AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
[Livre I] People in the shadow

avatar
ADMIN ♦ The Light we Met
Messages : 1134
Membre du mois : 36
Date d'inscription : 29/08/2016
Célébrité : Laura Vandervoort
Crédit : Avatar (c) Torben. Gif Sign (c) Tumblr
Métier : Officieusement : informaticienne et maitresse d'école à mi-temps. Officieusement elle est Lieutenant des Gardes Rouges de la lignée Myklebust

ADMIN ♦ The Light we Met
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: [Livre I] People in the shadow    Lun 7 Nov - 22:24

Le 10 décembre 2017


Crédit tumblr



Le soleil venait tout juste de se coucher sur la ville. A l’horizon, on pouvait encore apercevoir les dernières lumières rosâtres de l’astre solaire. Prenant soin de bien me couvrir, non pas pour me prémunir du froid, mais bel et bien des derniers rayons, je sortais du domaine qui était le mien. Comme pour chaque début de soirée, je fis d’abord plusieurs fois le tour du domaine, en longeant la clotûre à allure humaine. J’en profitais pour vérifier que toutes les caméras étaient en place et qu’aucun dommage ou  tentative d’intrusion avaient eu lieu. C’était une tâche que je pouvais déléguer, mais je m’y refuser. Maya me l’a appris, nous ne sommes jamais mieux servis que par nous-même et nous ne pouvons qu’être déçu si nous confions les choses importantes aux autres. Aucune faille de notre système de sécurité n’était permise. Alors peut m’importait que des gardes se chargeaient eux aussi de faire le tour de la propriété : je tenais à le faire et à m’assurer de notre intégrité.

Les gardes se redressèrent dès qu’ils furent conscients de ma présence, et se figèrent. Ils cessèrent aussitôt de discuter avec l’initié qui rigolait quelques instants avant avec eux. Ils ne faisaient rien de mal, et c’était une attitude autorisé dans la limite du raisonnable bien évidement, mais ils avaient suréagis, pensant surement que je leur ferais quelques remontrances. Je leur fis un vague signe en passant devant eux pour rejoindre le bâtiment principal, et la salle d’entrainement. J’y passais une demi-heure à repousser mes limites et une dizaine d’autres à combattre d’autres novices. Une rapide douche, et je ressortais pour me rendre à mon travail humain récupérer ma fiche de paie. Je comptais profiter de cette course pour aller faire quelques boutiques et trouver des idées de cadeaux pour Noël. Je n’avais pas encore eu le temps de m’en préoccuper et cette fête arrivait à grand pas.

Il ne fallut que quelques rues pour que je me rende compte qu’une jeune femme me suivait. Elle était discrète, c’était indéniable, mais j’étais entrainée. Et vampire. Elle ne pouvait pas me tromper. J’entrais dans une galerie marchande couverte et attendit qu’elle en fasse de même. Je pris mon temps de faire un tour, avant de ressortir et me glisser sur le côté, contre le mur, faisant mine de pianoter sur mon téléphone, mais hors de sa vue à elle. Puis dès qu’elle ressorti, je sifflais pour lui signaler ma présence avant de lui dire Puis-je savoir pourquoi vous me suivez depuis une vingtaine de minutes maintenant madame… ? Mon ton était calme, et serein… Et mes sens en alerte. J’avais glissé mon portable dans ma poche, libérant mes deux mains.


_________________
Desire, I'm hungry. i hope you feed me. How do you want me, how do you want me? Baby I'll learn to touch you. I wanna breathe into your well. See, I gotta to hunt you. I gotta to bring you to my hell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org/

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] People in the shadow    Mar 8 Nov - 11:49



La journée est ennuyeuse, plongée dans l'aspect administratif du Zoo, rien de plus barbant pour un semi-démon. Mais il faut bien le faire, pour gagner de l'argent, puis c'est le petit plaisir de son beau-frère de lui refiler le sale boulot. Dire qu'avant, quand son époux était encore en vie, elle se contentait simplement de toucher le pactole, qu'il gagnait en travaillant durement... Sur ce coup, son fils ne lui a pas rendu un grand service. La seule chose qu'elle apprécie un tant soit peu, c'est l'influence qu'elle a réussi à se procurer auprès de l'administration de la ville.

Le fait est qu'elle termine assez tardivement une fois son travail accompli, le zoo a déjà fermé ses portes au public et les seules personnes qu'elle croise son les agents de sécurité qui la salue. La portière de sa voiture refermée après elle, Aslaug consulte ses messages. Rien à signaler du côté des loups, l'un de ses semi-démon semble avoir eu quelques démêlés avec un fidèle de Bael. Probablement en tentant de le recruter.

Son regard tombe ensuite sur le ciel en train de s'assombrir, ses pensées se tournent vers les vampires, dont une lignée en particulier. Sebastian n'aime pas la savoir dehors à la nuit tombée, il serait capable de déployer ses loups pour la ramener au Domaine, au détriment de leur sécurité, mais elle doit tâter le terrain. Elle envoie donc un sms à Sebastian pour mentir bien évidemment, en racontant qu'elle avait encore du boulot et qu'il ne s'inquiète pas, elle demandera à ses fidèles de la raccompagner au Domaine.

C'est presque fatiguant d'être surprotégé par des loups, pas déplaisant ou pas toujours, mais il lui faut débusquer des trésors d'ingéniosité pour ne pas être suivi partout, tout le temps, et garder un maximum de liberté. Au volant de son véhicule hybride, elle se dirige vers le Domaine Myklebust plus au nord-ouest de son lieu de travail. Elle se gare non loin de l'entrée principale, du moins le suppose-t-elle, et attend. Ce n'est pas la première fois qu'elle vient ici, chaque fois, on lui a refusé l'entrée et entretien avec le Sire ou quiconque d'autre. Il ne lui reste qu'une seule alternative, filer à l'extérieur jusqu'à tomber sur le bon vampire.

Combien de temps elle attend, elle ne sait pas trop, n'y a pas vraiment prêter attention en consultant ses mails tout en zieutant vers le domaine. Jusqu'à ce qu'enfin, une tête blonde apparaisse, mais le plus frappant est de voir les gardes se redresser comme si la foudre venait de les frapper. Il n'en faut pas plus pour convaincre Aslaug de suivre cette vampire. A pied. Quelle horreur, si elle avait voulu faire du sport ça se saurait...

Puis, c'est chiant de suivre quelqu'un le plus discrètement possible, jusqu'à trouver le bon créneau pour se montrer. Et c'est clairement pas dans une galerie marchande, entouré de quelques badauds humains que le moment est idéal. La vampire disparaît, la dernière fois qu'Aslaug l'a aperçu en faisant mine d'observer dans une vitrine de chocolatier, c'était vers la sortie, c'est donc par là qu'elle a dû se diriger.

Et c'est bien là que la vampire lui tombe dessus. Démasqué. Elle aurait dû s'en douter, que viendrait-elle faire ici, sans entrer dans les diverses boutiques, si ce n'est pour la semer ou simplement s'assurer qu'elle est suivie ? « Vous ne m'avez guère laissé de choix, voilà des jours que vous refusez obstinément de m'accorder une entrevue. » Et si elle fait bien partie des hauts placés dans la hiérarchie, elle comprendra aisément ou bien Aslaug n'est pas la seule à qui ils refusent des entretiens.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ADMIN ♦ The Light we Met
Messages : 1134
Membre du mois : 36
Date d'inscription : 29/08/2016
Célébrité : Laura Vandervoort
Crédit : Avatar (c) Torben. Gif Sign (c) Tumblr
Métier : Officieusement : informaticienne et maitresse d'école à mi-temps. Officieusement elle est Lieutenant des Gardes Rouges de la lignée Myklebust

ADMIN ♦ The Light we Met
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] People in the shadow    Jeu 10 Nov - 22:32

[quote="Maja Myklebust"]
Le 10 décembre 2017


Crédit tumblr



Je n’aimais pas l’idée que quelqu’un me suive. Vraiment pas. Je n’étais pas née de la dernière pluie et on ne pouvait pas se prêter à cette pratique sans que je m’en rende compte. Elle avait été discrète oui, mais j’étais attentive. Trop attentive pour que cela passe inaperçue. Je lui avais donc tendu un piège vieux comme le monde et elle s’y était engouffrée comme la novice qu’elle était dans ce domaine. Je l’interpellais alors qu’elle ressortait lui faisant savoir que je l’avais remarqué et lui demandant la raison qui avait calqué ses pas aux miens. Elle ne me répondait pas vraiment. Bien évidement. Elle était sotte mais pas à ce point. Je la détaillais de haut en bas, retenant chacun de ses traits. J’étais soldat, et il était de mon devoir de ne rien laisser au hasard. Elle n’était pas armée. Je l’aurais senti si cela avait été le cas. Et, elle n’avait pas prémédité de me suivre. Sa tenue et surtout ses chaussures ne se prêtaient pas à cela. Elle m’avait vu sortir de ma maison et elle m’avait emboité le pas, ce qu’elle me confirma plus ou moins dans ses propos. Je savais lire entre les lignes. Je lui offris mon sourire le plus charmant tout en lui répondant Vous devez faire erreur sur la personne madame. Je suis institutrice et aucun parent de mes élèves ne m’a demandé d’entrevue. De plus, vous n’êtes aucunement la responsable parentale de l’un des enfants dont je m’occupe. Je vous le redemande donc, pourquoi donc me suivez-vous ? Parce que j’ai bien peur que sans réponse de votre part, je ne devrais d’appeler la police pour porter plainte pour harcèlement. Je mentais comme une arracheuse de dent. C’était là une seconde nature chez les gens de mon espèce. Nous avons l’habitude de changer d’identité dans le monde des humains, et de nous constituer une histoire crédible. L’une de mes identités était celle d’une jeune institutrice, enseignant dans une école privée humée. Nous la payeront gracieusement pour sa discrétion et qu’elle fasse apparaitre Sonya Myers comme professeur d’anglais. J’étais donc sérieuse lorsque je lui décrétais être en capacité d’appeler les autorités humaines. Je sortais mon téléphone et lui montrais que je ne bluffais absolument pas. Alors? Voulez-vous me répondre ici, ou au poste?

_________________
Desire, I'm hungry. i hope you feed me. How do you want me, how do you want me? Baby I'll learn to touch you. I wanna breathe into your well. See, I gotta to hunt you. I gotta to bring you to my hell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org/

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] People in the shadow    Sam 12 Nov - 10:44


Se retrouver seule face à un vampire, il y a de quoi rendre nerveux, mais cette blonde prendrait-elle le risque de se dévoiler aux yeux du public environnant ? Pourquoi pas ? Puisque la vidéo parle d'elle-même, les vampires n'ont plus à se soucier du secret de leur existence, même le gouvernement tente de calmer les choses. Ils s'y casseront les dents, Aslaug y veillera, même si elle doit se placer sous les projecteurs.

La semi-démone ricane, ouvertement. Une institutrice... Appeler la police... Risible. C'est presque convaincant tant elle y met le ton. Elle aurait pu avoir le bénéfice du doute, si elle n'avait pas été témoin de la scène entre elle et les gardes, la façon dont ils se sont redressé à son approche. Les loups ont la même lorsqu'ils la savent dans le coin. Puis, une femme poursuivie ne va pas raconter sa vie à son poursuivant avec un sourire sur les lèvres. Elle resterait encore moins aussi calme et sûre d'elle-même.

« Amusant, très amusant... Je vous laisserais bien contacter la police, mais cela serait une perte de temps, pour vous comme pour moi et je n'aime pas particulièrement perdre mon temps, donc je vais vous répondre. Je suis Aslaug Karlsen, ça vous parle ? »

Elle n'en dit guère plus, pas tant qu'elle ignore à qui elle a affaire, ce n'est pas auprès de n'importe qui qu'elle parlera, ou pas sans être certaine que son message sera diffusé. Aslaug essayait déjà d'entrer en contact avec eux avant que la vidéo ne soit largement diffusée. Cela ne va guère arranger les choses, non pas que ce soit son idée, mais qui ne tente rien n'a rien, n'est-ce pas ? Tant qu'elle peut grappiller quelques avantages, elle ne s'en plaindra pas.

Les Myklebust ne lui rendent pas la tâche aisée, puisqu'ils l'ignorent superbement. Seulement, c'est mal la connaître que de penser qu'elle finirait par lâcher l'affaire. Tant qu'elle n'obtient pas un oui ou un non, elle s'acharne sur le sujet. Elle était presque prête à utiliser son fils, qui travaille pour un Myklebust, pour tenter une approche. Hors, elle a d'autres projets le concernant et tant qu'elle peut éviter que leur lien de parenté ne s'ébruite, c'est un avantage.  

La semi-démone ne la quitte pas du regard, pas yeux dans les yeux, mais elle est d'une extrême prudence. Dans une entrevue officielle, sur le territoire des vampires, elle ne serait pas venue seule, pas avec un loup, mais bien un ou plusieurs de ses fidèles. Histoire d'avoir une chance de s'en sortir vivante. Abattre la rebelle et la lupa, quelle aubaine ! Elle ne doute pas que quelques-uns y songent pour s'attirer l'amitié de Bael. Ce qui serait déjà une erreur de le penser. Si son géniteur décide de la voir morte, elle le sera de sa main, pas de celle d'un quelconque abruti fini.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ADMIN ♦ The Light we Met
Messages : 1134
Membre du mois : 36
Date d'inscription : 29/08/2016
Célébrité : Laura Vandervoort
Crédit : Avatar (c) Torben. Gif Sign (c) Tumblr
Métier : Officieusement : informaticienne et maitresse d'école à mi-temps. Officieusement elle est Lieutenant des Gardes Rouges de la lignée Myklebust

ADMIN ♦ The Light we Met
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] People in the shadow    Lun 21 Nov - 11:42

Le 10 décembre 2017


Crédit tumblr



La femme en face de moi ricane et je lui réponds par un sourire niais. Elle me prend légèrement de haut, mais cela ne me perturbe pas. Je continue de jouer la jeune humaine blonde, qui n’a rien à se reprocher. D’ailleurs, en tant que de vampire, je n’avais rien non plus à me reprocher. Je faisais ce que j’avais à faire et c’était elle qui s’était mises à me suivre et non l’inverse. Elle cherchait clairement les ennuis. Si j’avais été vampire Orvandil, je l’avais éliminé dans un coin sombre d’une ruelle et elle ne serait plus en vie Elle avait beaucoup de chance, oui beaucoup. D’ailleurs elle en avait aussi sur le fait que nous étions en ville. L’odeur des environs me masquait la sienne. Ce n’était pas l’une des miennes, de ça j’en étais sûre. Elle n’était pas non plus louve. Mais pour le reste… Elle pourrait être Illuminati, comme semi-démone, ou humaine je ne saurais le déterminer. Et, je l’avoue, cela me posait un réel problème. L’une des premières choses que nous apprenions était de déterminer notre ennemi, pour mieux le tuer ensuite… Ou fuir si le combat était joué d’avance.

Elle finit par ouvrir la bouche. L’expression sur mon visage ne change pas d’un pouce, et reste exactement le même, même si intérieurement, je me mets à analyser tout mon environnement, et le temps qu’il me faudrait pour me saisir de mon arme, la tuer, et le tout sans qu’on s’aperçoive que j’étais la meurtrière. Une semi-démone. Je détestais les rejetons de l’enfer. Et elle, en plus de l’être, était une rebelle qui a passé un pacte avec ces sales cabots baveux répugnants et puants. Il n’avait jamais été question de nous entretenir avec elle, moi encore moins que Leygh. Nous n’avions pas de temps à perdre avec pareil individu. Je ne connais personne de ce nom. Vous devez vraiment faire erreur. Lui glissais-je calmement, avant de me détacher du mur. Je fis un pas sur le côté, sans pour autant la quitter des yeux. Je n’étais pas sotte à ce point. Je ne tournais jamais le dos à un ennemi, jamais. Je ne sais pour qui vous vous prenez, ni pour qui vous me prenez, mais je vais vous donner un conseil. Passez votre chemin, avant de vous attirer de réels ennuis. Je n’hésiterais pas à faire intervenir les forces si vous m’y obligiez.

_________________
Desire, I'm hungry. i hope you feed me. How do you want me, how do you want me? Baby I'll learn to touch you. I wanna breathe into your well. See, I gotta to hunt you. I gotta to bring you to my hell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org/

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] People in the shadow    Mar 29 Nov - 16:49


D'apparence, il est presque difficile d'imaginer que cette beauté est une créature de la nuit, prisonnières des ténèbres, comme les loups sont prisonniers de la lune. Le genre de contraintes qu'Aslaug ne leur envie pas du tout. Ouais, d'une certaine manière les semi-démons sont aussi les esclaves de leur envie irrépressible de chaos, mais elle le gère très bien, elle est loin de combattre cette part d'elle et ne le conçoit pas comme une contrainte. De jour comme de nuit, elle fait ce qu'elle veut, où elle veut, quand elle veut.

« L'hypocrisie ne vous sied guère pour une institutrice. » Lâche Aslaug, déçue par cette attitude. C'est tellement enfantin de tourner autour du pot. « Je vous ai vus et je vous ai suivie, ne me sortez pas vos conneries, je sais parfaitement ce que vous êtes, ou...Ce que vous côtoyez. » Ouais, ok, elle pouvait être une de ces humaines qui se font régulièrement pomper le sang, mais faut pas la prendre pour une conne Aslaug, la blonde sortait d'un territoire vampire et celle-là a le culot de se faire passer pour une ingénue.

Mais la semi-démone peut être têtue et elle garde l'idée qu'elle a affaire à une vampire, forcément haut gradé. Tandis que cette dernière se met en mouvement, Aslaug recule, histoire de se mettre bien en vue des badauds de la galerie marchande. Elle est loin d'être suicidaire. « Ne m'obligez pas à faire usage de mes talents, je n'aimerais pas aggraver le désintérêt que nous nous portons mutuellement. Je préfère d'avantage me faire porte-parole de la meute et que nous discutions de ce qui nous lie involontairement. La vidéo. » Continue-t-elle d'une voix plus basse que d'ordinaire, certaine que son interlocutrice de mauvaise foi l'entendra.

« Je demande un entretien, avant qu'il ne me vienne à l'esprit de dévoiler officiellement à la presse notre existence. Vous ne pourrez pas dire que je n'aurai pas essayé de m'entretenir avec vous avant que vous tombiez des nus, puisque votre monde sera indéniablement lié au nôtre. » Qu'ils s'amusent donc à l'ignorer, encore et encore, On ne pourra pas l'accuser de ne pas avoir essayé. Ils sont déjà tous en guerre ouverte, ou quasiment. Un de moins ou de plus, ne changera pas la donne, mais il sera trop tard pour eux s'ils continuent sur la voie de l'ignorance, ils subiront. Si c'est un ultimatum ? Certainement.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ADMIN ♦ The Light we Met
Messages : 1134
Membre du mois : 36
Date d'inscription : 29/08/2016
Célébrité : Laura Vandervoort
Crédit : Avatar (c) Torben. Gif Sign (c) Tumblr
Métier : Officieusement : informaticienne et maitresse d'école à mi-temps. Officieusement elle est Lieutenant des Gardes Rouges de la lignée Myklebust

ADMIN ♦ The Light we Met
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] People in the shadow    Mar 20 Déc - 0:34

Le 10 décembre 2017


Crédit tumblr



Je regardais attentivement la femme se trouvant juste en face de moi. Elle était décidément têtue et ne voulait pas lâcher prise. C’était des qualités que je pouvais apprécier… Quand elles n’appartenaient pas à un ennemi. Car il ne faisait aucun doute qu’elle l’était. Elle ne faisait pas partie des miens et ces mots ne m’éveillaient que de la méfiance, méfiance qui redoublait dès qu’elle ouvrait la bouche. Je n’aimais pas le fait qu’elle m’ait suivi, ni les insinuations qu’elle sous-entendait. Elle ne se laissait pas berner par mon petit jeu d’actrice signe évident qu’elle était définitivement une adversaire. J’avais d’ailleurs glissement doucement ma main vers ma ceinture, ne tenant prête à sortir l’une de mes lames pour me défendre si cela s’avérait nécessaire. Je ne voulais pas faire de bain de sang devant tous ses humains, mais si ma vie était menacée, je n’hésiterais pas. Je suis une Myklebust, il en allait de mon honneur après tout. Hypocrisie ? Quel vilain mot sortant d’une si jolie bouche. lui dis-je doucement un sourire aux lèvres, presque séducteur qui se glaça aussi vite qu’il était apparu. Ce que je suis, et ce que je cotois dites-vous ? Non vraiment, je ne vois pas de quoi vous voulez parler. Vous avez surement dû abuser un peu trop de vin chaud. Mon regard s’enflammait même si mes mots étaient toujours profondément neutres et calmes.

La jeune femme bouge à mon image, se rapprochant doucement de la foule, comme pour s’en servir de bouclier. Oui, c’était belle et bien une prédatrice. Elle avait conscience qu’il y avait moins de chance que je lui tranche la gorge au milieu de la masse grouillante d’humains qui n’avaient pas conscience de ce qui se déroulait juste à coté d’eux. Ah laissais-je échapper alors que mon regard ne devenait que colère et haine. Une rejeton des enfers. Je ne pus m’en empêcher, je sortais rapidement ma lame et la remontais dans ma manche avant même qu’elle ne se rende compte de mon geste, bien trop rapide pour elle. Et il aurait fallu en plus qu’elle regarde dans cette direction ce qui n’était pas le cas. Vos talents… Appelez cela comme il vous plaira. Et faites donc usage allez y, je vous en prie. Montrez donc à la face du monde l’existence de votre espèce. lui dis-je avant d’ajouter en sortant mon téléphone et le braquant sur elle Une vidéo, vous voulez parler de celle que je vais prendre en l’instant de vous, me permettant de révéler à tous votre pathétique existence et permettre une croisade contre votre espèce ? Le mot espèce était clairement une insulte dans ma bouche. Je ne me gênais pas pour lui montrer combien je les exécrais, elle et son espèce. Un entretien ? Vous savez où vous pouvez vous le mettre votre entretien ? Ca commence par un C et ça finit par un L, en passant par un U.


_________________
Desire, I'm hungry. i hope you feed me. How do you want me, how do you want me? Baby I'll learn to touch you. I wanna breathe into your well. See, I gotta to hunt you. I gotta to bring you to my hell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org/

Invité
Invité

Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] People in the shadow    Dim 8 Jan - 17:14

Elle persiste dans l'ignorance de la situation, on ne peut pas lui enlever sa détermination. Mais quelques mots bien choisis commencent enfin à la faire réagir dans son sens. Faire usage de son talent face à la caméra ? Aslaug pourrait bien éclater de rire si elle ne craignait pas une réaction assassine de la vampire, et ce, malgré la présence des humains. Une croisade contre les semi-démons ? Encore faut-il le prouver et ce n'est pas en filmant Aslaug faire usage de son pouvoir qu'elle y parviendra.

« Qu'espérez-vous filmer de moi au juste ? Je me le demande bien... » Dit-elle sans camoufler son sourire tandis qu'elle observe le téléphone et son objectif, qu'elle agrémente d'un clin d’œil pour son futur public. Aux yeux de tous, elle ne paraîtra qu'humaine. Comment prouver quelque chose d'intangible ? Un vampire a des crocs, un loup se transforme, mais un semi-démon ? Ils ne sont qu'humains, avec des avantages. « Rien de plus que ce que j'ai éventuellement l'intention de révéler. » Assure-t-elle.

La vampire se montre ensuite assez virulente, loin de se montrer vexer, la semi-démone garde son perpétuel demi-sourire. Soit elle ne réalise rien, soit elle est complètement idiote. Ce ne sont pas les semi-démons ou les loups qui sont en porte-à-faux à l'heure actuelle, mais bien son espèce de sangsues. Balancer qu'elle est semi-démone ne sont que des mots, tandis que la vidéo qui tourne en boucle sur les réseaux sociaux est assez irréfutable comme preuves.

Le gouvernement tente de minimiser les dégâts, de convaincre qu'il ne s'agit que d'effets spéciaux ? Aslaug n'hésitera pas à dire la vérité sur leurs agissements, preuve à l'appui. Les loups auront une bonne image, tandis que les vampires seront pourchassés. « Si je me prends quoique ce soit dans le cul, ce ne sera pas votre entretien. Dans l'histoire, vous êtes les perdants. Pas moi. » Elle leur a offert une occasion de tirer un meilleur partie de la situation, tant pis pour eux s'ils préfèrent l'isolement.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ADMIN ♦ The Light we Met
Messages : 1134
Membre du mois : 36
Date d'inscription : 29/08/2016
Célébrité : Laura Vandervoort
Crédit : Avatar (c) Torben. Gif Sign (c) Tumblr
Métier : Officieusement : informaticienne et maitresse d'école à mi-temps. Officieusement elle est Lieutenant des Gardes Rouges de la lignée Myklebust

ADMIN ♦ The Light we Met
Dévoiler les compétences
en cliquant ici
MessageSujet: Re: [Livre I] People in the shadow    Mer 18 Jan - 16:38

Le 10 décembre 2017


Crédit tumblr



La femme me cherche et finit par me trouver. J’avais été plus que patiente, mais il ne fallait pas non plus trop me pousser. J’étais une Myklebust et si j’avais appris à être diplomate et ne pas toujours foncé dans le tas au contact de Leygh, l’envie m’en déménageait énormément. Et son sourire. Bordel, j’ai bien envie de lui péter les dents pour qu’elle arrête de sourire ainsi. Elle se foutait de moi, elle, une sous-race. Non pire, une rejeton des enfers. Elle souillait le sol qu’elle foulait et pourrissait l’air qu’elle respirait. J’avais envie de poser mes mains autour de son joli petit cou et l’étranger doucement. Je voulais voir la vie quitter son regard peu à peu… Mais je ne le pouvais pas. Je ne connaissais pas l’héritage qu’elle avait reçu, et il n’était pas prudent de la toucher. Et surtout, il y avait trop d’humains autour de nous. Je ne pouvais pas la tuer devant tant de témoins. Ma Lignée en souffrirait et son bien l’emportait sur tout le reste.

Je lui indiquais, ainsi, d’aller se faire voir. Je refusais toute entrevue avec elle, ici, ou plus tard. Leygh était le sire de la maison de Vallhöl. Lui seul pouvait décider avec qui il passerait des pactes. J’étais sa seconde oui, mais ce genre de choses n’étaient pas sous ma responsabilité. Et mon aversion pour les enfants des démons étaient trop forte pour que j’arrive à passer outre. Elle pouvait donc aller se faire cuire un œuf, pour le dire poliment. Je lâche un ricanement à sa réponse et la regarde de haut en bas. Je laisse tomber les masques et laisse la vampire en moi sortir. Un insecte, voilà ce qu’elle était. Perdant ? Laisse-moi rire. C’est toi qui est venu vers nous, donc c’est toi qui a besoin de nous, qui veut t’entretenir avec nous. Tu veux audience ? Demandes donc à mon Sire, mais soit certaine que j’émettais un avis négatif, qui sera pris en compte. De deux nous, tu es la perdante, et non moi. lui dis-je un sourire sadique aux lèvres. Quand à tes chiens chiens, je me ferais un plaisir de leur arracher à tous la tête… Après m’être amusée avec eux avant. Ce ne seront pas les premiers, ni les derniers. Je n’avais pas peur d’elle, ni de ceux qui avaient décidés de se lier à elle pour des raisons obscures. J’avais déjà éliminé des loups, je n’en serais pas à mon gallot d’essai. Il n’y avait d’ailleurs pas meilleur distraction de te tuer une bête à mes yeux. Je préférais même cela à une orgie de sang.

J’avançais et la bousculais sans ménagement au passage. Vermine lui dis-je avant de me glisser dans la foule rapidement. Je m’engouffrais dans un magasin, et sortais rapidement par la porte de secours, après avoir rabattu sur mon visage la capuche d’une veste que je leur volais au passage. Arrivée dans une ruelle, je grimpais aussitôt jusqu’au toit de l’immeuble en m’aidant des échelles de secours. Avec la rapidité et la grâce des gens de mon espèce, je sautais de toit en toit jusqu’à arriver à la bordure de la rivière. J’envoyais alors un message aux miens pour leur informer de redoubler la garde et la vigilance. Je reposais pied à terre pour courir rapidement jusqu’à ma demeure.

_________________
Desire, I'm hungry. i hope you feed me. How do you want me, how do you want me? Baby I'll learn to touch you. I wanna breathe into your well. See, I gotta to hunt you. I gotta to bring you to my hell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-crown.forumactif.org/
 
[Livre I] People in the shadow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formations universitaires aux Métiers du livre par diplôme
» Master pro métier du livre de Grenoble 2
» Formations universitaires aux Métiers du livre par région
» master 2 "monde du livre" à aix
» Livre synthétique sur l'art d'écouter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ragnarök :: 
Valhöll
 :: 
Le vieux Valhöll
 :: 
Rues & Ruelles
-
Sauter vers: