, un ange n'a rien d'exceptionnel...
Autant rester sur Terre et vivre !”
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 12:59

Non mais on a une invasion de sac à puce en ce moment c'est pas possible quoi !

Bienvenue sur le forum Very Happy et bon courage si ta fiche n'est pas finie (je l'ai vu sacrément bien avancé mais pas encore lu) et sinon à très vite sur le forum ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 13:05

fini en attente de validation. Wink merci la sangsue. Gaia je cours lire ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 13:36

Me voilà Beau garçon J'ai relevé plusieurs petites choses, qui ne devrais pas te faire revoir toute ta fiche non plus What a Face

Citation :
dans la meute je suis le troisième en liste pour devenir alpha, après mon père et à mort du grand-père. En sommes je me retrouverai au poste actuel de mon père et lui deviendra Ulfri ainsi de suite.

Alors, il n’y a pas de liste pour devenir Ulfric, cela dit, ton père peut penser que tu seras un bon Ulfric ^^ Ce dernier prend le pouvoir, il faut défier le précédent et le tuer pour obtenir sa place, ce n’est en rien héréditaire et d’ailleurs Sebastian n’a pas d’enfants. Si je me fie à ce que m’a dit Eze, votre grand père a été Ulfric, avant d’être mort lors d’un défi par le précédent Ulfric.

Citation :
Noel la belle affaire mais l’occasion pour la meute de faire une grande chasse, de se retrouver, et de bouffer à foison. C’est aussi l’occasion de voir ceux et celles qui ne vivent pas au domaine, pour des raisons politique ou financière.

Aucun humain n’a jamais pénétré le domaine, Aslaug est la première à avoir dépassé le portail et vivre au domaine ^^ si t’as pas lu le descriptif de l’endroit tu pouvais pas le savoir

==> Il ne manque pas une partie de chrono? Elle s’arrête en 2007

==> T’as une vision assez “sanglante” du nourrisson arraché à la maman xD ça devait se passer ainsi au Moyen âge sans doute, aujourd’hui, ils peuvent attendre que la mère sorte de la clinique avant d’enlever le môme, de surcroît c’est moins risqué.
A ce sujet, il est quasiment impossible qu’elle débarque devant le portail du domaine pour réclamer ou voir le petit (il aurait fallu qu’elle soit proche de ton père et sache où il vit, peu probable) De même, pour son assassinat, pas impossible, mais ils se seraient arrangés pour que le corps ne soit jamais retrouvé. C’est trop risqué puisque les loups travaillaient pour le gouvernement, ils auraient fait le rapprochement.

==> Concernant l’éducation, si tu n’as plus ta mère adoptive, la Lupa pallie à ce manque. De même, l’enfant loup ne va pas à l’école parmi d’autres humains, ce serait trop dangereux. Ils suivent des cours par correspondance. Les loups sont isolés, ne se mêlent pas aux humains en somme et ils se plaisent ainsi


==> Pour finir, j’aimerai que tu en dises un peu plus sur le pourquoi de ton métier, qu’est-ce qui t’a poussé à entrer à l’académie ? Et tu ne peux pas devenir lieutenant un an seulement après ta sortie de l’académie, c’est beaucoup plus long de grimper les échelons pour un poste gradé, c’est peut-être pas ce que tu as voulu dire, mais c’est ce que je comprend de cette phrase.

==> Également, quelques lignes sur l’arrivée de Sebastian, qui a défié et tué l’Ulfric précédent donc, et sur les épreuves, notamment la chasse au vampire, que tu as du passer à tes 18 ans.

Je pense que c'est tout, ce sont quelques détails à modifier ou choses à ajouter Tu peux même ajouter ces éléments dans ta chrono, c'est pour avoir un peu ta vision des choses sur Sebastian et éventuellement Aslaug et sur les vampires
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 15:48

retouché beauté
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 16:08

Merci pous tes modifs ^^ encore deux choses :
Dans ta chrono, tu n’as pas modifié la partie concernant ta mère, cacher le corps tout ça et donc pas de dossier si ce n’est celui de sa disparition éventuellement
Sinon, je n’ai pas trouvé de passage concernant les épreuves à tes 18 ans et ton avis sur les vampires?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 16:11

oups oublié j'ai viré en fait et oublié que je l'avais en chrono, je supp de suite.

fait silent
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 16:36

Et pour cette partie là?  What a Face
Aslaug a écrit:
Sinon, je n’ai pas trouvé de passage concernant les épreuves à tes 18 ans et ton avis sur les vampires?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 16:38

car pour moi il en avais pas eu j'ai mal lu ce morceau lol : "A noter que pour les loups de naissance, le lien est mis en place à la suite de sa transformation sans qu’il n’y ait besoin de passer des épreuves. Elles seront cependant reportées à la dix-huitième année du loup. "

j'ajoute
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 16:40

Non, vous êtes intronisés sans passer les épreuves dès la première transformation en effet, mais ça ne vous exempt pas de l'épreuve, elle est juste reportée à votre 18 ème année
Citation :
Elles seront cependant reportées à la dix-huitième année du loup.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 16:52

On va y arrivés lol ajouté en chrono 23/12/2001 pour une fois je vole le role de chieur de mon frère en étant le loup cancre de la meute niveau fiche lol
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 16:58

Je te valide si tu viens me libérer de tes collègues dans la mission Nouvel An comment ça c'est nul le chantage

Félicitation « Jayden », te voilà validé !  


Gifbin & Reactiongifs




Tu savais que depuis que Chuck a perdu son alliance, c’est le bordel dans la terre du milieu ?  Arhem ! Félicitation donc pour ta validation. Nous y sommes, tu vois on arrive à tout, rien ne nous arrête   Je suis super heureuse de pouvoir compter deux frangins dans la meute . Bref, j’ai hâte de voir ton personnage en action sur le forum…

Mais avant de te lancer dans le grand bain, tu vas devoir passer par quelques petits chemins non pas étroits et sinueux, mais qui sentent la noisette, bordés de jolies petites fleurs que tu pourras cueillir pour en faire de beau bouquet et….  Ok ok, je me calme. Je te disais donc, voici quelques petits liens que je te conseille d’aller visite au plus tôt ! Et surtout, si tu as des questions ou des soucis, n’hésites pas à contacter une admin, ou à poster dans le sujet la parole aux membres ! Allez zou c’est parti !
La parole aux membres pour toutes tes questions. N’oublies pas, aucune n'est stupide
Chrono pour connaitre la date des évènements.
La tempo pour savoir la date de jeu in rp et la connaître la balance des forces
Les news du fo pour ne rien manquer
Rang pour en demander un
Récompenses pour savoir ce que c’est et les réclamer
La balance des forces viens toi aussi la faire pencher en faveur de ton espèce !
Les animations pour y participer. On t’encourage à voter pour le forum et nous permettre ainsi de le faire connaitre un peu plus
Les liens Tu dois ABSOLUMENT y ouvrir un sujet, avec en premier post la présentation de ton personnage
Les rps Tu dois ABSOLUMENT y ouvrir un sujet, avec le récap de tous tes sujets rp que tu feras sur le forum
Téléphone histoire de communiquer avec les autres et qu’il puisse te contacter
Journal intime pour coucher sur le forum les pensées de ton personnage, ou les évènements importants pour lui que tu ne peux pas traiter sur le forum en jeu
Signaler une absence ou un ralentissement. Très important d’y poster en restant le formu
Le flood et les jeux pour discuter et jouer irl
Les passions pour partager avec nous toutes tes passions, quelles qu’elles soient
Création de scénario pour enrichir du coup le forum de nouveau personnage.
Je t’ai rajouté dans les registres d’avatar, de métier, et de logement. N’hésites pas à nous signaler si tu constates une erreur quelque part, ou si tu n’y apparais pas.
Les avatars Les métiers Les habitations

Je finirais par d’indiquer que j’ai rempli ton profil. Je t’ai attribué les bonus suivant pour tes compétences en combat, en me basant sur ta fiche :
♦ PV = 17
♦ FO = 2
♦ RL = 2
♦ PM = 0
♦ AF = 2
♦ AB = 0
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup   Mer 1 Fév - 17:09

mdr merci pour la validation, et désolé je suis a la crim pas un simple poulet en goguette.

Bon dans tout les cas merci on y croyais plus . je ferais les demandes par la suite, un peu déprimé de ma nullité . jamais j'ai eu a autant reprendre une fiche ... mdr
Revenir en haut Aller en bas
 
Jayden ♦ Moon ♦ Ne criez pas au loup
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» moon cup, vous en pensez quoi?
» moon invaders, alton ellis, ska et reggae,
» Nouvelle commande groupée Moon Cup
» acesoire moon fit + ?
» The Moon on a Stick (forum special)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragnarök :: 
Le background
 :: 
Les pièces d'identités
 :: 
Fiches abandonnées
-
Sauter vers: